Suis-je normal si je suis bien gay et que j’aime la pornographie avec des filles lesbiennes?


Bonjour bonsoir

Je ressens pas d’orgasme qd j éjacule et qd mes scénario herotiques c avec des femmes c possible ? Ca peut confirmer une orientation sexuelle ?
J ai uniquement des orgasmes qd j imagine coucher un garçon ou qd la fille se transforme en cours de ma masturbation avec un pénis. Il m’arrive aussi de m introduire des objets dans l’anus comme plusieurs stylos en meme temps pour avoir cette sensation d’être pénétrer par un pénis. Est ce dangereux cette pratique ?

ça a commencé à 11 ans qd je suis tombé sur des photos d homme nu sur internet les 1eres fois et j ai eu une éjaculation spontané avec beaucoup d orgasme. J en suis devenu accroc de ce genre de contenu herotique par la suite.
J ai tjrs cette éjaculation spontané et intense qd je vois des scènes herotiques entre hommes sans avoir besoin de me masturber. Meme chose quand c 2 filles qui font l’amour donc au début je me dit hétéro pendant 3 ans car troublé par l’amour entre filles quand j’en vois.

J ai donc essayé avec du contenu femme nu dans des scènes hétéro mais rien.

En grandissant g alors conscience que ce qui m’excite sexuellement ce sont uniquement les scènes de sexe homosexuel entre fille ou entre garçon. Est-cenormal?
Quand je me masturbe sans contenu herotique, en revanche, c tjrs avec des garçons ou avec filles avec pénis qui apparaissent , g arrêter d imaginer scènes hétérosexuels car g aucun plaisir à ça.

Parfois c gênant g des fantasmes sexuels sur des garçons de ma classe en plein jour et j’ose plus leur parler de peur de révéler mes penchants qd ces fantasmes apparaissent . Comment les contrôler ?

Je suis aussi très mal à l’aise qd je vois des films classiques avec relation amoureuse entre 2 hommes et je ne les regarde pas, à l’inverse g adoré tous les films avec des relations amoureuses homosexuel entre filles. Je suis plus à l’aise avec ça je ne sais pas pourquoi. G vu un film canadien netflix récent traitant ce thème avec des scènes de sexe explicite entre les 2 actrices et g finit par avoir une éjaculation spontané orgasmique à cause de ses scènes traitant explicitement de l’homosexualité entre filles .
J’espère je ne suis pas ridicule à aimer les films traitant de l’homosexualité féminine, je me projette dans ces filles, l’homosexualité me paraissant plus facile à vivre à travers ce genre de fictions. J aimerais être à leur place à ce moment-là, l’homosexualité féminine me semblant mieux acceptée de nos jours que celles des gars. G des potes qui pensent que les lesbiennes sont des filles qui n ont pas trouvé le bon gars mais moi je sais que c pas vrai, j ose pas le dire pour le moment pour ne pas me reveler, mais si ces filles sont comme moi, on ne contrôle pas par qui on est attiré malheureusement.

Pour moi tout ces indices dit ” je suis homosexuel ” même si le sexe entre filles m’excite car c simplement par procuration et plus facile à accepter pour moi l’homosexualité en général par ce biais, mais dans tous les cas tout ce qui est homosexuel est très excitant sexuellement à la base pour moi je ne sais pas pourquoi. J’espère que vous ne me trouver pas que je suis un pervers hetero et que je sui biien légitime si je suis homo. G des doutes à être légitime dans ce que je vis actuellement.
suis je normal si je suis bien gay d aimer les films avec des filles lesbiennes ?

Je voulais savoir aussi sur 100 garçons et 100 filles combien sont gays je me sens seul et je voudrais savoir quelle est la chance qu un garçon de ma classe peut être homosexuel et pareil pour qu une fille de ma classe le soit aussi . C très important pour moi à savoir pour connaître mes chances de rencontrer des gens qui vivent la même chose. Le savoir m’aiderait de ne pas me sentir comme une anomalie.

Julien

Bonjour Julien!

D’abord, je tiens à te remercier pour la confiance que tu portes envers nos services. J’espère que mes mots pourront alimenter certaines de tes réflexions. Si je comprends bien, tu te poses diverses questions entourant tes attirances, tes comportements sexuels, ta consommation de pornographie et ton orientation sexuelle. Explorons le tout une question à la fois si tu me le permets. 🙂 Mais d’abord et avant tout, sache que ce genre d’exploration, de questionnements et d’attirances que tu vis sont entièrement normales et que tu as bien fait de t’adresser à AlterHéros pour y trouver des pistes de réponses! 🙂

 

1. Est-ce dangereux de s’insérer des objets dans l’anus, comme plusieurs stylos, afin d’imiter la sensation d’un pénis? Est-ce un signe d’une orientation sexuelle?

