sandie


About sandie

Sandie est étudiante au baccalauréat en sexologie à l’UQÀM. Elle trippe sur le vintage, les couleurs pastel, les paillettes et les fleurs.


Je n’ai pas beaucoup d’expérience et je n’arrive pas à ...

Alors voilà : cela fait plus de six mois que je suis avec ma copine et on a déjà tenté le sexe. Seulement voilà jusqu’à présent j’ai toujours été attiré par des hommes et elle c’est ma toute première copine (je n’ai pas eu de petit copain avant non plus) je suis donc inexpérimenté dans le domaine de la sexualité (notamment lesbienne) donc je ne sais pas pourquoi je n’arrive pas du tout à jouir. Quand je suis toute seule j’y arrive très bien, par contre je n’utilise jamais mes mains : je n’ai jamais essayé avec des jouets et les mains ça ne marche pas du tout sur moi, même quand c’est quelqu’un d’autre qui le fait. (Je crois que se n’est pas très courant mais j’utilise les angles des meubles par exemple). Bref cela la frustre beaucoup et j’ai l’impression que c’est devenu une sorte de problème que l’on doit résoudre... après l’acte n’est pas nul en général, j’arrive bien à monter en température mais ça ne va pas jusqu’au bout. Si vous avez des conseils à me donner je suis preneuse. -P



Suis-je bisexuel si je suis excité à l’idée d’avoir une ...

Bonjour je voudrais savoir si je suis bi parce que ça va faire 2 jours que je bande à l'idée d'avoir une pénétration anale avec un homme et je voudrais si ce fantasme est passager ou non car d'habitude je n'ai pas d'excitation envers les hommes ni même d'attirance alors que je suis attiré envers les femmes.



J’ai beaucoup de craintes à faire vivre mon côté féminin, ...

Bonjour j'ai écris quelque paragraphe dans le but de vous mettre dans mon contexte de vie. J'espère que vous vous perdrez pas. Merci. J'ai beaucoup de plaisir sexuel seul quand je me masturbe en portant certain vetement de femme la plupart du temps des bas de nylon et des souliers de femmes. Pour le moment je m'identifie pas comme une femme mais plutot comme un homme qui aime faire vivre son alter égo féminin. Le cadre de normalité sociales me pousse a me mettre de la pressions sur moi même car je me sens pas ''normal'' et je n'assume pas ce que je suis etant moi même remplis a pleine capacité de préjugé forgé sur le courant social même si on dit qu'on est en 2020 et que tout est accepté, Je n'arrive pas a assumer ma sexuallité de facon saine. J'ai souvens voulu repartir a zéro et refaire ma vie sexuelle ''plus saine'' en jettant mes vetement de femme. C'est un méchanisme de defense qui me revenais souvent et qui commencais a me couter cher et m'apportais beaucoup de découragement dans ma vie personelle. J'ai peur, j'ai beaucoup de crainte de devenir moi... de faire vivre mon moi féminin autan sexuellement que socialement, j'ai envie de le faire vivre graduellement sans foncer la tete baisser. Je veux expérimenter mais j'ai peur. Je cherche des ressources. Je ne sais pas quelle étiquette me coller encore la ca me donne encore de la pression. Dans la vie de tout les jours c'est pas toujours facile d'etre un homme car encore la j'ai des préjuger sur ce que devrait etre un homme et son role... de même pour la femme. Je veux me retrouver et faire une meilleur route que ce que j'ai parcouru jusqu'a maintenant. J'ai eu du support étant jeune mais j'ai toujours cru qu'on pouvais avoir l'espoir d'en guérir et même une sexologue de l'époque qui n'en était pas une au finale mais pluto une psychologue m'a dit que lorsque que je vais avoir une copine et que vais me sentir à l'aise avec elle, tout ces pulsions que tu as prendront moins d'importance dans ma vie sexuel. Donc j'ai vécu longtemps avec cette idée la qu'on pouvais en guérir mais les pulsions revenais...Je sentais alors beaucoup de desaroi et de solitude face a cette situation. Je me suis énormément jugé au point que je démonisais les bas de nylons... lorsque j'en voyais sur les femme qui en portait et je perdais mes moyen je devenais paralysé, je me sens comme si tout le monde voyait que j'aime ca et que ca m'excite sexuellement et c'est souvent le cas aujourd'hui. j'ai l'impression qu'une persone ayant sur elle un objet de mon désir sexuel causait en moi la peur de me faire manipuler de me faire révéler par mon intéret pour les bas de nylons. J'ai des problème de discrétion avec ma situation: soit je la refoule en dedans de moi et je reste seul soit que lorsque je décide d'en parler je devient comme un robinet qui fuit et qui ne peu plus se controler sur la gêne. Je veux arriver a gérer une certain discrétion dans ma vie privé afin de me protéger de certaines cas de discrimination inutie. ( par exemplle en parler a ma famille sur ma vie sexuelle) j'ai tendance a soit rien dire ou tout dire. Je veux apprendre a dévellopper ma zone grise. Je veux apprendre faire la différence entre quelqu'un qui me pose une question sur ma vie pour m'aider et quelqu'un qui me questionne en m'attaquant, je veux savoir a quelle moment c'est une attaque .... a quelle moment on veux simpllement m'aider. Car je suis une personne qui est toujours sur la défensive. Merci de me lire.


