J’ai comme un toc ou une phobie impulsive à l’idée d’être homosexuel… Est-ce qu’un hétéro peut aimer la porno gaie?


Bonjour cela va faire 4-5 mois que j’a comme un toc ou phobie impulsive homosexuel qui est venu quand un jour je me suis posé sur min lit et je me suis imagine tu deviens gay et partir de la commence doute pensées envahissantes et anxiété j’ai deja eu un truc du genre mais avec les maladies fin bref ducoup je suis garçon qui est tomber amoureux que des et qui a toujours été attiré par les filles au niveau sexe rien que quand une fille qui me plaisais s’asseyait a cote de moi je « bander » tres dur et c’est toujours le cas elle me provoque une sensation de bien etre ce que j’aime chez elle ce sont leur cheveux forme taille etc je regarde que elle dans la rue et tout les hommrs eux m’intéressent pas si je dois en regarder un c pour son style vestimentaire ce qui va me permettre de boir ce qui pourrait me plaire j’ai jamais ete amoureux d’un homme et jamais desiré un homme mais j’ai fais une grave erreur en me testant tout les jours sur du porno hétérosexuel pour savoir si je l’et encore et depuis j’avais une baisse de desir je trouvais sa ennuyant a force (porno hétérosexuel) et je me tester aussi en pensant a une relation sexuelle avec un homme et sa le faisait rien j’avais un peu de dégoût ducoup j’ai décidé de stopper le porno et mon desir pour les filles et revenu mais j’ai quand meme des pensées envahissantes qui me mettent le doute donc voila. Puis un jour je décidé d’aller voir du porno gay pour ce que sa le ferais et la j’ai eu une erection mais que sur certain scénario qui me faisait penser au porno hétérosexuel c’est a dire les scènes ou on vois qu’un seul penis et aussi c’est que la pratique sexuelle qui m’a fais bande pas l’homme mais ducoup la j’ai un énorme doute parce que j’ai bandé ok sa je l’assume mais j’ai peur d’etre bi refoule pourtant le corps d’un homme m’attire pas je trouve sa « pauvre » et j’ai aucune envie de faire l’amour a un homme parce que je trouve sa immoral et un peu dégoûtant alors qu’et gay ou bi est normal mais moi je ne veux tout simplement pas d’homme dans ma vie intime sa peut aller au maximum au niveau meilleur ami fin bref je connais oas de personne gay et mon entourage n’est pas homophobes je pense avoir tout dis je voudrais juste savoir si des hétérosexuels peuvent aimer le porno gay ? (ce n’est mas mon cas car j’aime pas le porno gay) et aussi votre avis sur mon orientation sexuelle meme si je sais qu’il y a que moi pour me defenir c’ juste histoire pour me repérer voilà merci de votre réponse
cordialement

Yorito

Bonjour Yorito,

 

Merci d’écrire à AlterHéros, je sens que tu vis beaucoup d’anxiété et de confusion en ce moment et c’est une bonne chose que tu en parles. Parfois le fait d’écrire comment on se sent permet de comprendre certaines choses et de prendre un peu de recul.

 

Pour reformuler rapidement, depuis quelques mois, tu as des pensées involontaires et intrusives à propos d’être gay ce qui t’emmène de la peur et du dégoût. Tu as eu une érection en regardant de la porno gaie ce qui amplifie ton inquiétude. Tu es uniquement attiré sexuellement et romantiquement par les filles. Tu demandes donc ce que tout cela signifie à propos de ton orientation sexuelle.

 

L’orientation sexuelle se divise en trois aspects : les fantasmes, les comportements et l’auto-identification. Être gay signifie donc d’être majoritairement ou exclusivement attiré par les personne de son propore sexe, d’avoir des relations sexuelles et intimes avec ces personnes et de s’identifier à l’identité homosexuelle ou à la communauté gaie. Tu me suis jusqu’à maintenant? Dans ton cas, tu n’as pas de fantasmes sexuels qui impliquent d’autres garçons, l’idée d’avoir des relations sexuelles ou romantiques avec d’autres garçons ne t’intéresse pas, tout au contraire. De plus, tu es attiré par les filles et tu aimerais avoir des relations avec elles. À partir de ces éléments, et bien que tu es la seule personne qui peut déterminer par toi-même ton orientation sexuelle, il semble tout même avoir beaucoup d’indices qui convergent vers l’hétérosexualité Qu’en penses-tu? 🙂

 

La pornographie est une mise en scène (parfois caricaturale) de la sexualité qui vise le divertissement et l’excitation à tout prix. Les personnes qui oeuvrent dans l’industrie travaillent très fort pour créer des performances qui incitent une réaction de l’auditoire. L’érection est un réflexe physique et biologique en réponse à une stimulation (visuelle, auditive, manuelle, etc). Il est donc normal d’avoir une érection en regardant de la pornographie, et cela ne détermine pas ton identité, tes sentiments, tes désir, tes préférences ni ton autonomie. Une érection n’est pas toujours un signe de plaisir ou d’intérêt sexuel, il s’agit de la réponse programmée du corps. À l’adolescence, tout particulièrement, les érections peuvent se produire dans une multitude de contextes, pas nécessairement sexuels. Tu dis que tu te testais en regardant de la prono hétéro tous les jours, c’est peut-être ce qui a fait que c’est devenu ennuyant pour toi. Tu pourrais peut-être explorer la littérature érotique, les podcast érotiques ou tes propres fantasmes. Je remarque que tu décris beaucoup ce qui ne t’attire pas, que tu décris par la négative, c’est peut-être que tu as besoin de réfléchir davantage à ce que tu aimes, toi, et ce qui te plait?

