Rassurez-moi je n’ai absolument pas envie d’être gay!


Bonjour,

Je vous renvoie le message car j’ai eu de reponse svp j’ai besoin d’aide !!!

Alors j’ai un gros soucis depuis maintenant 1 semaine on va dire je stresse énormément mais vraiment beaucoup sur mon orientation sexuelle car cela fais depuis la pas beaucoup de temps que je me suis réellement poser la question mais vraiment sérieusement par qui j’étais attirer est ce que je suis gay bi hetero je ne sais pas du tous , je suis perdu je vous explique plus en détails le pourquoi mais avant je tiens a préciser quelque chose s’il vous plait RASSURER MOI JE N’AI ABSOLUMENT PAS ENVIE D’ETRE GAY ET EPARGNER MOI SVP LES ´´ oui mais tu sais ce n’est pas une honte ect’´ je suis quelqu’un qui prend les choses a coeur donc s’il vous plait encore une fois ne me faite pas peur dans votre reponse merci beaucoup.

Je commence enfaite mon problème est la depuis quelques années j’ai l’impression mais avant j’y pretais pas attention quand je jouais avec des gens en ligne sur la consol ou l’ordinateur il y’avait certains jeune comme moi dont la voix m’excitait sans meme les voirs et il arrivait meme que des fois quand je me branlais sur de l’hetero je m’imagine cette meme personne en train de regarder cette meme video avec moi et de l’imaginer jouir avec moi m’excitait alors que je précise je n’avais jamais vue son visage puis je prenais vraiment pas trop sa au serieux , puis par la suite j’ai commencer a ressentir un desir de vouloir me branler avec des gens de mon age ou plus petit en vocal sur une video porno hetero et cela m’excitait d’entendre un garcon avec une douce voix kiffer le moment puis j’ai ete jusqu’a entamer une relation a distance avec un gay mais dans ma tete c’etait vraiment pas serieux quoi et jusqu’au jour ou j’en est eu marre je lui est dit que je n’etait pas gay et tous sa sans avoir vue vraiment la personne parce que le truc si je vois la personne cela va me degouter parce que de base je ne suis pas gay quand je suis dehors dans la vraie vie a l’ecole les hommes ne m’attire absolument pas c’est les femmes qui m’attire et quand j’ai commencer a grandir vers l’age de 18-19 ans ce qui d’ailleurs mon age aujourd’hui j’ai 19 ans , tous sa met revenu mais serieusement et quand je vois le visage derriere un ecran d’un beau garcon ou meme le faite de penser que c’est un garcon qui ecrit dans un tchat sa me rend curieux sexuellement je me pose des questions dans le sens est ce qu’il aime sa ect enfin jsp c bizzare et apres sa me donne envie de me branler , la depuis peu quand je jouais a l’ordinateur ou quoi enfaite quand j’entend un jeune de mon age avec une voix qui me plait ba je me fait un portait d’un garcon dans ma tete qui est toujours le meme blond blanc beau visage attirant qui s’habille bien et par la suite quand je ne me suis pas branler de la journée quand je passe a l’acte je pense a ce portait dans ma tete qui m’excicte enormement tellement que j’ai commencer a regarder du porno gay en pensant a sa et j’ai vraiment apprecier et c’est LA CAS COMMENCER LES SOUCIS !!!! que vraiment sa a changer dans ma tete car avant comme je vous le dit je pretais pas trop attention a sa je faisais ce qui me plaisait avec ma sexualité j’ai meme pratiquer de la sodomie avec des objets et je sais pas trop si j’ai apprécié enfaite sa me faisait mal plus qu’autres chose mais sa m’excitait parce que comme vous devez le savoir quand un homme titille sa prostate sa fais bander du coup oui j’ai aimer pour cela mais aussi quand je le faisait je pensait en meme temps a ce portrait dans ma tete qui m’excitait surtout l’envie bestial de me faire prendre sa m’excite et me poussait a aimer cela je l’ai fait plusieurs fois et au bout d’un moment j’ai arreter parce que j’ai plus eu trop d’envie de le faire mais par contre toutes ses envies me revienne quand je suis exciter et que j’ai envie de me branler vraiment et apres une fois avoir ejaculer je trouve cela degoutant de faire sa je n’ai plus aucune envie . Sauf que le soucis maintenant c’est que quand j’essaye de me branler sur des filles qui avant m’excitait sur des site porno bah je ressens quelque chose mais pas aussi puissant que quand je regarde une video gay et je precise que quand j’ai fini de regarder du porno hetero j’ai pas se degout comme quand je le fais avec le porno gay et du coup SA M’INQUIETE ÉNORMÉMENT J’ENDORS PLUS LA NUIT sexuellement j’ai plus de plaisir a regarder du gay que de l’hetero maintenant limite je bande plus facilement avec du gay que avec de l’hetero et ce qui est très bizzare avant dans la rue quand je sortais les filles m’attirais leur forme et tous mais la plus rien je comprend pas comment sa a pu disparaitre comme sa alors que comme je vous le repete encore une fois desoler , DANS LA VIE LA VRAI VIE QUAND JE VOIS LA PERSONNE EN FACE DE MOI SON VISAGE JE VOIS QUE C’EST UN HOMME CELA ME DEGOUTE AUCUNE ENVIE JE SUIS PAS ATTIRER de tous les personne dans mon entourage aucun hommes ne m’attire je suis attirer par les femmes d’ailleurs je précise que j’ai été en couple une fois serieusement et sa c’est terminer y’a pas longtemps d’ailleurs parce que on ne s’entendait pas et il y’avait une chose bizzare au lit c’etait pas aussi génial que cela et la reponse c’etait parce que je n’etait plus attirer par cette fille parce quel m’en faisait voir de toute les couleurs mais ne nous écartons pas du sujet enfin voila et du coup j’ai fais des recherches sur internet j’ai essayer de comparer le probleme avec ceux des autres gens mais rien je n’arrive pas a me rassurer sa ma fait peur plus qu’autres choses car les gens disent que c’est gay de faire sa alors que je ne le suis pas et j’en est conclu par quelque recherche que sa peu etre un fantasme ou alors le ´´ TOC de l’homo ´´ mais bon je sais pas du tous alors pouvez s’il vous plait me dire ce que vous en pensez vous ??