Comment me débarrasser de mon fétichisme des collants ou au ...

J'ai déjà posé des questions ici mais aujourd'hui j'ai une nouvelle question Comme je l'ai dit j'aime les sous-vêtements féminins et surtout les collants J'ai dû mettre mon premier collant vers 7 ans et eu mon premier collant personnel à 16 ans, acheté par ma mère à ma demande , elle a accepté sans problème Quand je vois , touche ou porte des collants surtout ceux fins en voile je trouve ça tellement agréable . Je possède des dizaines de paires de collants et j'en porte presque toute l'année. J'aimerais savoir s'il est possible de se débarrasser de ce fétichisme des collants ou au moins de l'atténuer


Puis-je me considérer homoromantique et asexuel même si je ressens ...

Bonjour, j'ai 19 ans et je me considère homosexuel. (Désolé ça va être très long) Mais depuis longtemps je me demande si en fait je ne serais pas asexuel et homoromantique...Je ne me suis jamais masturbé et cela n'a rien changé à ma vie, je n'ai jamais eu besoin de sexe, j'ai eu l'erreur de le dire à quelqu'un au secondaire qui me l'a demandé et tout le monde a rit de moi parce que ce n'est pas normal, bla bla bla. J'ai déjà fait part de mon questionnement sur la nécessité des relations sexuelles dans un couple à ma famille, ça ne m'attirait pas et ils me trouvaient bizarre. Donc, moi étant une personne anxieuse de nature, j'ai commencé à me dire que je n'étais pas normal. Je me sentais vraiment mal dans ma peau. Mais avec Amino LGBT+ France, j'ai découvert l'asexualité et à partir de ce moment je ne me sentais plus anormal, peut-être que j'étais asexuel. Mais j'ai découvert depuis le temps des fêtes de 2019 mon attirance pour les hommes, à cause de l'amour inconditionnel que je portais pour mon meilleur ami. Et depuis, je ne suis plus certain d'être asexuel car je me suis mis à ressentir des pulsions tellement fortes envers les hommes, surtout ceux qui sont musclés leur torse m'excite beaucoup, j'avais envie d'embrasser passionnément. Juste la pensée de nos deux corps enlacés, nus, s'embrassant passionnément, ses mains sur mon corps, ma libido devient très forte (c'est juste un fantasme, je n'ai pas d'homme dans ma vie) Mais quand je commence à penser à la relation sexuelle, il y a une sorte de blocage. La sodomie et la fellation, ou même les autres pratiques sexuelles après maintes recherches, me font un peu peur et je n'ai pas envie de ça, je ne veux que des contacts physiques, collés l'un contre l'autre, bref, exactement comme j'ai énuméré plus haut. Ce ne sont que l'érotisme, la sensualité à très haut niveau qui m'excite et me donne envie. Alors je ne sais pas si ça fait partie du spectre asexuel...Je n'ai jamais fait ma première fois donc je me dis que peut-être j'aimerais l'acte sexuel, mais ça me fait peur. Ce ne sont pas les fesses et les parties intimes qui m'excitent, mais le haut de son corps, son torse, abdos, ses bras musclés, ses mains, son visage, bref....Alors je ne sais pas si je peux me considérer ace, surtout si je ne l'ai jamais fait. Ça me stresse de ne trouver personne qui peut vivre avec une certaine abstinence...Donc j'ai quelques appréhensions sur le fait de me savoir peut-être ace... Je vous remercie d'avoir lu jusqu'au bout désolé c'était très long...Mais j'avais besoin de parler de cela à quelqu'un qui ne juge pas, je n'ai personne à qui le dire, personne ne peut me comprendre dans mon entourage. (Je vous dis mon nom pour que vous le sachiez mais pour le mettre en post sur cette plateforme, pourriez-vous s'il vous plaît mettre mon surnom avec lequel j'ai signé?) A gay guy



Comment convaincre mon docteur de me prescrire des hormones sans ...

