Mel


Je n’arrive pas du tout à m’identifier comme hétéro, mais ...

Bonjour, je suis une fille, j'ai 15 ans, j'ai commencée à me poser des questions sur mon orientation sexuelle il y a 2 ans et depuis je ne suis plus du tout attirée par les garçons. Malgré le fait que je me poses encore des questions, je n'arrive pas du tout à m'identifier comme étant hétéro. J'aimerais vraiment parler de mes questionnements à des personnes de mon entourage mais je n'arrive pas. C'est plus fort que moi, il y a une partie de moi qui me dit d'en parler et une autre qui me dit que c'est juste mon imagination et que je ne dois pas en parler. J'ai déjà essayée à plusieurs reprises d'en parler avec des amis mais à chaque fois c'est la même chose, j'ai une horrible sensation de honte et je ne veux pas qu'on me voit comme une lesbienne. Pourtant, je le suis surement, plus tard je m'imagine vivre avec une fille, embrasser une fille et même dans les séries ou les films, je regarde des séries en entières seulement pour un couple de lesbienne. Je pense que je n'arrive pas à l'accepter avec moi même car depuis que je suis petite on m'a toujours dis que c'était quelque chose de mal et malgré le fait que ma vision des choses à beaucoup changée, j'ai l'impression que une partie de moi ne peut pas l'accepter. J'ai peur de ne jamais réussir à en parler, ne pas pouvoir être moi même et ça m'énerve car je sais que je rate sûrement pleins de choses. J'ai un ami qui est gay et mes amis l'acceptent totalement, je ressens de la jalousie envers lui car j'aimerais avoir son courage mais ce n'est pas le cas. J'ai d'ailleurs essayée de lui parler de mes questionnement et même si il l'acceptera surement, je n'arrive pas à lui en dire. De plus, je n'ai pas du tout confiance en moi, je complexe sur mon corps, je stresse pour rien, mes notes baissent et je n'arrive plus du tout à suivre les cours... Toutes ces petites choses réunies font que je me sens vraiment mal à l'aise avec moi même et je le ressens au quotidien. Bref, je sais plus quoi faire, je me sens faible face à tout ça et je sais plus comment agir.


Comment partager mes sentiments amoureux envers une femme hétérosexuelle?

Bonjour J'ai fait la connaissance d'une femme hétéro divorcée avec 2 enfants, je suis tombée amoureuse d'elle, je sais qu'elle est troublée par moi, elle cherche le contact physique avec moi, accepte des cadeaux, et a même accepté que je l'embrasse sur la joue. Le problème c'est qu'elle ne veut pas me dire quels sont réellement ses sentiments pour moi. Elle ne sait pas que je suis amoureuse d'elle. Je voudrais lui dire mais je ne sais pas comment faire ? Est ce que je dois faire le premier pas et si oui comment m'y prendre pour ne pas la brusquer ? Merci de m'aider.


J’aimerais dire à ma copine que je préfèrerais qu’elle ne ...

Bonjour. Voilà, je suis en couple avec une fille depuis quelques mois maintenant. Tout se passe bien, on s'aime et tout. Mais moi, je suis quelqu'un qui aime les filles poilues. Je trouve ça très jolies et sexy. Ma copine se rase et ça me déplait beaucoup. J'aimerais lui dire que je préfère les filles avec des poils aux jambes, aux bras, au aisselles. Lui dire de pas se raser. Mais j'ose pas lui dire. J'ai peur de sa réaction. Et qu'elle me quitte. Je sais pas ce qu'elle pense des femmes poilues; mais si elle aime pas, ça va me bloquer je pense.. j'ai besoin d'aide..



Est-ce que cette fille serait bisexuelle et potentiellement intéressée à ...