Le fait de s’insérer des objets dans l’anus n’est pas dangereux, mais tout dépend de ton choix d’objet, de ton corps et du contexte! Est-ce que cela te procure du plaisir? Si oui, génial! C’est l’important! Si tu ressens des douleurs, on prend une pause et on recommence une autre fois selon nos envies. Ce que je peux te conseiller toutefois, c’est d’utiliser du lubrifiant que tu peux acheter à n’importe quelle pharmacie même lorsque tu as moins de 18 ans. L’usage de lubrifiant pour la pénétration anale permet de limiter les risques de microlésions et pour ne pas te blesser. Par ailleurs, je t’invite à bien choisir les objets que tu souhaites prendre pour te pénétrer. Avant l’âge de 18 ans, il peut être difficile de se procurer des jouets sexuels vendus en magasin, mais je t’encourage tout de même à être prudent sur le choix des objets de la maison que tu souhaites utiliser pour te pénétrer. Fais attention à ce qu’ils ne soient pas coupants et qu’ils ne puissent pas se briser dans ton corps. Et n’oublie pas de les laver avant et après chaque usage! Par ailleurs, une rapide précision, les corps humains nous offrent des multitudes de façons d’apprécier notre sexualité. Plus précisément, tout le monde a un anus! Plusieurs personnes, hommes et femmes, apprécient les rapports sexuels anaux, et ce, peu importe l’orientation sexuelle. Il n’y a donc rien de surprenant à ce que tu apprécies le fait de te stimuler les fesses et ceci est une pratique sexuelle qui n’a aucun lien avec l’orientation sexuelle.

 

2. J’ai l’impression d’être accro à la pornographie homosexuelle depuis mes 11 ans et est-ce normal de se sentir sexuellement excité uniquement par des scènes de sexe homosexuel entre filles ou entre garçons?

Maintenant, un petit (grand?) mot sur la pornographie. D’abord, pour citer cette réponse «En soi, la consommation de pornographie n’est pas problématique (bien que techniquement illégale pour les mineur.es), tant que tu gardes en tête qu’il s’agit de fiction. Les corps ne ressemblent pas à ceux de la plupart des gens, il y a des retouches, des “effets spéciaux” pour rendre les orgasmes plus impressionnants, des réactions exagérées, et comporte souvent des scènes violentes ou dégradantes, particulièrement envers les femmes. Il faut alors garder l’esprit critique pour ne pas se créer de fausses attentes par rapport à la sexualité dans la vie réelle, mais il n’y a rien de mal à s’en servir pour alimenter notre imaginaire érotique!». D’ailleurs, je comprends entièrement que tu écoutes de la pornographie malgré ton âge mineur. J’aimerais toutefois t’inviter à la prudence : C’est bien compréhensible que l’on soit curieux et d’en consommer de temps en temps, mais il est important de comprendre que le porno peut influencer la construction de notre imaginaire sexuelle lorsqu’on est jeune. Je t’invite donc à garder un oeil critique sur le porno que tu peux consommer et t’inviter à varier les sources d’excitation sexuelle sans se limiter au simple porno. 🙂 J’entends que tu affirmes que tu te sens accro à la pornographie. À quelle fréquence en écoutes-tu? Est-ce que la consommation de porno t’empêche de réaliser des tâches au quotidien? Est-ce que tu as la capacité de t’offrir des séances de masturbation sans l’aide de pornographie? Si tu considères que la pornographie prend trop de place dans ta vie, tu peux, par exemple, te construire toi-même tes propres scénarios dans ta tête, écouter des podcasts érotiques, lire des nouvelles érotiques. L’objectif est de stimuler ton imaginaire (et ton cerveau – qui est ton principal organe sexuel!). Tu peux aussi, lorsque tu te masturbes, prendre ton temps, retenir tes orgasmes, prolonger le moment, varier les sensations en explorations tes mamelons, tes fesses, ton scrotum, ton gland, etc. L’objectif est de s’intéresser davantage à ce moment intime avec toi-même plutôt qu’à l’éjaculation pure et simple.