Merci beaucoup
Et un dernier truc depuis que j’ai cette peur se stresse affreux j’en dors plus les nuits je fais que tourner cher moi je n’arrive plus a bander sur les femmes quand je sors dans la rue je n’est plus aucune attirance ou excitation j’ai pour une femme et l’homme ne m’attire pas non plus et depuis a cause de toute cela je n’arrive plus a ressentir se desir pour la femme sauf quand je me branle et ya que avec le porno gay que j’ai l’impression que je bande facilement et surtout en pensant a un garcon beau visage je sais pas sa me rend curieux dans ma tete ce qui m’excicte c’est le faite de savoir ce que ressent le garcon mais est ce que ce ne serais pas imaginaire je sais pas A L’AIDE !!! mais le truc c’est que ce manque desir envers les femmes a A DISPARU DEPUIS CE STRESS ET DEPUIS 1 ou 2 semaines c pas possible normalement si avant j’etais attirer comment cela a pu disparaitre comme cela

Many

Bonjour Many,

 

Merci beaucoup de nous écrire et de nous faire confiance. Je peux voir dans ton message et ton utilisation de majuscules que tu ressens énormément d’anxiété et de détresse par rapport à ta situation. Je te félicite d’en parler et de ne pas rester seul avec ce que tu ressens.

 

Je vais tenter de t’aider et de te rassurer au meilleur de mon expériences et mes connaissances.

 

Pour résumer rapidement les points tournants de ton parcours, il y a quelques années tu a ressenti de l’attirance pour les voix de certains garçons, un désir de te masturber avec ceux-ci et une relation à distance avec un autre garçon. Sur le moment, tu n’as pas pris ces expériences au sérieux. Plus récemment, tu as commencé à ressentir de la curiosité sexuelle et un désir de plaire, ce qui s’est lentement traduit en fantasmes et en consommation de porno mettant en scène des hommes. Depuis, tu remarques ressentir beaucoup de craintes et d’inquiétudes, avoir moins d’intérêt pour les femmes et la porno hétéro.

 

Alors premièrement, je veux m’assurer que l’on ait les mêmes définitions : être hétéro signifie d’être attiré.e par des personnes d’un genre différent, être gay d’être attiré.e par des personnes de même genre et être bi d’être attiré.e par des personnes de tous les genres. Toutefois, les frontières entre ces 3 catégories ne sont pas toujours aussi clairement définies. Selon l’échelle de Kinsey, par exemple, il y aurait 6 catégories d’attirances, incluant «surtout hétéros mais occasionnellement homosexuel.le.s», ou encore «surtout hétéro mais homosexuel.le.s plus que parfois». Dans ton cas, tu dis ne pas être attiré par les hommes en personne. Je te crois et je te fais confiance. En n’étant pas attiré par les hommes ou les relations intimes avec eux, hétéro semble être une identité qui pourrait te correspondre. Au final, c’est à toi de déterminer quel mot te convient le mieux pour décrire tes expériences.

 

Note bien qu’être hétéro ne signifie pas d’être attiré.e par toutes les filles que tu rencontres dans la rue, ni même par la plupart. Les préférences individuelles jouent également leur rôle. C’est le même principe pour les personnes gay et bi.

