Est-ce qu’AlterHéros connaît des ressources concernant l’éducation à la sexualité adaptée pour les jeunes sur le spectre de l’autisme?


Alors… À mon école, il y a une prof d’éthique smatte qui est terrifiée à l’idée de devoir parler de sexualité avec les élèves, en particulier dans les classes spécifiquement destinées aux élèves qui sont sur le spectre de l’autisme.
Je me souviens qu’AlterHéros avait fait un projet gentil re: la neurodiversité. Je me demandais si y a des tendres ressources que vous connaissez pour aider la madame à se former pour intervenir.
Genre un How to AlterÉrosse et la neurodiversité, une hotline Éducation sexuelle & ados & autisme…

Merci!

Sam

Bonjour Sam!

Merci pour la confiance que tu portes envers AlterHéros. Si je comprends bien, tu recherches présentement diverses ressources d’éducation à la sexualité adaptées pour des jeunes autistes ou sur le spectre de l’autisme.

Bien évidemment, il y a le programme Neuro/Diversités d’AlterHéros, un programme par et pour les jeunes de 14 à 30 ans LGBTQIA2S+ et neurodivers. Le programme offre des rencontres de groupe presque sur une base hebdomadaire et la possibilité d’avoir un suivi individuel avec un.e intervenant.e en charge du programme Neuro/Diversités. En cliquant sur la page du programme, on y trouvera plusieurs ressources concernant la Neuro/Diversités. Ce programme a également créé il y a quelques temps un chouette guide qui se nomme : Explorer l’intersection entre neurodiversité et diversité sexuelle et de genre : Guide à l’intention des proches et membres du réseau de l’éducation, de la santé et des services sociaux.

 

La Fédération québécoise de l’autisme a également créé une banque de ressources plutôt intéressantes en ce qui concerne la sexualité et l’autisme. Il est possible de la consulter ici. La Fédération a également compilé une liste de livres et de guides pouvant soutenir l’enseignement à la sexualité juste ici. Finalement, la Fédération a également créé il y a quelques années le Guide de sexualité pour les autistes au pays des neurotypiques. Celui-ci n’est pas disponible en ligne, mais c’est possible de le commander au coût d’environ 12$ en cliquant ici! La puberté, l’hygiène, les sentiments amoureux et les relations sexuelles sont abordés de façon simple. On y parle également de l’aspect juridique de la sexualité, soit l’âge légal pour donner le consentement, la question du harcèlement et des agressions sexuelles.

 

Une psychologue travaillant à la Clinique Autisme et Asperger de Montréal, Isabelle Hénault, a publié un livre se nommant Le syndrome d’Asperger et la sexualité, de la puberté à l’âge adulte où il est possible de lire un article sur ce sujet juste ici. Ce livre propose douze ateliers d’éducation à la sexualité adaptés pour les jeunes autistes abordant ces différentes notions :

  • l’intimité: les parties du corps et les lieux privés.
  • développer le jugement face aux situations sexuelles: le potentiel
    d’abus, comment réagir et prévenir les comportements inappropriés.
  • la santé sexuelle, l’hygiène, l’examen gynécologique.
  • la communication: interpersonnelle, intime, l’amour et les relations amicales.
  • les effets de l’alcool et des drogues sur le jugement et les décisions lors des contacts intimes et sexuels.
  • La notion de responsabilités.
  • l’orientation et l’identité sexuelle, les désirs et leurs manifestations.
  • la grossesse, la contraception et les responsabilités parentales.
  • les infections et maladies transmises sexuellement. L’utilisation
    des méthodes de prévention.
  • l’amitié et la reconnaissance des relations abusives. L’équilibre
    dans les relations.
  • les relations dangereuses : les différences d’âge, les intentions,
    l’intimidation et l’agression.
  • les qualités d’une relation saine: le partage, le respect, la communication, le plaisir, les intérêts partagés.
  • les limites et la notion de consentement.

Or, et c’est maintenant l’intervenant à AlterHéros qui écrit en son nom, j’ai parfois la petite crainte que ce type de contenu ne tienne pas suffisamment compte de la diversité sexuelle et de genre, ou même qu’il puisse aborder la sexualité d’un point de vue moralisateur et très normatif. L’héritage de notre modèle cisnormatif et hétéronormatif se fait malheureusement ressentir dans plusieurs facettes de notre éducation à la sexualité! En ce sens, je proposerais bien évidemment la lecture du Guide Neuro/Diversités d’AlterHéros précédemment cité qui aborde directement ces sujets, mais également ce résumé synthèse Autisme, identité de genre et orientation sexuelle qui explore également cette intersection.

 

J’espère que cela permettra d’occuper tes futures lectures. 😉 Lorsque l’on adresse la sexualité chez les personnes autistes, il faut garder en tête qu’il est naturellement possible pour les personnes sur le spectre de l’autisme d’avoir une vie sexuelle tout à fait épanouissante. Au niveau de l’éducation à la sexualité, il est primordial de les inviter à apprendre à connaître leur propre corps et à trouver différentes astuces pour communiquer avec leur(s) partenaire(s). Plusieurs personnes autistes affirment ressentir de la difficulté avec la proximité physique, soulevant la nécessité de discuter de consentement et de les encourager à distinguer quel type de contact iels apprécient.

 

Finalement, je laisse ici d’autres réponses abordant la sexualité et la neurodiversité. Chacune de ces réponses traitent de différents aspects de la sexualité et peuvent, à leur manière, compléter ces présents mots.

Quels sont les impacts qu’un TDAH peut avoir sur la sexualité?

Quels sont les effets sensoriels possibles de l’hormonothérapie que vivent généralement les personnes trans autistes?

Je ne sais pas différencier l’amour et l’amitié, est-ce que c’est lié à l’autisme?

J’ai le syndrome de la Tourette. Je n’arrive plus à différencier un questionnement légitime sur mon orientation sexuelle d’une obsession due à mon syndrome.

Pouvez-vous m’éclairer sur les possibles liens entre anorgasmie et autisme ou anorgasmie et viol ?

Je suis une personne trans et autiste. J’ai peur de regretter ma transition.

Je suis autiste asperger et je me questionne à savoir si je ne suis pas trans…

 

J’espère que le tout sera aidant! Je suis désolé de n’avoir pas davantage d’outils clé en main à partager. Heureusement, AlterHéros travaille présentement sur un nouveau projet intitulé Love-moé comme du monde visant à outiller les jeunes neurodivers à la création de relations saines. Reste à l’affut! 🙂

 

Et n’hésite pas à nous contacter de nouveau en cas de besoin. Il nous fait toujours plaisir de répondre à ce type de questions! De plus, si cette professeure en question souhaite des affiches du programme Neuro/Diversités pour afficher dans sa classe, il nous fera plaisir d’en poster!

Au plaisir,

 

Guillaume, pour AlterHéros


About Guillaume Perrier

Parcours universitaire en Développement social à l'Université du Québec à Rimouski (UQAR), Guillaume (il/lui) est passionné par la représentation de la diversité sexuelle et de la pluralité de genre en contexte de ruralité. Militant de défense de droits des travailleurs et travailleuses du sexe et de prévention VIH, il adore également déposer ses orteils dans l'eau salée du fleuve et passer des heures sous ses couvertures à chaque matin.

Leave a comment