Jessica


About Jessica

Jessica est présentement étudiante au doctorat en psychologie à l’Université de Sherbrooke. Elle détient un DEC en sciences humaines, profil action sociale et médias (2011) et un baccalauréat en psychologie de l'UQÀM (2014). Elle a travaillé dans le domaine de l'intervention à temps plein pendant un an et demi avant d’intégrer le doctorat. Son grand intérêt pour la communauté LGBTQ+ l'a amenée à s'impliquer en tant qu'intervenante bénévole au sein de l'équipe Parles-en aux Experts en mai 2015. Lorsqu'elle n'est pas en train d'étudier ou de travailler, elle aime bien aller nager ou marcher, faire du camping, jouer de la musique et flatter ses deux adorables chats. :-)


La personne dont je suis amoureuse vient de me dévoiler ...

Bonjour, mon compagnon a fait son coming-out il y a un peu plus d'un mois : il est transgenre. Il voudrait donc devenir une femme. J'aimerai savoir si, parmi vous, d'autres ont été dans la même situation ? Surtout en tant que compagne. Je dois avouer que je suis perdue... Merci


Je suis complètement perdu sur mon genre, devrais-je laisser le ...

Bonjour, depuis 1 ans je pensais être trans mais depuis qu'un membre de ma famille ma dit de me poser plus de questions différentes au niveau de ma transidentité je suis perdu. Je me considère comme un garçon même si mon sex assigner à la naissance est féminin donc pour moi c'était sûr que je sois trans, mais depuis quelques jours je suis perdu, j'ai été lires des articles de personnes qui se pensait trans alors quelles ne l'étaient pas. Des fois je me dis que si, je suis trans car je préfère qu'on me genre au masculin qu'on utilise un nom masculin, je préfère porter des vêtements qui de base sont fait pour les garçons. Mais je me dis que si j'ai un corps féminin ou masculin c'est pas un problème, enfaite je m'en fou du corps que je peux avoir jusqu'à un certain point, par exemple j'aimerais avoir une vois plus grâve et visage plus masculin je sais que ça entre en contradiction avec ce que j'ai dit plus haut mais moi même je ne comprends pas. Je me demande même si je ne suis pas non-binaire, genderfluid, ou autre. Je suis complètement perdu sur mon genre et je ne sais plus quoi en penser, devrait-je laisser le temps faire les choses? Ma famille me disent ça et je comprend que si j'attends encore 1 ou 2ans en plus je pourrais peut être mieux connaître mon vrai moi, mais j'ai toujours quelque chose en moi qui me fait hésité, je ne saurais pas dire quoi exactement, peut être est ce le fait de me dire qu'au font je ne suis pas trans mais peut être garçon manqué qui m'attriste, le fait de dire que ma famille avait raison et moi tord ? Je ne sais pas. Si j'aurais eu le choix je choisirais d'être un garçon. Voilà je ne sais pas si vous sauriez m'aider mais en tous cas je suis content d'avoir enfin pu écrire ce que je ressentais. Quentin


Comment va se passer mon processus de transition ? Comment ...

Bonjour, je suis une fille dans le corps d'un homme et je suis sur une liste d'attente pour commencer le processus. Ce que j'aimerais savoir c'est, comment marche le processus? Je veux dire, quelles sont les étapes pendant ce processus et cela dure combien de temps? En fait, je suis en liste d'attentes pour commencer mon processus de changement de sexe pour passer d'homme à femme. J'aimerais savoir ce qui m'attends exactement dans ce processus. Comment on commence? Comment ça avance? Combien de temps ça va prendre avant que je puisse me procurer des hormones? etc etc. Si vous pouvez répondre à toutes ces questions, ça serait très gentil de votre part :3 . merci



Suis-je HP (haut potentiel) ?

Bonjour, Je viens vous expose un problème qui m'a longtemps troublée. Tout d'abord, ma marraine pense fortement que je suis HP. Pourtant le probleme reside en moi, je n'y crois pas. Je me trouve trop bete, trop sensible, ... Les professeurs admirent mes travaux alors que j'estime n'avoir absolument rien fait de special (j'avoue par contre que cela me fait plaisir mais... toute la joie que j'ai pu éprouver se transforme en une mélancolie due au fait que je sens que mes profs ne disent pas vrai). Autre souci majeur, quand je suis entouree de gens, je perds tous mes potentiels talents (je fais du foot et quand il s'agit de jouer en equipe, je perds mes moyens par stress. autre ex lorsque je participe a des concours, je ne sais pas si je dois me rassurer ou essayer de me concentrer sur ce que je fais, ...). Enfin, je pense que mon parrain est PN, il peut etre la cause de mon trouble... lorsque les gens me sous estiment, un mal profond vient. Un paradoxe entre ce que je sais que je suis et ce que les autres pensent que je suis (forte ou nulle) serait la phrase qui resumerait mieux ce que je ressens. Merci de me dire si vous pensez aussi que je suis HP, si je me complique la vie pour rien, ... Bonne journee UneIndividue


Quand je me masturbe, j’urine, et je ne comprends pas ...