 

Il est tout à fait possible d’être hétéro et d’aimer les voix des garçons, leurs visages ou leurs corps et même de les trouver attirants. Ces choses ne sont pas mutuellement exclusives. Les attirances et les fantasmes sont des phénomènes fluides et diversifiés, bien qu’hors de notre contrôle. La curiosité et l’expérimentation sont de bonnes choses. Dans le même sens, la soumission et la pénétration anale sont des pratiques sexuelles qui peuvent être appréciées par des hommes peu importe leur orientation sexuelle. Comme tu dis, la prostate est là pour donner du plaisir après tout! La douleur est possible, mais elle peut être apaisée en faisant preuve de patience et de lubrifiant, de même qu’en choisissant des objets adéquats. Pour plus de trucs sur la masturbation anale, je te propose cet article de notre site.

 

À lire ton message, j’ai l’impression que le facteur ayant le plus grand impact négatif sur ta libido, tes désirs, ton sommeil, etc. est la grande quantité de stress et d’anxiété que tu ressens en ce moment, et non tes attirances et pratiques sexuelles. Il est logique de penser qu’il est difficile d’avoir une sexualité saine, épanouie et amusante lorsque l’on est très stressé et anxieux. Alors comment pourrais-tu réduire ce stress?

 

Je ne crois pas que solution soit de dissimuler, cacher ou refouler ce que tu ressens. 

 

Tu utilises des mots à très forte connotation (dégoûtant, effrayant, bizarre, affreux) pour parler des relations entre hommes. La possibilité, aussi faible soit-elle, de ton homosexualité te fait peur et t’inquiète. Je comprends que tu ne veux pas être gay et que tu ne crois pas l’être, mais j’aimerais mieux comprendre pourquoi? De mon point de vue, être gay n’est pas une mauvaise chose. Je pense sincèrement que si tu peux arriver à comprendre et à déconstruire certaines de tes croyances négatives non-fondées, cela aidera énormément à calmer tes craintes et je t’assure que cela ne changera pas tes préférences et ton orientation sexuelle.

 

Par rapport au TOC homo spécifiquement, il y a quelques nuances à apporter. Voici un extrait d’une réponse de mon collègue Guillaume sur le sujet :

Chez AlterHéros, nous sommes généralement très prudent.e.s à aborder le sujet du TOC homo. Pourquoi? Parce qu’il s’agit d’un concept en psychologie utilisé par des thérapeutes professionnel.le.s et qu’il est souvent mal interprété et mal utilisé au quotidien par les internautes. De plus, c’est un concept sur lequel il est possible de trouver une tonne d’informations fausses sur Internet. En effet, ce concept est trop souvent utilisé afin d’invalider des questionnements sains et normaux dans le développement identitaire d’une personne. Ceci peut donc contribuer à une forme d’homophobie intériorisée en offrant la prémisse que les questionnements sur l’orientation sexuelle sont liés à un trouble psychologique et non pas à un développement psychologique normal.

 

J’ai parlé à beaucoup d’autres hommes ayant vécu des situations semblables à la tienne.  Je peux te dire que tes attirances et tes inquiétudes identitaires sont bien plus communes que tu ne pourrais le croire. Voici les liens vers d’autres questions de notre site si tu lire davantage de réponses :

 

Si à d’autres moments tu continues de ressentir beaucoup de détresse, il y a des endroits où tu peux aller parler :

  • Ligne d’Azur pour la diversité sexuelle et de genre et le suicide : 0 810 20 30 40.
  • SOS Suicide Phénix pour la souffrance psychologique et le suicide : 01 40 44 46 45
  • Suicide Écoute pour la souffrance psychologique et le suicide : 01 45 39 40 00
  • Et évidemment tu peux toujours nous écrire à nouveau 🙂

 

Je t’invite également à réfléchir sur la possibilité de consulter un.e professionnel.le en santé mentale pour trouver du soutien et des solutions personnalisées concernant l’anxiété, les pensées intrusives ou les troubles du sommeil. Ton bien-être est très important.

 

J’espère que ces quelques informations et conseils arrivent à te rassurer un peu pour l’instant. J’ai conscience que cela ne règlera probablement pas tous tes questionnements tout de suite. Cela prend du temps, de la réflexion et de la bienveillance.

 

Prends soin de toi,

 

Maxime , intervenant.e pour AlterHéros

Iel/they/them, accords neutres


About Maxim-e

Impliqué‧e dans le milieu communautaire 2SLGBQTIA+ depuis plusieurs années, Maxim·e a une place spéciale dans son coeur pour les jeunes de la diversité sexuelle et de genre. C'est ce qui l'a poussé à entamer un Baccalauréat en sexologie à l'UQAM. Iel s'engage à améliorer l'inclusion et la célébration des diversités, des trajectoires atypiques et de touste celleux qui ne rentrent pas dans les cases. Plus récemment, iel commence à s'intéresser à la santé mentale, au self-care, à l'abolition du capitalisme et au repos une fois de temps en temps. Fervent‧e amateur‧e de pluie, ses couleurs préférées sont le gris et les arcs-en-ciel.