 

Par la suite, laisse moi citer un extrait de cette réponse : «D’abord, la pornographie est une grande industrie dont l’objectif premier est de faire de l’argent. On s’entend là-dessus, n’est-ce pas? Pour ce faire, la porno nous vend des images et des scénarios dont l’objectif est d’allumer notre imagination et, conséquemment, nous exciter. Puisque notre cerveau est notre principal organe sexuel, il est normal d’être excité par certaines images dont nous n’avons pas l’habitude de voir au quotidien.

 

En ce sens, il est nécessaire de distinguer que ce qui nous excite sur la pornographie ne constitue pas nécessairement ce qui nous excite dans la vraie vie. Certaines personnes hétérosexuelles vont préférer regarder de la pornographie homosexuelle par exemple, sans pour autant que ces personnes veulent avoir une expérience intime avec une personne du même genre qu’elles. Il est donc complètement normal d’être excité par des scènes ou des acteurs/actrices pornographiques sans pour autant que cela constitue des activités sexuelles que nous désirons expérimenter. Or, ces préférences pornographiques ne sont pas forcément liées à nos attirances de la vie de tous les jours.» À la lumière de ces informations, et pour répondre à ta question, c’est tout à fait normal d’être excité par de la pornographie lesbienne alors que tu n’as pas d’attirances sexuelles envers les femmes.

 

Tu te demandes pourquoi tu ressens de l’excitation sexuelle uniquement pour la pornographie homosexuelle (d’hommes gais ou de femmes lesbiennes) ou de la pornographie mettant en scène des femmes trans. Il est possible de se questionner sur les raisons pour lesquelles les images sexuelles d’une femme avec un pénis, de deux hommes homosexuels ou de deux femmes homosexuelles puissent être une source d’excitation. «Il arrive que nous soyons sexuellement excités par certaines formes de tabous ou d’interdits que notre société véhicule. Le fait d’être sexuellement excité par de la pornographie trans [ou homosexuelle] peut donc directement être lié à cette sphère du tabou ou de l’interdit. Il s’agit simplement de scénarios ou d’images dont nous ne parlons généralement pas, dont nous n’avons jamais nécessairement imaginé possible, dont nous n’avons pas d’autres représentations médiatiques positives outre la pornographie. Le fait d’être excité par ce type d’images est donc très normal dans ce contexte.»

Pour plus d’informations sur la pornographie et ses impacts, je t’encourage à lire ces deux réponses de mes collègues :

Est-ce le porno est néfaste pour la libido? Est-ce que le porno audio aussi?

Est-ce que l’utilisation du porno de temps en temps a des effets dévastateurs?

 

3. Comment contrôler mes fantasmes sexuels sur des garçons de ma classe? 

Je comprend que de ressentir des fantasmes envers des personnes que l’on connaît peut être quelque chose de gênant, surtout si tu ne souhaites pas à l’heure actuelle communiquer à tes proches ton orientation sexuelle. L’avantage avec les fantasmes, c’est que c’est quelque chose de très personnel dont personne n’a accès, sauf toi! Les fantasmes sont la propriété de ton cerveau et tu n’es absolument pas obligé de les communiquer. On ne contrôle pas nécessairement nos fantasmes, mais on contrôle la façon dont on désire s’adresser aux autres. Lorsque tu parles à ces garçons, discute de choses banales, de choses qui te plaisent, de vos travaux scolaires… et essaies de garder les scénarios érotiques avec eux pour lorsque tu seras seul avec toi-même sous tes draps, qu’en penses-tu? 😉

 

4. Je suis mal à l’aise lorsque je vois des films avec des relations amoureuses entre deux hommes. Pourquoi?

Nous grandissons souvent avec des préjugés et des perceptions négatives à l’égard des personnes non hétérosexuelles. Ceci est lié à notre famille, notre religion, notre gouvernement, nos médias, etc. En grandissant avec ces idées négatives, il est possible d’intérioriser une forme de honte à l’idée de ne pas être hétéro. C’est ce que l’on peut appeler, dans sa forme la plus théorique, de l’homophobie intériorisée. Je t’encourage à lire cette réponse qui complète bien ce sujet. Il est donc compréhensible que tu aies davantage de malaise envers des représentations réelles de vie amoureuse (contrairement au porno qui n’a rien de réaliste) entre deux hommes plutôt qu’entre deux femmes, car l’homosexualité masculine reflète une partie de toi. Moi-même, en tant que garçon homosexuel, j’ai dû parcourir un long chemin d’acceptation et d’émancipation afin de me sentir complètement à l’aise avec qui je suis. Ce n’est pas un processus facile pour tout le monde, surtout lorsque nous grandissons dans une société qui ne place pas l’homosexualité comme une option valide et légitime. Laisse-toi du temps. Et je t’encourage à poursuivre tes visionnement de films mettant en scène des histoires amoureuses homosexuelles. Ça fait du bien de se sentir représentés un peu au grand écran!

