1 mai 2024

Comment je peux cacher ma poitrine ou avoir une voix plus grave sans que mes parents s’en rendent compte?

Je viens d’entrer au secondaire. J’ai dit à tout le monde que j’étais un gars cis, mais c’est faux. Mon dead name sur liste d’appels ne me dérange pas plus qu’il faut, mais j’ai peur de me faire prendre. Comment je peux cacher ma poitrine ou avoir une voix plus grave sans que mes parents s’en rende compte?

Lorena (elle/iel/she/they)
Salut Charlie,
Merci de nous avoir envoyé ta question! Je me ferais un plaisir d’y répondre! 🙂
Il est tout à fait légitime de vouloir masquer son identité à des personnes qui semblent ne pas comprendre cette identité. Je dirais que la meilleure façon de procéder est d’être honnête et de dire que oui, tu es un garçon, mais que les gens ne t’identifiaient pas comme tel quand tu étais plus jeune. Mais je tiens à préciser que cela doit être fait seulement si tu te sens en sécurité. Par exemple, tu peux le dire à tes ami.e.s ou à des enseignant.e.s qui semblent être ouvert.e.s d’esprit. De plus, tu n’es peut-être pas la seule personne transgenre dans ton entourage. Ainsi, tu peux être une source de réconfort et de validation pour d’autres personnes transgenres qui cherchent à faire leur coming out ou simplement à se sentir moins seul.e.s. Assure-toi de t’entourer de personnes qui te soutiennent, par exemple en rejoignant un club LGBTQIA2S+ à ton école, s’il y en a un. Tu peux aussi participer à des événements pour rencontrer des jeunes queers dans ton entourage, il y en a beaucoup à Montréal.
Voici certains organismes qui offrent des activités assez fréquemment dans la région de Montréal:
Pour cacher ta poitrine, la façon la plus sécuritaire est d’utiliser un binder. Ils peuvent être achetés en ligne ou obtenus gratuitement auprès d’organismes LGBTQIA+ au Québec. Par exemple, Jeunesse Lambda offre des articles d’affirmation de genre comme des binders si tu les contactes au courriel suivant: trans@jeunesselambda.com.
Pour ce qui est d’avoir une voix plus grave, tu peux essayer de parler avec une voix plus grave aussi souvent que possible. Après avoir fait cela pendant un certain temps (je dirais quelques mois), j’ai remarqué que ma voix était naturellement plus grave, même si je ne suis pas sûr.e que cela fonctionne pour tout le monde. Tu peux trouver des vidéos en ligne (comme celles-ci) sur l’entrainement de la voix pour personnes trans, par des othophonistes. Veille à ne pas te blesser en faisant cela, en t’accordant des pauses de temps en temps. La façon la plus concrète d’avoir une voix plus grave est d’avoir accès à des bloqueurs d’hormones afin de retarder une puberté, et donc de parler à un.e médecin, thérapeute ou sexologue qui pourront t’aider à y avoir accès, mais d’habitude, cela peut se faire plus vers l’âge de 14 ans.
Si jamais tu as besoin de soutien en général en tant que personne trans, n’hésite pas à contacter Interligne. Iels sont disponibles 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, par texto, téléphone ou clavardage en ligne, et sont très compétent.e.s pour te rassurer et t’aider à trouver des solutions adaptées à ta situation.
Nous sommes extrêmement désolés de la réponse très tardive à ta question. J’espère que tu vas bien et que tu as un groupe de soutien afin que tu ne sois pas seul dans cette situation difficile. Bonne continuation et n’hésite pas à nous recontacter si tu le souhaites !
Lorena (iel), étudiant.e en sexologie

Similaire