 

Le “TOC gay”, ou les pensées envahissante concernant l’homsexualité, est un sujet qui est abordé dans plusieurs réponses sur notre site. Parfois lire ou relire d’autres points de vue peut aider à se faire une idée claire. Je te met donc les liens vers des questions répondues par mes collègues qui pourraient t’intéresser :

 

Mis à part les éléments que j’ai déjà expliqués, quelques éléments qui en ressortent sont

  • qu’il est normal de vouloir mieux se comprendre et de se poser des questions sur son identité, y compris sur son orientation sexuelle ; 
  • que toutes les orientations sexuelles sont valides et qu’il n’y en a pas de meilleurs que d’autres ; 
  • que la sexualité est fluide et que les préférences et désirs peuvent changer dans le temps et selon le contexte et les rencontres que l’on fait

 

L’exploration de soi et l’expérimentation c’est quelque chose de très sain et de très commun, surtout à l’adolescence. Beaucoup de jeunes se posent des questions sur leur orientation sexuelle, mais ce n’est pas tout le monde qui a le courage d’en parler. Je tiens vraiment à te féliciter de le faire. Mais tu n’as pas besoin de te tester tous les jours, de te forcer à performer d’une certaine façon ou de te mettre dans tes situations qui te font sentir très mal pour en apprendre sur toi. Fais-toi confiance, va vers ce qui t’apporte du plaisir et du bien-être. 


Je tiens à revenir sur certains mots que tu as utilisés. Tu dis qu’être gay ou bi est normal, mais que la sexualité avec un autre homme est immorale et répugnante. Tu as absolument le droit de ne pas être attiré par les garçons et les corps masculins, mais tes propos vont possiblement plus loin qu’une simple indifférence ou neutralité. Qu’en penses-tu? Crois-tu qu’il est possible que ce malaise provient de certaines idées préconçues ou stéréotypes négatifs à l’égard des personnes de la diversité sexuelle? Les hommes gays et bisexuels, comme les individus de tout autre groupe social, sont tous différents, ont beaucoup de forces et de qualités et peuvent mener des vies heureuses et accomplies.
Tu mentionnes que ton entourage n’est pas homophobe (tant mieux!), mais que tu ne connais pas de personnes gaies. Parfois, la nouveauté et l’inconnu peuvent nous rendre inconfortables. Peut-être que tu pourrais commencer par trouver des représentations positives et variées de personnes LGBTQ+ à travers les films (Love Simon), la télé (Sex Education, Euphoria), des artistes ou en lisant des témoignages. Il est toujours possible de se demander d’où viennent nos préjugés et de les remettre  en question, mais pas dans une perspective de honte ou de culpabilité. Vas-y graduellement, fais attention à toi dans tout ça. 🙂

 

Si jamais ton anxiété et tes pensées intrusives persistent encore et te font vivre une souffrance importante, tu pourrais considérer consulter un.e professionnel.le en santé mentale. Iel pourra, par exemple, t’aider à trouver des techniques de respiration, de pleine conscience et de grounding pour t’aider à te calmer et à te centrer. Tu dis que tu as déjà vécu une situation d’anxiété similaire avec les maladies, tu as donc sûrement déjà des stratégies personnelles et des ressources qui fonctionnent pour toi pour répondre à cette anxiété?

 

J’espère que ma réponse a su apaiser un peu tes inquiétudes. Tu peux toujours écrire à AlterHéros si tu as besoin de plus de précisions ou d’informations.

 

Maxime, stagiaire pour AlterHéros


About Maxime-iel

Impliqué.e dans le milieu communautaire 2SLGBQTIA+ depuis plusieurs années, Maxime a une place spéciale dans son coeur pour les jeunes de la diversité sexuelle et de genre. C'est ce qui l'a poussé à entamer un Baccalauréat en sexologie à l'UQAM. Iel s'engage à améliorer l'inclusion et la célébration des diversités, des trajectoires atypiques et de touste celleux qui ne rentrent pas dans les cases. Plus récemment, iel commence à s'intéresser à la santé mentale, au self-care, à l'abolition du capitalisme et au repos une fois de temps en temps. Fervent.e amateur.e de pluie, ses couleurs préférées sont le gris et les arcs-en-ciel.

Leave a comment