Je ne sais pas différencier l’amour et l’amitié, est-ce que c’est lié à l’autisme?


salut ,mon probleme c est que depuis l enfance * je ne sais pas differencie amour et amitie ,donc tout les amies et proches que j avais me paraissait de facon indifferente.des fois dans ma tete bon nombre de mes proches m était representé comment dire j etais plus proches d eux de manière physique ou emotiobnnelle(de manieres eurotique),je m était dit que c était sans doute du a mon enfance ,et je ne ne sais pas si c est vraiment du à l autisme.j avais ces pensee meme parfois avec des etres imaginaire et meme la plupart du temps ,j avais en tete des etres qui n existait mais au quel je croyais beaucoup , et meme en plus de tous cela ces etres imaginaires etaient des gens assez dans la marge de la societe sexuellement .je ressens aussi des désirs assez forts de faire l amour sans aucune raison .
Moule

Bonjour Moule!
D’abord, j’aimerais te remercier grandement pour la confiance que tu portes envers AlterHéros. Il n’est pas toujours facile de poser ces types de questions et il est tout à ton honneur que tu aies pris le temps de nous écrire à ce sujet. Différencier l’amour et l’amitié peut être une tâche complexe pour beaucoup de personnes! Cette difficulté à différencier l’amour et l’amitié peut aussi survenir à différents moments dans notre vie, par rapport à différentes personnes ou êtres imaginaires. Je vais donc tenter de t’éclairer un peu à ce sujet.
 
Pour commencer, je vais citer un extrait d’une ancienne réponse que j’ai composée à ce sujet : «La façon que l’on définit l’amour et l’amitié est propre à chaque personne, il n’existe pas de définition universelle de l’amitié ou de l’amour pouvant plaire à tout le monde. La distinction est effectivement mince pour plusieurs personnes, tu n’es pas la seule à te poser ce genre de questions. On ne choisit pas nécessairement l’intensité des émotions que nous pouvons ressentir envers quelqu’un.e, mais nous avons la possibilité de choisir ce que l’on souhaite faire avec ces émotions et choisir quel type de relations nous désirons.» En ce sens, qu’est-ce que tu aimerais retrouver dans une relation ? Dans une relation d’amitié? Dans une relation amoureuse (si c’est quelque chose qui t’intéresse, certaines personnes ne recherchent pas nécessairement de relation(s) amoureuse(s) et c’est très correct aussi!) Dans une relation avec quelqu’un de ta famille? Dans une relation avec un.e être imaginaire? Tu n’es naturellement pas obligée de répondre à ces questions. Mon objectif est simplement de nourrir tes réflexions à ce sujet. Mais dans tous les cas, j’aimerais surtout que tu te souviennes que tu as l’autonomie de définir tes propres définitions de l’amour et tes propres définitions de l’amitié. 🙂
 
Pour poursuivre avec un autre extrait d’une réponse que j’ai composée sur ce sujet : «Alors, qu’est-ce qui différencie l’amour et l’amitié? D’abord, dans les deux cas, le dénominateur commun entre les deux est le verbe aimer. Peu importe si l’on ressent des sentiments amicaux ou amoureux envers une personne, dans les deux cas, on aime. La différenciation peut donc parfois être difficile entre les deux. En amitié, on ressent un bien-être à partager du temps et du bonheur avec l’autre. On jase, s’écoute, s’entraide, rit. La présence de l’autre nous rend en confiance, nous rend bien. L’amour, pour sa part, reprend toutes ces caractéristiques de l’amitié tout en complémentant avec d’autres. L’amour, c’est le sentiment de vouloir partager un peu plus avec quelqu’un.e. Qu’est-ce qu’on entend par un peu plus? Ça, c’est subjectif à chaque personne. Parfois, on peut ressentir le besoin de plaire à l’autre. L’envie de séduction (au sens large, pas qu’au sens physique!) peut donc être un indice à distinguer le sentiment d’amour et d’amitié. Il est aussi possible de vouloir ”se projeter” dans le futur avec la personne ou les personnes envers qui on ressent des sentiments amoureux : une envie de bâtir des projets ou de planifier des plans d’avenir avec. La question des attentes peut également être différente entre l’amitié et l’amour. On s’attend par exemple à ce que notre partenaire amoureux.se nous tienne informé.e de ses plans, des attentes que nous n’avons pas systématiquement avec nos ami.e.s. Le sujet de l’attirance physique s’inscrit comme l’un des nombreux indices différenciant amour et amitié, mais tel qu’expliqué il en existe bien d’autres! Et puis, l’attirance physique s’inscrit également sur un continuum. Il est donc possible de ressentir l’envie d’écouter un film dans les bras d’un.e partenaire sans pour autant ressentir l’envie d’aller au-delà de cette proximité physique. Finalement, l’amour se consolide également entre partenaires qui partagent le même sentiment. Est-ce que les sentiments et les émotions ressentis sont réciproques?»
 