Bonjour, je vous raconte mon histoire, j’espère que vous prendrez le temps de la lire et de me dire ce que vous pensez, j’ai vraiment besoin d’un avis extérieur pour voir la situation plus claire. Je suis une fille de 27 ans, et Il ya a peu après 4 mois je me baladais dans un parc et j’ai fait la rencontre d’un couple, on s’est sympathisé et j’ai gardée contact avec la fille, dès le premier regard je l’ai trouvée juste splendide, elle est très belle, c’est un modèle professionnel. Je lui ai dit dès le départ que je suis bisexuel, et elle m’a dit qu’elle trouve que chacun de nous peut avoir un côté bi en lui, donc avec cette fille on a commencé à se voir de plus en plus, je connais son copain qui a l’air de l’aimer même si elle m’avait raconté dès le début qu’elle pensait se séparer de lui mais on n’abordait jamais son sujet. cette fille en la connaissant, elle me plaisait de plus en plus, je ne lui ai jamais rien dit mais j’étais là pour elle quand elle avait besoin de moi, et elle sait qu’elle est importante pour moi. Un jour, au début on avait entamé un sujet d’une amie qui m’avait proposée d’avoir une aventure avec elle parce qu’elle a su que j’aime les femmes, et j’ai expliqué qu'être attiré par les femmes ne veut pas dire être attirée par toutes les femmes, et depuis ce jour, de temps a autre elle me lance des regards très séduisant je sens que c’est pour m’exciter ce qui marche vraiment bien, quand elle me regard de cette façon je me sens toute troublée et excitée que j’évite son regard pour que je puisse garder le contrôle; elle me plaît a un point que je ne pense qu’à elle et que c’est devenu incontrôlable, c’est la première fois qu’une femme m’intéressait et me plais autant, et que je ressentais que j’allais tomber amoureuse d’elle, alors j’ai décidé de raisonner, de penser que d’un côté elle a un petit ami depuis 4 ans, qu’elle a une situation très stable avec lui, et que je dois me convaincre de ça pour ne pas être blessée, et d’un autre côté si je mets avec une fille je vais surement perdre ma famille, qui ne pourrait pas accepter ça, ma famille est importante pour moi; je les aime vraiment mais ils sont d’un milieu religieux, machiste, homophobe, ou l’homosexualité est aperçue comme une maladie, donc si je choisis ce chemin ça va être vraiment difficile pour moi, pour ma famille, pour elle et pour son petit ami et que je pense qu’elle va être plus heureuse si elle reste avec son mec. Quand je l’ai connue je sortais avec un mec de temps à autre mais rien de sérieux, et pendant deux ans j’avais enchainé des rencontres avec plusieurs mecs mais personne ne m’a jamais intéressé, et après sa rencontre j’ai perdu même mon attirance vers les mecs, donc je me suis décidé à sortir avec des filles, pour me forcer un peu à passer à autre chose et de la laisser tranquille; quand je lui ai annoncé ça elle était un peu surprise et elle me disait que la fille avec qui je voulais sortir ne s’intéresser pas à moi, à ma personne mais juste a mon physique, effectivement je n’ai pas vu cette fille car elle ne m’intéressait pas, mais la semaine d’après j’avais un autre rendez-vous avec une autre plus intéressante, que je lui ai montré, je lui ai dit qu’elle est plus jeune que moi, moi j’ai 27 et elle a 24(comme elle); elle m’a directement dit qu’il faudrait que j’arrête de pensée qu’elle est jeune pour moi, que son mec a 40 ans… j’avais dit aussi que la fille était tout de même intéressante qu’elle était prof dans une académie et elle me répond “mais moi aussi je l’ai fait…” Je ne sais pas mais je ressentais à travers toutes ses réactions qu'après l’avoir annoncée que je voulais sortir avec des filles, elle a pensée que je me suis intéressée à elle juste par amitié et qu'elle voulait que je la voie autrement, car aussi pendant toute la période quand j’ai annoncé ça, au tout début, elle annulée nos rendez-vous, chose qu’elle ne faisait jamais, et quand je l’avais revu elle était vraiment triste et dérangée de ma présence, je ressentais qu’elle voulait presque pleurer, les jours d’après, elle avait changé un peu son comportement avec moi, elle était beaucoup plus froide et distante; et elle s’est concentré un peu plus sur son mec, d’ailleurs c’était la première fois que je voyais qu’elle lui porte de l’intérêt, qu’ils ont commencé à avoir des gestes tactiles… donc je me suis dit tant mieux s'ils sont bien ensemble, peut-être qu’elle serait même mieux avec lui qu’avec moi. donc je me comportais de la même façon avec elle qu’avant avec le même intérêt. Hier j’étais allé la voir, on parlait d’un sujet de ses parents et elle m’a raconté qu’elle ne comprenait pas pourquoi sa mère veut encore voir son père malgré leurs divorces et qu’il a une petite amie, alors j’ai tout de suite répondue: “peut-être qu’il reste important pour elle même s’ils ne sont pas ensemble, mais elle doit vraiment comprendre et prendre en considération la situation, sinon elle va être blessée” je parlais de sa mère sans me rendre compte que je parlais de mes propres sentiments, elle l'a tout de suite constaté, et m’a regardée d'un air surpris en souriant, et juste après elle a commencé à me séduire avec ses regards comme avant. et là je perds tout mon contrôle et je commence encore une fois à penser à elle.... Vous avez compris quoi de cette histoire? Je ne sais pas ce que ça veut dire, vous pensez qu'elle est intéressée par moi? ou qu'elle est bi? Je sais qu’un regard peut être interprété différemment mais je sens qu’elle le fait exprès pour me séduire. mais je ne sais pas comment interpréter ça. J’ai besoin d’un point de vue exterior, car si je tombe amoureuse d’elle si ce n’est déjà pas le cas, je vais vraiment souffrir de ne pas être avec elle, et si je dois l’oublier pourquoi elle tente de me séduire? je suis vraiment perdue


