Séré


About Séré

Séré est un.e activiste trans non-binaire de la région de l'Estrie qui adore expliquer la pluralité des genres avec des métaphores de crème glacée. Iel défend les droits des jeunes trans et non-binaires en contexte régional, tout en essayant de se laisser du temps pour coller son chien et son chat.


Suis-je encore vierge?

Salut. Mon nom est clarose. Je vis présente sans savoir si je suis vierge ou non. J'ai dû introduire 2 doigts dans Mon vagin au moment de ma mensualité et je pense que j'ai perdu mon humain, puis après que mon copain a aussi inséré son pénis et il est bien dedans et puis il m'a dit que je ne suis pas vierge or pour moi cette première fois. Mon mec n'avait pas fait trop de mouvement à l'intérieur de mon vagin et donc IL m'a juste laissé mais je n'ai pas ressenti la douleur à l'époque mais j'ai eu la douleur quand j'ai introduit mes doigts quand j'étais en ma règle. Et jusqu'à présent, je n'ai jamais vraiment fait l'Amour avec un homme. Que dois-je penser ? Aidez-moi, s'il vous plaît


Quelles répercussions un binder peut avoir sur ma santé?

Bonjour ^^, Je suis non-binaire, j'ai un petit problème avec mes seins et j'aimerais les cacher... Je connais le binder mais je ne sais pas quels répercutions cela peut avoir sur ma santé. Pouvez vous me dire si quelque chose de similaire existe ou m'expliquer les conséquences si il y en a ? Je n'ai pas de problèmes à le cacher à mes parents car elles m'acceptent totalement. Merci d'avance OwO. Alex


Comment commencer l’hormonothérapie? Comment changer de nom et mention de ...

Bonjour, J'ai plusieurs questions sur le processus de transition au Québec. Désolé d'avance. Je vais être majeur cette année (2021), mais pas nécessairement libre de l'emprise des autres. 1. Comment commencer l'hormonothérapie? J'ai cru comprendre qu'il fallait voir un psychologue pour avoir une lettre de référence. Ensuite, il faudrait apporter cette lettre à un médecin de famille qui va choisir (ou non?) de nous référer à un spécialiste pour la prise d'hormone... Or, j'ai aussi entendu qu'on peut tout de suite aller voir le médecin de famille sans la lettre ou même qu'on peut juste passer voir l'endocrinologue tout de suite avec la lettre de la psychologue. Je suis un peu perdu... C'est quoi le chemin? Ou bien, c'est quoi le meilleur chemin? 2. Comment changer de nom/mention de sexe au légal? Je pense qu'il faut remplir une tonne de document, mais des documents qui proviennent d'où? Est-ce que j'ai besoin d'une preuve quelconque comme quoi j'utilise un autre nom depuis une éternité? Ai-je besoin d'un témoin? Faire des chirurgies? Et après, est-ce qu'il faut que j'appelle toutes les organisations pour faire changer le nom à mon dossier? D'ailleurs, est-ce que je peux faire changer le nom de mon dossier à la pharmacie sans avoir à changer de nom légalement (si je commence une prise d'hormone avant par exemple) 3. Être transgenre et faire des études supérieures. J'ai commencé le cégep sous mon deadname bla-bla-bla. Comme je vais dans un cégep privé, j'ai une entente avec mes parents pour tout ce qui a rapport avec les couts. Or, mes parents (toute ma famille, quoi) sont extrêmement contre moi et mon identité. Disons que mon père croit même pas à la dépression, par exemple, alors difficile de croire aux différentes identités de genre. Puisque ma première année était en ligne, c'était plutôt facile pour moi. Or, ma deuxième année commence à présentiel. J'aimerais ça être connu sous le nom de Mark-Olivier sans changer de nom à mon dossier pour pas que mes parents le voit sur, par exemple, les documents officiels pour les prix, etc. Comment je fais? Je ne sais pas vraiment à qui m'adresser. Dois-je envoyer un message à tous mes professeurs séparément ou dois-je envoyer un message à quelqu'un qui a accès à mon dossier et qui pourrait mettre une note comme quoi faut utiliser un autre nom? Et encore, qui as accès à mon dossier? Des travailleurs de milieu? La pédagogue? Je sais que mon cégep est plutôt tolérant puisqu'ils ont fait une publication sur la journée contre l'homophobie et la transphobie. Aussi, je vais envoyer faire mes demandes d'admission à l'université dans un futur proche. Est-ce que je dois mettre mon nom légal ou je peux mettre mon nom choisi? Si je mets mon nom légal par obligation et que j'explique, plus tard, que je suis transgenre, est-ce que ça peut ruiner mes chances d'être admis (dans un programme contingenté par exemple). Or, si je mets mon nom choisi et que je dois expliquer, par la suite, que ça fonctionne pas, en effet, avec le légal puisque je suis transgenre, est-ce que je risque encore plus de ruiner mes chances? C'est une des affaires qui me retient le plus dans ma transition. Ma famille étant la première. Désolé pour toutes ses questions. J'ai l'impression de ne pas être capable d'avoir des réponses claires. Ayant pas vraiment d'encadrement, il faut que je trouve toutes les réponses par moi-même et c'est un peu difficile. Merci beaucoup, Mark-Olivier P.S.: J'imagine que pour les chirurgies, c'est encore une tonne de documents à remplir/à se procurer pour être admissible au GRS? J'ai l'impression que c'est encore très loin...