Bonjour j’ai u gros problème depuis quelques années. Je suis une fille , quand je me masturbe J’urine est je comprend pas pourquoi ça me gêne énormément, je n’est pas encore eu de rapport sexuel avec quelqun mais j’ai peur que cela fasse pareil de m uriner dessus ... .Jaimerais donc savoir pourquoi jurine à chaque fois .. cordialement


Est-ce normal que mon prépuce ne soit toujours pas détaché ...

Bonjour Je me nomme Alexis mais appelé moi Harley et j'ai 17ans Je suis gay et j'ai déjà eu des relations sexuelles avec mon copain Cependant le prepuce sur mes parti génital est encore là et cela me pose un complexe énorme, car parfois il est fort possible que je me concentre sur ça et me fais un blocage sur moi même Je voulais donc vous demander pour commencer: -Vers quel âge le prepuce se détache complètement du gland et est ce que à mon âge c'est encore normal qu'il soit là? Ensuite je précise que lorsque j'essaie de me décalotter, bah mon gland je n'arrive pas à le sortir entièrement... Ensuite si c'est pas normal je me demande ce que il faut faut faire en général Parce que je n'ose pas allé voir mon médecin pour ce problème, sachant que ça me complexe Voilà je pense avoir tout dit sur mon problème et le complexe que j'ai Donc je m'en remet a vous pour avoir certains conseils



Je suis amoureuse de ma meilleure amie, mais la société ...

Bonjour à tous je ne sais pas pourquoi je m’adresse ici mais j’ai besoin de faire part de la détresse qui me ronge. Je suis amoureuse de ma meilleure amie , voilà c’est dit.. Je ne me dit pas lesbienne en effet je ne suis attirée que par elle et pas par d’autres filles..Fin je pense l’être.. Je ne sais pas si je me fais des films , si c'est un besoin flagrant d’être aimé?. Ça fait maintenant 4 ans que je pense avoir développé des sentiments pour elle .. Nous avons toujours été proches nous nous nous faisons des câlins , des massages etc..Mais discrètement car nous avons déjà été « traitées » de lesbiennes et nous sommes gênées de ce besoin de proximité l’une envers l’autre . Des fois nous sommes tellement proches que meme moi je ne trouve pas cela normal..Elle est sortie avec un garçon il y a peu , ce qui m’a fait très mal rien que de savoir qu’elle était proche de lui.. Mais elle l’a quitté au bout de quelques mois car comme elle le dit elle n’arrive pas à tomber amoureuse.J’avais comme une envie de le tuer , j’avais de la haine pour lui comme je n’ai jamaïcain ressenti, mais il s’est avéré être très gentils et je n’ai pas pu le détester.. Ce que je ressens pour elle je ne l’ai dis à personne car je ne veux pas être jugé et surtout ne pas la perdre car franchement je ne peux pas imaginé ma vie sans elle .. J’ai déjà lu sur plusieurs forums « oui ne lui parle plus et tes sentiments s’estomperont »Mais rien que ne pas lui parler pendant une heure me fait mal . Je suis amoureuse comme je ne l’ai jamais été, « j’ai envie d’elle » dès que j’ai un contact physique avec elle je me sens flageolante. Ça peut paraître ridicule , d’autant plus que si elle vient à accepter je ne sais pas meme si je me mettrais avec elle meme si c’est ce que je veux le plus au monde. Pourquoi ? Parceque la société d’aujourd’hui est si méprisante que je ne veux pas lui faire endure ça, moi sa m’est égale mais elle je veux qu’elle vive dans la “normalité “. Cependant j’essaye parfois de lui faire comprendre , mais j’ai l’impression qu’elle ne m’aime pas comme je l’aime. Alors que à d’autres moments par exemple il y a 2 ans quand je lui ai dit que je sortais avec mon ex copain elle m’a fait la gueule, il y a peu je lui ai fait part que j’étais bi et elle l’a pas mal pris. Pour voir si elle m’aimait d’amour je lui ai meme fait croire que j’étais en bail avec une pote a moi , et elle m’a fait des crises de jalousies. Je sais vraiment pas quoi penser , je ne veux pas la perdre..Mais ça me fait tellement mal , surtout que je suis le genre de fille à ne rien pouvoir cacher. Mais la elle me revient de plus en plus dans ma tete et le manque dut au confinement ne fait que perpétué cet amour pour elle..Ce mal me ronge si elle n’était pas la , si je ne l’avais pas connue j’aurais pu être heureuse car je plais beaucoup aux garçons mais quand je sors avec , je ne penses qu’a elle . Tout cela peut être très “cucu” mais c’est ce que je ressens sans pouvoir mettre des mots sur tout..


Pensez-vous que j’ai un toc homo ? Est-ce que je ...