Suis-je un gars trans ou c’est juste un truc qui ...

Bonjour je suis une fille j'ai 14 ans et je n'arrive pas à savoir si je suis trans. Lorsque j'étais petite je me disais que ce serait bien de devenir un garçon mais sans plus. Plus tard je me rappelle que j'avais fait croire à une amie en fait j'étais un garçon mais je me déguiser en fille parce que mes parents voulaient une fille, je voulais seulement lui faire une blague parce que je trouvais ça drôle et maintenant que j'y repense.. Il y a quelques temps je suis tombé sur un article sur la transidentité et je ne sais pas pourquoi mais je me suis reconnu dans cet article. j'ai l'impression d'être un garçon qu'on force à être une fille mais en même temps je suis bien en fille. Je ne sais pas si vous comprenez je sais que c'est bizarre. Pour essayer de faire court j'aimerais énormément devenir un garçon mais si je reste une fille cela ne me dérangera pas même si je préfèrerait être un garçon. Est-ce que je serai trans ou c'est juste un truc qui me passe comme ça. Voilà j'espère que vous pouvez m'aider merci d'avance Minah


J’étais perdue à l’idée que j’étais peut-être lesbienne. Penser à ...

Bonjour, J’ai toujours pensé être hétérosexuelle. J’ai été attirée par des garçons mais je n’ai jamais été en couple. Je faisais de l’anxiété sociale (toujours un peu aujourd’hui). Mais aussi, j’ai été élevée dans une Eglise très stricte où on devait être en couple avec un membre alors que j’avais des doutes sur cette Eglise, donc je ne me voyais pas en couple avec quelqu'un qui ne partageait pas mes valeurs. J’ai d’ailleurs décidé de quitter cette Eglise en janvier. Plus jeune, je pense avoir été attirée un peu par des filles, mais je n’ai jamais laissé s’exprimer ces sentiments, notamment car les pratiques homosexuelles / bisexuelles sont interdites dans cette Eglise. En début d’année, j’ai fait un travail de groupe en cours avec deux filles. Peu à peu, j’ai trouvé que ma relation avec une des deux devenait ambiguë. Elle me regardait souvent d'une façon intense et séductrice, et elle m’écoutait toujours avec beaucoup d’attention et de considération. Je ne comprenais pas pourquoi elle agissait comme ça, si elle m’aimait bien ou si c'était une impression. Puis, j’ai commencé à rentrer un peu dans son jeu et à ressentir une attirance, plus émotionnelle que sexuelle. Je ressentais une complicité quand nous parlions du travail, mais aussi une distance car elle parlait très peu de choses personnelles. Aussi, elle mettait plusieurs jours à répondre aux messages, elle m’a évité une fois volontairement, elle rentrait très peu souvent avec nous à la fin des rencontres de groupe,… Je la trouvais assez inaccessible et mystérieuse, mais c’est aussi ça qui m’attirait. Je ne savais pas si j’étais trop intrusive / curieuse avec elle, ou si c’était juste sa façon d’être. Je précise que je pense avoir perçu des choses montrant qu’elle est lesbienne / bisexuelle, mais je n’en suis pas sure. Je pensais constamment à elle et j’attendais avec impatience de la revoir. Je me suis plusieurs fois imaginée en couple avec elle. Cette idée me plaisait mais m’angoissait. Je me disais que c’était impossible, que je ne comprenais pas ce qui pouvait l'attirer chez moi, et que ma famille ne l’accepterait jamais. J’étais perdue et angoissée à l’idée que j’étais peut-être lesbienne / bisexuelle ou que l’attirance pour une personne de même sexe pouvait se répéter plus tard. Je ne pouvais pas m’empêcher de penser à la religion aussi ; je me sentais sale, honteuse et transgressive. J’ai pensé à lui dire ce que je ressentais mais j’avais peur. A la fin du travail de groupe, on est toutes les trois allées dans un bar. Puis, on a proposé de se revoir. Mais la fille pour laquelle je suis attirée a dit qu’elle ne pouvait pas et qu’on pourrait se voir à la rentrée si on voulait. J’ai beaucoup pensé à elle durant l’été, elle me manquait. Mais des fois, je me disais que j’étais déçue par son comportement, que tout ça n’aboutirait à rien et que je ne voulais plus la revoir. Maintenant, c’est la rentrée et je repense à elle. J’aimerais la revoir mais j’ai peur que tout ait changé entre nous. Je ne pense pas qu’elle me recontactera car j’ai toujours trouvé son attitude un peu passive, mais je garde un petit espoir. Dans tous les cas, je préfèrerais que ce soit elle qui me recontacte (et pas moi) car ça prouvera qu’elle est vraiment motivée, qu’elle ne se force pas. Je suis triste à l’idée qu’on ne se revoit peut-être plus et que je doive « l’oublier ». Je me demande aussi s’il ne faudrait pas que j’aille plutôt au bout des choses, que j’ai le cœur net par rapport à cette situation. Merci beaucoup de m’avoir lue et de l’aide / conseils que vous pourrez m’apporter !