 

D’ailleurs, il est impossible d’affirmer si l’homosexualité féminine est socialement mieux acceptée que l’homosexualité masculine. Il y a des enjeux et des difficultés propres à chacune de ces réalités et, surtout, chaque personne vit son homosexualité de façon différente et aura une expérience différente à ce sujet. Lorsque tu entends ce genre de propos de la part de tes amis concernant les femmes lesbiennes qui n’ont pas trouvé le bon gars, je t’encourage à réagir et à dénoncer ces propos. Le fait de dénoncer l’homophobie ne t’affiche en aucun cas comme une personne homosexuelle si tu ne souhaites pas le communiquer (le coming out est un processus personnel et individuel, écoute ton rythme là-dedans!).

 

5. J’espère que vous ne trouvez pas que je suis un pervers hétéro et que je suis bien légitime si je suis homo?

Tu sais, Julien, nous intervenons avec des milliers de jeunes chaque année. Notre expertise se trouve justement dans l’accueil et la compréhension des différentes facettes de la sexualité humaine, le tout dans une approche positive de la sexualité. Tu n’es donc pas du tout pervers à nos yeux. Tu nous verbalises simplement tes réflexions et questionnements par rapport à la sexualité qui sont entièrement légitimes et valides. À ce sujet, tu es légitimement homosexuel tant et aussi longtemps que c’est toi qui l’affirme! L’orientation sexuelle est quelque chose de super intime et de propre à chaque individu. La seule personne qui peut dire quelle est ton orientation sexuelle… c’est toi-même!

 

6. Combien il y a de personnes homosexuelles? 

Je comprends entièrement qu’il est important pour toi de savoir combien il y a de chances que tu sois présentement entouré de personnes ayant une orientation non hétérosexuelle, c’est-à-dire homosexuelle, bisexuelle, pansexuelle ou asexuelle. Cela répond à un besoin de te sentir un peu moins isolé dans tes questionnements et réflexions, tout en te permettant de possiblement rencontrer d’autres garçons qui vivent une situation similaire à la tienne. Pour répondre à ta question, il est très difficile d’estimer le nombre de personnes lesbiennes, gaies ou bisexuelles. D’abord, parce que l’orientation sexuelle est quelque chose de fluide chez plusieurs personnes et que même si on s’identifie d’une certaine façon à un moment de notre vie, cela ne signifie pas pour autant que l’on s’identifiera avec les mêmes mots dans le futur. Ceci étant dit, certaines personnes estiment qu’environ 10% de la population serait homosexuelle. À ce nombre, tu peux ajouter l’ensemble des personnes bisexuelles qui ne sont pas suffisamment pris en compte dans ces fameuses statistiques. J’entends toutefois que tu souhaites rencontrer d’autres jeunes qui vivent la même chose que toi. À ce sujet, je t’invite fortement à contacter l’association française C’est Comme Ça qui est spécialisée pour aider les jeunes lesbiennes, gais, bisexuel.le.s et trans (LGBT) ainsi que tou.te.s celles et ceux en questionnement. Cette association pourra également te référer à différentes activités ou réseau par et pour les jeunes LGBT+ de ta région. Tu n’es pas seul! Et surtout, rien de tout cela n’est une anomalie. Je peux comprendre pourquoi tu peux te sentir ainsi, c’est le fait de se sentir un peu isolé, mais dès que tu auras la possibilité de discuter avec d’autres gars homo (comme moi par exemple!), il te sera possible de déconstruire ce sentiment d’anomalie qui t’habite. 🙂

 

Je te remercie encore une fois pour tes différentes questions, Julien. J’espère avoir pu répondre à quelques unes de tes interrogations. N’hésite pas à nous écrire de nouveau si tu en ressens le besoin, il nous fera plaisir de te soutenir dans ton parcours.

 

Solidairement,

Guillaume, coordonnateur de l’intervention pour AlterHéros


About Guillaume Perrier

Parcours universitaire en Développement social à l'Université du Québec à Rimouski (UQAR), Guillaume est passionné par la représentation de la diversité sexuelle et de la pluralité de genre en contexte de ruralité. Militant de défense de droits des travailleurs et travailleuses du sexe et de prévention VIH, il adore également déposer ses orteils dans l'eau salée du fleuve et passer des heures sous ses couvertures à chaque matin.

Leave a comment