Bonjour je me pose depuis 4 mois maintenant des questions sur mon orientation sexuelle. Jusque ici j'ai toujours aimé les femmes et mon orientation romantique est uniquement dirigée vers les femmes. J'ai depuis le début de mon adolescence des rapports sexuels ponctuels avec mon meilleur ami mais cela ne m'a jamais empêché de me considérer hétéros. J'ai été attiré sexuellement par beaucoup de femmes. Mais maintenant je doute sur mon orientation... je me teste constamment pour savoir par qui je suis attiré. Je tiens à préciser que je n'ai jamais été attiré par un homme (à part dans de très rares vidéos pornos) et maintenant j'ai l'impression que tout les hommes à caractère gay ou efféminé m'attirent (avec toujours la même sensation dans le bas-ventre) et cela n'arrive qu'en période de doutes... quand je ne pense pas à ça je suis naturellement attiré par les filles. Je tiens juste à dire que je n'ai jamais eu de rapport sexuel avec une fille mais que (hors période de doutes) j'en ai très envie. Mais quand je doute les attributs féminins ne semblent plus m'attirer. Et quand les doutes s'en vont les attirance reviennent Donc pensez-vous que j'ai un toc homo ? (Je tiens à dire que je suis qqun de très angoissé) Est ce que je suis en train de découvrir mon homosexualité ? Suis je bisexuel ? Merci bcp de votre aide :) Bapt


Est-ce que c’est possible de suivre une thérapie de conversion?  ...

Bonjour, J'espère que vous allez bien depuis notre dernier mail ! Je reviens vers vous avec des nouvelles: Ça ma pris beaucoup de temps pour pouvoir en parler a mon mari, ca m'a demandé beaucoup de courage mais j'ai fini par le faire le 14 septembre 2019 par l'occasion de notre un an des fiançailles. Mon mari a été tres honnete et directe, il m'a avoué que c'est vrai, qu'il a eu des aventures homosexuelles mais, il ma dit qu'il ne m'a jamais trompé réellement et que ce qu'il faisait etait juste Virtuel sur facebook pour ne pas refoulé (d'apres ce qu'il dit) et qu'il regrette vraiment de m'avoir fait subir toute cette douleur. Il a meme pleuré, il a versé les larmes de son corps en me demandant le pardon et en me disant qu'il ne s'accepte pas ainsi, qu'il n'accepte pas le fait qu'il est homo et qu'il veut changer cela a tout prix, il disait aussi quil m'aimer de toutes ses forces et qu'il a développé des sentiments amoureux pour moi et qu'il refuse l'idée de me perdre que j'etais tout pour lui et qu'on le laissant j écrirais sa FIN. il dit je t'ai choisi comme epouse parceque je sais que tu seras a mes cotés que tu me donne la force pour surmonter ça. Je lui ai demandé si il a deja pensé a voir un psy il ma dit oui a plusieurs reprise mais il n'avait pas le temps pour le faire. Et si je compte l'aidé il va voir un psy pour pouvoir s'en débarrasser de cette orientation. Je viens pour vous aujourd'hui encore une fois pour que vous me conseillez et vous m informez et vous m'orienter. Est ce que c'est possible de suivre une Thérapie de conversion ? Est ce que mon mari peut redevenir hétéro et se contenter de moi seulement ? Comment pourrais je l'aidé sur ca ? Par ou doit on commencer ? Franchement je suis perdu je n'arrive pas a me décider si je dois l aidé ou le quitté. Je passe un moment très difficile je vous prie de m'aider !



Suis-je genderfluid, non-binaire ?

Alors voilà : je suis une personne Qui comprends les choses plutôt tardivement et récemment, j'ai compris que j'étais attirée uniquement par les filles niveau orientation sexuelle mais je suis cependant bi romantique. Du point de vue orientation romantique et sexuelle, j'ai compris mes préférences. Pourtant, depuis quelques temps, je me pose des questions sur mon genre. Je suis née fille et il est vrai que j'aime les choses féminines, jolis ou que l'on considérerait sexy pour une fille. Cependant, il y a des moments où je me comporte plutôt avec un comportement que des gens qualifierait de masculin. Par exemple, je porte rarement des jupes ou robes, plus souvent des pantalons de sport, pulls et T-shirts large. D'ailleurs, mes amis me taquinent quand je met un t-shirt moins large ou une robe et qu'on voit que j'ai de la poitrine en disant "tiens, tu as de la poitrine en fait" mais ça ne me dérange pas. C'est juste que parfois, j'ai même envie de faire des coupes courtes à la garconne mais je n'ose pas, par peur du regard des autres. Toujours est-il que par moment, je suis vraiment féminine et cherche à agir comme ça ( Je ne suis pas très douée je crois ) et d'autre moments où je m'en fiche complètement et j'ai des comportements masculins, comme vouloir que les filles remarquent que je suis cool mais un peu cool façon mec ( d'ailleurs, j'ai tendance à vouloir être protectrice et prête à me battre si besoin). Bref, ce qui m'amène à la question suivante, car je ne pense pas être trans : est-ce que cela signifie que je suis genderfluid ou non binaire ? Merci d'avoir pris la peine de lire ma question et merci pour ceux qui répondrons ^^