Est-ce que cette fille serait bisexuelle et potentiellement intéressée à moi?


Bonjour, je vous raconte mon histoire, j’espère que vous prendrez le temps de la lire et de me dire ce que vous pensez, j’ai vraiment besoin d’un avis extérieur pour voir la situation plus claire.
Je suis une fille de 27 ans, et Il ya a peu après 4 mois je me baladais dans un parc et j’ai fait la rencontre d’un couple, on s’est sympathisé et j’ai gardée contact avec la fille, dès le premier regard je l’ai trouvée juste splendide, elle est très belle, c’est un modèle professionnel. Je lui ai dit dès le départ que je suis bisexuel, et elle m’a dit qu’elle trouve que chacun de nous peut avoir un côté bi en lui, donc avec cette fille on a commencé à se voir de plus en plus, je connais son copain qui a l’air de l’aimer même si elle m’avait raconté dès le début qu’elle pensait se séparer de lui mais on n’abordait jamais son sujet. cette fille en la connaissant, elle me plaisait de plus en plus, je ne lui ai jamais rien dit mais j’étais là pour elle quand elle avait besoin de moi, et elle sait qu’elle est importante pour moi.
Un jour, au début on avait entamé un sujet d’une amie qui m’avait proposée d’avoir une aventure avec elle parce qu’elle a su que j’aime les femmes, et j’ai expliqué qu’être attiré par les femmes ne veut pas dire être attirée par toutes les femmes, et depuis ce jour, de temps a autre elle me lance des regards très séduisant je sens que c’est pour m’exciter ce qui marche vraiment bien, quand elle me regard de cette façon je me sens toute troublée et excitée que j’évite son regard pour que je puisse garder le contrôle; elle me plaît a un point que je ne pense qu’à elle et que c’est devenu incontrôlable, c’est la première fois qu’une femme m’intéressait et me plais autant, et que je ressentais que j’allais tomber amoureuse d’elle, alors j’ai décidé de raisonner, de penser que d’un côté elle a un petit ami depuis 4 ans, qu’elle a une situation très stable avec lui, et que je dois me convaincre de ça pour ne pas être blessée, et d’un autre côté si je mets avec une fille je vais surement perdre ma famille, qui ne pourrait pas accepter ça, ma famille est importante pour moi; je les aime vraiment mais ils sont d’un milieu religieux, machiste, homophobe, ou l’homosexualité est aperçue comme une maladie, donc si je choisis ce chemin ça va être vraiment difficile pour moi, pour ma famille, pour elle et pour son petit ami et que je pense qu’elle va être plus heureuse si elle reste avec son mec.
Quand je l’ai connue je sortais avec un mec de temps à autre mais rien de sérieux, et pendant deux ans j’avais enchainé des rencontres avec plusieurs mecs mais personne ne m’a jamais intéressé, et après sa rencontre j’ai perdu même mon attirance vers les mecs, donc je me suis décidé à sortir avec des filles, pour me forcer un peu à passer à autre chose et de la laisser tranquille; quand je lui ai annoncé ça elle était un peu surprise et elle me disait que la fille avec qui je voulais sortir ne s’intéresser pas à moi, à ma personne mais juste a mon physique, effectivement je n’ai pas vu cette fille car elle ne m’intéressait pas, mais la semaine d’après j’avais un autre rendez-vous avec une autre plus intéressante, que je lui ai montré, je lui ai dit qu’elle est plus jeune que moi, moi j’ai 27 et elle a 24(comme elle); elle m’a directement dit qu’il faudrait que j’arrête de pensée qu’elle est jeune pour moi, que son mec a 40 ans… j’avais dit aussi que la fille était tout de même intéressante qu’elle était prof dans une académie et elle me répond “mais moi aussi je l’ai fait…”
Je ne sais pas mais je ressentais à travers toutes ses réactions qu’après l’avoir annoncée que je voulais sortir avec des filles, elle a pensée que je me suis intéressée à elle juste par amitié et qu’elle voulait que je la voie autrement, car aussi pendant toute la période quand j’ai annoncé ça, au tout début, elle annulée nos rendez-vous, chose qu’elle ne faisait jamais, et quand je l’avais revu elle était vraiment triste et dérangée de ma présence, je ressentais qu’elle voulait presque pleurer, les jours d’après, elle avait changé un peu son comportement avec moi, elle était beaucoup plus froide et distante; et elle s’est concentré un peu plus sur son mec, d’ailleurs c’était la première fois que je voyais qu’elle lui porte de l’intérêt, qu’ils ont commencé à avoir des gestes tactiles… donc je me suis dit tant mieux s’ils sont bien ensemble, peut-être qu’elle serait même mieux avec lui qu’avec moi. donc je me comportais de la même façon avec elle qu’avant avec le même intérêt.
Hier j’étais allé la voir, on parlait d’un sujet de ses parents et elle m’a raconté qu’elle ne comprenait pas pourquoi sa mère veut encore voir son père malgré leurs divorces et qu’il a une petite amie, alors j’ai tout de suite répondue: “peut-être qu’il reste important pour elle même s’ils ne sont pas ensemble, mais elle doit vraiment comprendre et prendre en considération la situation, sinon elle va être blessée” je parlais de sa mère sans me rendre compte que je parlais de mes propres sentiments, elle l’a tout de suite constaté, et m’a regardée d’un air surpris en souriant, et juste après elle a commencé à me séduire avec ses regards comme avant. et là je perds tout mon contrôle et je commence encore une fois à penser à elle….
Vous avez compris quoi de cette histoire? Je ne sais pas ce que ça veut dire, vous pensez qu’elle est intéressée par moi? ou qu’elle est bi? Je sais qu’un regard peut être interprété différemment mais je sens qu’elle le fait exprès pour me séduire. mais je ne sais pas comment interpréter ça. J’ai besoin d’un point de vue exterior, car si je tombe amoureuse d’elle si ce n’est déjà pas le cas, je vais vraiment souffrir de ne pas être avec elle, et si je dois l’oublier pourquoi elle tente de me séduire? je suis vraiment perdue
Claire
 