Si je commence par le début, je suis né homme mais au fond de moi je me suis toujours sent comme une fille. Il y a quelques années, j’ai eu le bonheur de trouver de l’œstrogène à un prix raisonnable. J’en ai pris pendant deux ans. Mon fournisseur est maintenant malheureusement introuvable. J’avais pris c’est hormones pour féminiser mon corps naturellement. Aux yeux de tout le monde, je changeais en vieillissant. Aujourd’hui j’aimerais savoir comment faire pour convaincre mon docteur de me prescrire des hormones sans passer par les psy ou autre. Je voudrais continuer à féminiser mon corps sans faire de transition complète. Juste continuer ce que l’œstrogène va bien vouloir changer sur mon corps. Comment convaincre mon docteur. Merci à l’avance. Georgette


Je doute de mon orientation sexuelle. Est-ce de la peur?

Bonjour, Je souhaite rester anonyme et je suis un homme de 20 ans. Je me permets de vous écrire car, depuis bientôt un an, je doute de mon orientation sexuel. Jusqu’à il y a presque un an, je ne me posais aucune question sur ce sujet. J’étais 100% hétéro et je me prenais beaucoup de râteau par les filles. Puis, j’ai regardé une série avec des hommes musclés et j’avoue j’ai un peu bavé. Et, depuis je doute. J’ai pensé à embrasser et à faire l’amour avec un homme et cette pensée ne m’enthousiasme pas. J’ai aussi pensé que j’ai déjà eu des fantasmes gay mais je ne me posais aucune question. Au niveau sexuel, je regarde des porno lesbiens mais de temps en temps il m’arrive de regarder des pornos avec que des hommes. Même si je n’ai jamais eu de copine, j’ai déjà une expérience avec chaque sexe et je préfère les filles. Je n’ai pas envie de le refaire avec un homme. Quand je doute de cela ou quand je vois un ami gay, j’ai une boule au ventre désagréable. C’est sans doute de la peur. Mais pourquoi. J’ai déjà fait de test de Kinsey qui me donne un résultat de 1. Je me demande si c’est un bon test. En tout cas, les filles m’attire toujours, j’ai envie d’une relation avec une fille, et pas avec un homme. Je me demande si c’est une façade que je me crée depuis toujours. Merci d’avoir lu, et j’espère avoir de l’aide.


Est-ce que la dilatation anale peut être dangereux?

J’ai une petite question que je n’ai pas trouvé sur le site. La dilatation anal est-ce dangereux? J’adore la dilatation anal et je me demandais à quelle grosseur ça peut être dangereux. Pour ma part, j’ai des plug anal et des dildo de 8cm qui entre très facilement dans mon anus et j’aimerais me rendre à 10cm bientôt. J’ai déjà commandé un 9cm sur le net pour y aller graduellement. Par la suite je vais acheter celui de 10cm. Il y a certain site qui parle d’incontinence d’autre qui dise que non. D’autre site parle de d’autre problème et certain disent que si c’est bien fait il n’y a pas de danger. D’ici à ce que vous me répondiez, je vais sûrement sauter sur le 9cmsi je l’ai reçu. En espérant ne pas avoir à porter une couche le restant de mes jours à cause que j’aime être dilater. Merci.



J’aimerais avoir des pratiques BDSM, mais je ne sais pas ...

Coucou, Un jour, lors d'un rapport sexuel avec mon ex, elle a sorti des menottes pour m'attacher et à commencer à me fouetter. Bien que ça m'a surpris, je dois dire que cela m'a beaucoup excité. À l'heure actuelle, j'aimerais avoir des pratiques BDSM, mais je ne sais pas pas ou me renseigner et ou trouver des endroits ou il y a des pratiques SM. J'aime énormément être soumis, être l'objet d'une femme. J'aime beaucoup l'autorité féminine sur un homme. Merci à la personne qui m'aidera Clément