Suis-je hétéro qui aime un homme au lieu de sa ...

Bonjour Marc! D’abord, je suis navré.e de la réponse tardive. J’aimerais souligner le courage que vous avez présentement […]


Je ne sais pas comment m’y prendre pour faire ma ...

J’ai 16 ans ; je suis un mec trans J’aimerais commencer ma transition je souffre tout les jours de ne pas être moi même... le problème c’est que j’ai pas comment m’y prendre et mes parents sont dans le déni total du coup j’aurais sans doute par leur soutien mais j’ai de l’argent de côté Environ 500 et je vais travailler pour en avoir plus Moonlight


J’aimerais faire mon coming-out en tant qu’homme, j’ai plusieurs questions ...

Bonjour . J'ai déjà posé des questions ici et je revient maintenant pour en poser d'autre , un peu différente mais toujours dans le même contexte . Voilà , pour résumer , né femme , je m'identifie maintenant comme homme (ou garçon puisque je n'ai que 16 ans) . Parfois je le vis plutôt bien , d'autre fois mal . Bien sur , j'ai peur de me tromper , mais mes doutes sont maintenant un peu moins forts et ne me freinent plus dans mon parcours . J'ai alors décidé de faire mon coming out à ma famille car j'aimerais "commencer une nouvelle vie en tant que moi même" en commençant le lycée . J'ai plusieurs questions : Y à t-il un moment idéal pour le faire ? Et surtout que faire en cas de déni ? Si mes parents ne s'en préoccupent même pas ? Je le vivrais très mal . J'ai également peur de perdre mes amies . L'on dit que cela fait un tri là dedans mais voilà , je n'ai que 3 uniques amies , dont une depuis la maternelle . Si elles me lâchent toutes , je ne saurais pas trop quoi faire ... Et , quand bien même mes parents comprendraient , mes amies aussi et tout se passerait à merveilles , j'ai l'air d'une fille . Même si je porte un binder au lycée , j'aurais toujours des hanches et une voix dîtes féminine parmi tout ces garçons cisgenres qui ont déjà mués .. Sans parler des vestiaires , et du fait que je ne peux porter de binder trop longtemps et encore moins pour le sport ! Ma situation est complexe , j'envisage si tout se passe bien à prendre de la testostérone mais les démarches seront surement longues et à la rentrée j'ai peur (encore une fois si mes parents m'acceptent) de juste avoir l'air d'une fille qui se déguise ... J'espère que vous pourrez m'aider , cordialement, Gabriel



Identité de genre masculine en ligne, relation virtuelle et attirance ...

Je m’appelle Caro. Je prends mon courage à deux mains et je me décide à vous écrire car il se passe depuis des années des choses bizarres en moi et je ne sais plus quoi penser. Je vous remercie par avance de me lire car je ne me suis jamais donné l’autorisation de me livrer comme je compte le faire dans les prochains instants, ce qui fait que j’ai beaucoup de choses à dire, beaucoup de questionnements. Merci également pour vos réponses ou conseils..