Chère Claire, merci de faire confiance à AlterHéros de cette façon. Tu fais preuve de beaucoup de vulnérabilité et c’est, selon moi, un premier pas sur le chemin de la connaissance de soi et de la guérison. Si je comprends bien, tu te considères bisexuelle et tu aimerais savoir si les sentiments que tu portes pour cette femme pourraient être réciproque?
Premièrement, La sexualité est un spectre et je pense que l’on peut tou.te.s être à un moment ou un autre attiré.e romantiquement et ou sexuellement par une personne du même genre que nous. Si ce n’est pas le cas, c’est tout à fait correct aussi. L’important, selon moi, est de se permettre de vivre ce que l’on ressent pleinement et ce sans jugement. En ce qui concerne comment savoir si cette personne t’aime de la même façon que toi, la solution est simplement de lui en glisser un mot. Je comprends que la situation peut paraître compliquée considérant qu’elle a un copain depuis 4 ans, mais autrement tu n’en auras pas le cœur net. Deux options s’offrent à toi : lui en parler et voir ce qui en ressort ou bien passer à autres choses sur cette histoire. De plus, je ne peux définitivement pas déterminer pour quelqu’un son orientation romantique/sexuelle, alors l’important est d’aborder le sujet dans la douceur et au ‘je’ en parlant de soi, car si elle n’est pas prête à en discuter, au moins tu ne la mets pas de l’avant.
Deuxièmement, en ce qui à trait au soulignement du coming-out dans ton témoignage, tu as le droit de prendre tout le temps dont tu as besoin pour réfléchir à la façon dont tu souhaites faire ton coming-out et rien ne t’oblige à le faire maintenant si tu ne te sens pas prête ou pas en sécurité. C’est un processus important qui t’appartient entièrement et il n’y pas de mode d’emploi. Cependant, je peux te donner quelques conseils qui j’espère pourront t’éclairer dans ta réflexion ! Je t’inviterais à effectuer ton coming-out en présence d’une personne de confiance afin de t’offrir du soutien, et aussi de l’effectuer dans un endroit où tu te sens en sécurité et où tu peux t’isoler ou quitter facilement si tu reçois des réactions négatives. Autrement, tu pourrais offrir des références à ta famille sur les réalités LGBT, comme le site C’est comme ça, et ou leur écrire une lettre si cela peut simplifier les choses de ne pas faire ton coming-out en face, et d’avoir le temps que d’aller chez un.e ami.e pour souffler et donner le temps à ta famille de de décompresser. 
Il n’y a pas de phrases magiques qui pourraient atténuer la douleur que des réactions négatives peuvent te causer, mais je crois que de te garder bien entourée pourraient t’aider à panser les blessures de ces insultes comme tu l’as nommé. Je comprends que si les réactions sont négatives ce sera difficile, mais n’est-ce pas plus éprouvant que de vivre dans le déni et avec la question « et si? »
Je t’envoie beaucoup de lumière et de soutien.
Mel, bénévole pour AlterHéros

Leave a comment