Bien évidemment, toute tentative de définir l’amitié ou l’amour demeurera incomplète, pour la simple raison que l’amitié ou l’amour prend une définition différente pour chaque personne. De plus, il est tout à fait correct de ne pas différencier les deux, car après tout, que ce soit l’amour ou l’amitié, on aime!  
 
Par la suite, tu affirmes ressentir une forme d’attirance émotionnelle, physique et érotique envers plusieurs de tes proches. À qui fais-tu référence lorsque tu utilises le mot ”proches”? Des gens de ta famille? Des ami.e.s? Des êtres imaginaires? Des personnes à la télévision? Autres? Il n’y aucun mal à s’imaginer des choses érotiques dans notre tête! Notre imaginaire peut même contribuer à notre bien-être de plein de façons différentes! Toutefois, j’aimerais simplement t’inviter à demeurer prudente si ces pensées érotiques concernent des gens de ta famille. Bien que c’est correct d’avoir ce type de pensées érotiques, le fait de les mettre en action ou non demandent une autre forme de réflexion. Plus précisément, je ne te recommanderais pas de mettre en action des comportements sexuels auprès de personnes de ta propre famille. Il est préférable, seulement si c’est quelque chose que tu souhaites, d’avoir des relations sexuelles avec des personnes à l’extérieur de notre famille.
 
Puisque l’on parle de sexualité, tu nommes à la fin de ton message que tu ressens ces temps-ci de fortes envie de faire l’amour. Les envies liées à la sexualité sont quelque chose de complètement normale et présentes chez plusieurs personnes et absentes chez d’autres personnes. Lorsque tu dis que tu ressens l’envie de faire l’amour, que signifie pour toi, faire l’amour? Est-ce que cela implique de la sexualité? Est-ce que cela implique d’être nu.e? Est-ce que cela engage d’autres personnes que toi? Est-ce que ces autres personnes sont imaginaires ou non? Si tu souhaites prochainement avoir des relations sexuelles avec une ou des personnes de confiance, je t’invite à lire ce petit extrait d’un guide sur la Neuro/Diversité créé par AlterHéros il y a quelques années. Tu peux lire le guide complet en cliquant ici. Cet extrait aborde le sujet des relations sexuelles, et voici ce qu’il dit : ”Il faut se donner le droit de faire des erreurs, d’aller lentement et de poser des questions. De plus, il ne faut pas avoir peur de discuter de façon concrète de ses besoins, de ses limites et de ses désirs. Les sous-entendus ne sont pas efficaces : nommons avec précisions les parties du corps et les pratiques sexuelles dont il est question. Pour pouvoir donner un consentement éclairé, il faut d’abord bien se comprendre! Il est aussi pertinent de noter que les particularités sensorielles présentes chez plusieurs personnes neurodivergentes peuvent teinter la façon dont elles vivent la sexualité. Par exemple, certaines préfèreront des touchers légers et aériens, alors que ces mêmes touchers seront insupportables pour d’autres. ”
 
Finalement, comment te sens-tu avec l’existence des êtres imaginaires dans tes différentes pensées? Est-ce que c’est quelque chose qui t’apporte du positif? Est-ce que la présence de ces êtres imaginaires contribue à ta capacité à te sentir sexuellement excitée? Est-ce que tu apprécies te masturber avec ces êtres imaginaires? Peu importe les réponses à ces questions, l’existence de ces êtres imaginaires est à mon avis quelque chose de très positif et je te souhaite fortement que ta relation avec ces derniers puissent être une source de bonheur pour toi.
 
Pour conclure, j’aimerais citer deux petites phrases du guide de Neuro/Diversités précédemment cité : ”Il n’y a pas d’obligation d’être en couple, d’avoir une relation amoureuse qui est aussi sexuelle, d’être monogame, d’habiter ensemble, de dormir ensemble, et ainsi de suite. De plus, les besoins d’une personne peuvent changer avec le temps et cela est tout à fait normal.” En d’autres mots, tu as la liberté de définir ce que tu veux comme relations (d’amitié, d’amour, sexuelles, imaginaires, etc.). Et c’est très correct que tes désirs et tes besoins ne correspondent pas nécessairement à ce que tu vois de la part de ta famille ou tes ami.e.s. Chaque personne est différente et chaque personne a des besoins différents. 🙂
J’espère que le tout a pu t’éclairer un peu. N’hésite pas à nous contacter de nouveau si tu en ressens le besoin. Pour avoir plus d’information sur le programme Neuro/Diversités, tu peux cliquer ici: https://alterheros.com/neurodiversites.
 
Solidairement,
 
Guillaume, pour AlterHéros


About Guillaume Perrier

Parcours universitaire en Développement social à l'Université du Québec à Rimouski (UQAR), Guillaume (il/lui) est passionné par la représentation de la diversité sexuelle et de la pluralité de genre en contexte de ruralité. Militant de défense de droits des travailleurs et travailleuses du sexe et de prévention VIH, il adore également déposer ses orteils dans l'eau salée du fleuve et passer des heures sous ses couvertures à chaque matin.

Leave a comment