Pensez-vous que porter des vêtements et accessoires féminins est mieux accepté de nos jours?


Garçon je suis depuis toujours attiré par les vêtements féminins et les sous -vêtements féminins ( surtout les collants ) .Je me maquille aussi tous les jours , essentiellement fond de teint et mascara. Mais j’ai aussi essayé le vernis à ongles .
Depuis environ 15 ans je porte tous les jours des collants, j’en ai essayé des dizaines de modèles mais je porte toujours des collants fins , 15-20 deniers maximum.
Pensez-vous que ceci est mieux accepté de nos jours.
J’envie les femmes trans mais je n’ai pas eu l’occasion ni le courage de changer de sexe hélas
Fab
 
 
Bonjour Fab!
Merci énormément pour la confiance que tu portes envers AlterHéros. Il peut être intimidant de poser des questions concernant l’expression de genre ou les identités genre, mais tu as cogné à la bonne porte! J’espère être en mesure de pouvoir t’éclairer dans tes réflexions.
Si je comprends bien, tu as été assigné garçon à la naissance et tu as toujours apprécié les sous-vêtements socialement considérés comme féminins, surtout les collants, et tu apprécies également te maquiller.
Tu nous demandes si le fait de porter des vêtements ou du maquillage traditionnellement considérés comme féminin, lorsque nous avons une apparence masculine, est mieux accepté de nos jours.
Tu nous partages également envier les femmes trans qui ont entamer un processus de transition d’affirmation de genre, puisque tu considères que tu n’as pas eu l’occasion ni le courage d’entamer un parcours comme celui-ci.
Laisse-moi débuter en citant un extrait d’une réponse de mon collègue à cette question : Pourquoi j’ai envie de mettre des petites culottes alors qu’avant je mettais des caleçons? Suis-je travestie? J’ai mis en italique mes propres adaptations de sa réponse.

Eh bien, je vais commencer par dire que les gens de tous les genres peuvent porter le type de sous-vêtements qui leur plaît! Si tu t’identifies comme homme, le fait de porter des collants qui sont vendues à l’intention des femmes ne change rien à cela, tout comme les femmes peuvent aimer porter des caleçons sans que ça remette en question leur identité! Il est important de faire la distinction entre l’identité de genre, qui est comment on se sent à l’intérieur (homme, femme, non-binaire) et l’expression de genre, qui est la façon dont on exprime son genre (vêtements, coiffure, maniérisme, etc.). L’identité de genre est invisible, alors que l’expression de genre est visible.
Ce qui fait que quelque chose est perçu comme féminin ou masculin est largement basé sur des stéréotypes qui varient selon les cultures et les époques. Par exemple, dans certaines cultures, c’est vu comme très normal que deux hommes qui sont amis aient des contacts physiques l’un avec l’autre, alors que dans d’autres, l’affection physique entre ami.e.s est perçue comme une chose strictement réservée aux femmes. Autre exemple : les talons hauts ont d’abord été conçus pour les hommes, alors que maintenant, porter des talons hauts est perçu comme étant féminin! Tout cela est donc très arbitraire.
Maintenant, pourquoi as-tu cette envie de porter des collants? J’ai quelques pistes de réflexion pour toi. D’abord, je vais te dire ce que je pense des vêtements faits pour les hommes : ils sont tellement ennuyeux! Les femmes ont souvent beaucoup plus de choix de coupes, de couleurs, de tissus, de motifs que les hommes dans les magasins de vêtements, de sous-vêtements et de souliers. Alors, pourquoi s’empêcher d’aller de l’autre côté de l’allée pour chercher des vêtements qui nous excitent et nous remplissent de joie? Ce n’est pas parce que tu t’identifies comme un garçon que tu n’as pas le droit de te sentir joli toi aussi. Et si ce sont des collants, maquillages et vernis à ongle qui ont cet effet sur toi, pourquoi s’en priver? Qu’en penses-tu?

Tu nous demandes si cela est plus accepté qu’avant. Je crois que tu es dans une meilleure position que moi pour répondre à cette question, puisque tu as toi-même pu observé les changements de discours associés aux personnes trans, aux stéréotypes de genre, à l’autonomie corporelle et au fait de s’habiller comme on l’entend bien. Est-ce que tu as vu une différence dans les dernières décennies? Pour ma part, et ceci est uniquement mon opinion personnelle, je crois qu’il y a effectivement plus d’ouverture aujourd’hui envers les personnes trans et les personnes créatives dans le genre, permettant à certaines personnes d’apparence masculine de pouvoir porter du maquillage et des collants comme elles le souhaitent. Toutefois, il se peut que cette ouverture soit plus facile dans certains milieux sociaux, comme les événements par et pour les communautés LGBTQ+, qui travaillent de plus en plus à créer des événements sécuritaires pour les membres de nos communautés. Est-ce que tu connais des événements ou des associations pour les personnes LGBTQ+ près de chez toi? Il se peut que tu ne t’identifies pas à cette communauté, tout comme il se peut que oui, mais dans les deux, il sera possible de trouver des événements auxquels tu te sentiras en sécurité de t’exprimer avec des vêtements et du maquillage féminins. 🙂
 
Puis, tu affirmes ressentir de l’envie envers les femmes trans, puisque tu dis ne pas avoir eu de courage d’entamer toi-même une transition. Dans la vie de tous les jours, est-ce que tu aimerais être perçu.e comme une femme? Au niveau de ton identité de genre, est-ce que tu te sens davantage femme? Homme? Les deux? Ni l’un ni l’autre? Tu sais, il n’y a pas d’âge pour entamer une transition. Certaines personnes débutent une transition à 40, 50, 60 ans. Si tu ressens le besoin de discuter davantage avec nous de ton genre ou d’une possible transition, n’hésite surtout pas à nous écrire de nouveau. Après tout, c’est ton bien-être que je t’invite à mettre au coeur de tes préoccupations. 🙂
Je t’invite également à lire ces deux réponses qui pourront probablement alimenter tes réflexions :
Est-il trop tard pour entamer une transition? J’ai peur du résultat.
Comment m’affirmer en tant que personne trans et comment commencer une transition sociale et/ou médicale?
Nous demeurons disponibles pour toi si tu en ressens le besoin. Sache que tu n’es pas seul.e à vivre ce type de questionnements et de réflexions. Tu peux par exemple contacter l’association trans la plus près de chez toi si tu désires parler avec des personnes ayant vécu ou vivant une situation similaire à la tienne. Je t’invite également à regarder ce vidéo témoignant l’histoire de Chloé, une militante trans du Québec avec qui AlterHéros a souvent l’occasion de collaborer.

Je t’envoie tout mon courage et mon amour,
Solidairement,
Guillaume


About Guillaume Perrier

Parcours universitaire en Développement social à l'Université du Québec à Rimouski (UQAR), Guillaume (il/lui) est passionné par la représentation de la diversité sexuelle et de la pluralité de genre en contexte de ruralité. Militant de défense de droits des travailleurs et travailleuses du sexe et de prévention VIH, il adore également déposer ses orteils dans l'eau salée du fleuve et passer des heures sous ses couvertures à chaque matin.

Leave a comment