Je réalise que je suis apothisexuelle et uranic… mais j’ai ...

Bonjour, On ma assigné fille à la naissance et j'ai crue que je suis 100% cisgenre et hétéro à cause de l'heteronormativité et que je croyais qu'il n'existe que deux genres. Et finalement, je réalise que je suis apothisexuelle et uranic. Je suis encore en questionnement pour l'orientation romantique, car je suis tout simplement incapable de comprendre c'est quoi l'attraction romantique. Mais après avoir à peu près réglé les questionnements sur mon orientation, je me questionne sur mon identité de genre. Je me rend compte que j'ai honte de mon corps de femme. Je n'aime pas avoir des seins, ni une vulve, ni les menstruations. Je trouve ça inutile pour moi qui ne veux pas d'enfants ni de relation sexuelle. Ça me donne l'impression d'être un objet sexuel ambulant et je déteste ça. Puis je me rend compte que j'aurai aimé être née avec aucun sexe. Et je n'aime pas qu'on me catégorise comme une fille parceque je ne veux pas être associée à tous ces stéréotypes de filles. La logique veut donc que je soit non-binaire. J'ai peur de faire un coming out de non binaire, parceque j'ai peur qu'on ne me perçoive différemment ou qu'on pense que je veux juste attirer l'attention. J'ai peur de me placer moi-même dans la catégorie "differente" ou de me sentir encore plus seule que je ne me sent déjà. J'ai peur qu'on ne me considère pas légitime parceque je ressemble à une fille et parceque je garde mes pronoms féminins et mon sexe féminin (même si je ne l'apprécie pas) et mon nom. Auriez-vous des conseils à me donner svp??? J'ai besoin de votre aide! Merci!


Parfois je pense être une fille et d’autres fois, un ...

Bonjour j'appelle crystale et j'ai besoin de conseil. Pour le conseil j'aimerais savoir comment je sais que je suis genderfluid et je suis très confuse, je sais que certains matin je pense être une fille mais d'autre matin je me sens comme un garçon et je ne sais pas comment remédier a cela. Merci de votre compréhension. Au revoir j'espère une réponse




Des fois je me genre garçon et j’pense que je ...

Bonjour , Je me pose beaucoup de question sur mon genre quand j’étais petite je disais souvent à ma mère que j’étais un garçon ou « je veux ressembler à un garçon » quand je jouais avec des amis en maternelle/primaire comme le jeu papa et maman je faisais toujours un rôle garçon (le frère, le père etc) Et en ce moment j’ai du mal defois je me sens garçon et je me dis tu peux pas t’es une fille et j’essaye de pas y penser mais ça prend le dessus je veux me faire une coupe courte sauf que ma mère ne veut pas enfin en me disant ça risque de pas faire beau sur toi alors que j’ai essayer avec un bonnet et tt mes amis me dise que ça me va hyper bien et defois je me genre garçon et j’pense que je n’assume pas tout simplement par peur du regard des autres je sais vraiment pas je suis bloqué Crackito


Est-ce normal pour une femme d’être excitée par l’amour entre ...

J'ai beaucoup de difficultés à rencontrer et faire confiance aux hommes. Je ne me suis jamais posée de questions sur mon orientation sexuelle mais depuis quelques années je me pose des questions étranges. Je suis excitée quand je vois un amour naissant entre deux hommes. Je les envis presque. Je trouve ça tellement beau. Je n'ai aucun préjugé sur les orientations, selon moi tant que tu es heureux (se) ça me va. Ma filleule est pansexuelle, sa soeur bisexuelle, mon petit-cousin est gay et ça me va. Je respecte leur choix. Je ne ressens pas la même chose vis-à-vis un amour naissant entre deux femmes, ça m'indifère. Aussi je me pose des questions sur pourquoi l'amour naissant entre homme vient me chercher autant. Suis-je normale? Kt


Comment continuer à avoir l’hormonothérapie en changeant de province canadienne?

Bonjour, Je suis retournée au Québec après avoir vécu en Nouvelle-Écosse pendant 5 ans+. J'ai commencée à prendre des hormones là-bas et je me demandais c'est quoi que je dois faire pour continuer ma transition médicale au Québec. Je suis dans la région de la Capitale-Nationale et je suis incapable de trouver des ressources sur comment me trouver un médecin de famille/endocrinologue puisque que je dois continuer a avoir des prescriptions d'hormones et avoir a faire avec un docteur qui sait ce qu'il fait par rapport a la transition médicale. Je ne sais plus quoi faire et je vais manquer d'hormones bientôt... Merci pour l'aide. Aurélia