Le porn trans et gay m’excite, alors que je suis hétéro. Que faire?


Bonjour je vous écrit car je suis vraiment perturbé au point de vraiment être mal dans ma peau je me sent mal depuis plusieurs mois déjà je vous explique tout alors voilà j ai 25 ans et j étais en couplé avec copine depuis 5 ans tout se passais bien puis j ai commencé
a visionne beaucoup de porno trans-gay hetero ses différents type de porno m excitais plus que le porno hetero par période ont va dire finalement je suis passé a l acte avec une personne trans et pendant l acte j étais un peu perdu ont aurai dis que je me forçais pour finir a la fin cela ma degoute j ai commencé a être vraiment mal a l aise même au niveau sexuel je me sent touche moralement au point que quand je veux avoir un rapport sexuel j ai peur et je debande apres cela je me sent coupable et retourne a mes porno et je constate que le porno gay shemale m excite toujours plus pourtant cela me répugne une fois avoir ejaculer je suis vraiment dans une spirale car j ai toujours été attirer par les filles j ai l impression de ne plus être moi même pourtant quand je vois une belle femme dans la rue je suis tout de suite attirer et a rajouter cela mon mal être ma fait perdre ma copine car elle ne comprenais pas se que j avais depuis je me force d essaye d être attirer par le même sexe mais rien n y fais dans la vie de tout les jours mais dans le porno ses la folie quoi je suis perdu et très mal …

Lommel

Bonjour Lommel,

Merci de t’adresser à AlterHéros!

Je sens tout de suite ta détresse en lisant ta question et je comprends que la situation actuelle te pèse énormément sur les épaules. Alors que tout semblait aller pour le mieux dans ta vie et que tu avais une relation amoureuse stable avec une femme, tu as vécu une succession rapide de changements et de bouleversements en lien avec tes fantasmes et tes pratiques sexuelles. Tu décris des sentiments très intenses de dégoût, de peur, de confusion, de honte, de culpabilité… mais aussi d’excitation, de fascination et de curiosité en lien avec la pornographie qui met en scène des personnes trans.

Je comprends que la situation peut te sembler sans issue pour le moment, mais je te propose qu’on fasse le tour de ta situation ensemble pour clarifier certains éléments et tenter de faire du sens avec ce qui t’arrive et ce que tu ressens. Je te confirme tout de suite que tu n’es pas «brisé»! Tes attirances et tes émotions sont tout à fait normales et j’ai confiance que tu peux retrouver une vie amoureuse et sexuelle saine et épanouie.

Je te propose qu’on prenne un moment pour examiner les mots que tu utilises pour décrire le type de pornographie que tu regardes. Je me permets de citer mon collègue Guillaume qui répond à la question Pourquoi est-ce que j’aime autant les shemale? :

« Tout d’abord, j’aimerais rectifier une information. Le terme shemale est un terme utilisé par l’industrie pornographie pour désigner une femme trans qui a toujours son pénis de naissance, mais qui a des caractéristiques physiques secondaires traditionnellement associées à la féminité. Ce terme est toutefois jugé très péjoratif par les différentes communautés trans à travers le monde. En effet, le terme ”she-male” (elle-mâle) tend à invalider l’identité de genre de ces femmes en les identifiant à leurs caractéristiques génitales d’abord et avant tout. Ce terme est très violent et est dénoncé par les femmes trans elles-mêmes. Je t’invite donc à demeurer critique à l’égard de l’usage de ce terme et à demeurer prudent sur l’image que ce terme renvoie au grand public. Une bonne façon de démontrer du respect envers ces femmes qui semblent occuper une grande place dans ton imaginaire sexuel est de s’informer sur les enjeux qui les concernent, par exemple en s’interrogeant sur Comment être un allié des personnes trans ou sur Les différentes questions à ne pas poser à une personne trans ou non-binaire. »

Ensuite, cela m’amène à remettre en question l’étiquette de porno «gay shemale» que tu utilises pour décrire le contenu que tu consultes. Si on revient au texte précité, on se rend compte que shemale est un mot péjoratif qui désigne les femmes trans. Si tu es excité par les femmes, tu ne deviens pas automatiquement gay. Cela ne change pas si les personnes impliquées sont trans ou cis (non trans). Les êtres humains sont beaucoup plus complexes biologiquement, socialement, cognitivement et émotionnellement que la simple distinction «pénis» ou «vulve». Je te conseille fortement de consulter Je regarde de la pornographie mettant en scène des femmes trans. Suis-je hétéro, bi ou homo? qui aborde le sujet de l’homophobie intériorisée. Tu peux aussi regarder cette vidéo par ContraPoints (anglais sous-titré en français) pour approfondir le sujet.

Tu dis que tu es attiré par les femmes et que cela a toujours été le cas dans le passé. Tu étais en relation avec une femme. Cependant, le type de pornographie que tu consommes t’a amené à remettre en question ton orientation sexuelle. Tu dis que tu t’es forcé à être attiré par les hommes, mais sans succès. Il semble donc que tu sois attiré principalement, voire exclusivement, par les femmes. N’oublions pas que plusieurs personnes ne se définissent pas comme «homme» ou comme «femme». Trop souvent invisibilisées, les personnes non-binaires existent et peuvent aussi avoir une grande diversité d’expressions de genre et de caractéristiques corporelles!

Enfin, tu partages que tu as eu une relation sexuelle avec une personne trans et que cela s’est mal passé. Tu décris que tu t’es forcé à aller jusqu’au bout et que tu as été envahi par un profond sentiment de dégoût. Je tiens à te rappeler que tu as le droit de retirer ton consentement en tout temps lors d’une relation sexuelle, et ce, peu importe la raison. En d’autres termes, tu peux arrêter quand tu veux si tu ressens un malaise. Il est aussi normal qu’il y ait un écart entre ce que tu avais imaginé que cette expérience serait (tes fantasmes) versus ce qu’il s’est passé dans les faits. Alors que la pornographie et les fantasmes sont des expériences individuelles, les rencontres sexuelles impliquent deux personnes (ou plus!) qui ont chacune leurs attentes et leurs préférences. Pour ce qui est de départager les fantasmes, la fétichisation et les attirances, je t’invite à lire Je me branle sur du porno trans. Suis-je attiré par les trans? Par ailleurs, mon collègue Guillaume répond également à une question d’un homme ressentant divers sentiments de dégoûts à la suite d’une relation sexuelle avec une femme trans. Peut-être que certains extraits pourraient trouver échos à tes côtés? N’hésite surtout pas à nous écrire de nouveau si tu souhaiterais explorer davantage cet aspect à nos côtés.

 

En souhaitant que tout cela t’aide à faire du sens avec tes expériences et tes émotions, n’hésite surtout pas à communiquer avec nous à nouveau si tu as d’autres questions.

 

Rose Dorian, technicien.ne en travail social pour AlterHéros


About Rose Dorian

Rose Dorian est une personne autiste, queer, trans et non binaire diplômée en techniques de travail social depuis 2016. Iel intervient principalement avec des personnes survivantes/victimes d'agression sexuelle et de violences ainsi que leurs proches et avec des personnes neuroatypiques.

Leave a comment