Pourquoi suis-je homosexuel?


Hello Guillaume et Marie Edith

Merci pour vos encouragements.
Ça m’aide beaucoup et prendre mon temps pour vivre au mieux mon homosexualité.
Depuis que je vous écris et j’ai accepté mon homosexualité je ressens de plus en plus de forte envie physique de vivre avec un garçon et de faire l’amour avec un garçon pour etre épanoui sexuellement et ça devrait m’aider à dépasser ma honte, qui semble diminuer, pour prendre contact avec des associations lgbt
J’avais une dernière que stion : pourquoi je suis homosexuel, et l’origine de l homosexualité rien n’est fait pour ?
Personnellement, pourquoi, c est étrange à dire, pour me sentir épanoui mon corps me réclame de plus en plus de faire l’amour avec un garçon ? Jespere finir par vivre une expérience avec un garçon, ça vient du plus profond de moi cette envie et je devient impatient depuis que je me suis accepté ? Pourquoi ?
Je suis troublé par le fait que mon attirance romantique est secondaire pour le moment par rapport à mes attirance sexuelle et physiques qui sont mes principales motivations ? Est-ce normal?

Frank

Salut Frank 🙂

 

Merci beaucoup pour tes doux mots. Je suis heureux de lire que nos correspondances te font du bien. Si je comprends bien, tu ressens de plus en plus l’envie de vivre une première relation sexuelle avec un garçon.  Tu te demandes pourquoi tu ressens de plus en plus d’impatience à ce sujet depuis que tu t’es accueilli pleinement dans le fait que tu es homosexuel. Cela t’emmène aussi deux autres questions, soit les raisons pour lesquelles tu es homosexuel et les raisons pour lesquelles ton attirance romantique te semble secondaire pour le moment par rapport à tes attirances sexuelles. C’est bien cela?

 

D’abord, voici nos trois anciennes réponses que nous t’avons transmis si jamais tu as envie de relire certains extraits! Cela peut être un bel outils pour te rendre compte à quel point tu as progressé rapidement dans les dernières semaines. 🙂

  1. J’ai des envies sexuelles lorsque je vois des garçons nus. Suis-je gay?

2. Je voudrais être en relation avec un garçon pour être en accord aves mes attirances, mais comment dépasser mes peurs liées à l’homosexualité?

3. Est-il possible de vivre toujours dans le secret quand on est homosexuel?

 

Premièrement, quelle est la cause de ton homosexualité? Laisse-moi citer cette réponse que j’ai composée récemment sur le même sujet : «D’abord, quelles sont les causes de l’orientation sexuelle? Il s’agit d’un débat qui perdure depuis très longtemps et avec lequel il n’existe toujours pas de consensus. Pourquoi? Pour citer Interligne : «puisque les déterminants de la sexualité humaines sont nombreux et complexes. Ils sont d’ordre corporel, psychique et spirituel et sont intimement liés au besoin qu’éprouve chaque être humain d’aimer et d’être aimé de manière authentique.» Alors est-ce que l’orientation sexuelle est innée ou acquise? Est-ce que l’on naît hétéro, homo, bi ou ace asexuel.le) selon des prédispositions biologiques? Ou bien est-ce que l’on devient hétéro, homo, bi ou ace selon le résultat du contrôle de nos comportements et de notre environnement social? En fait, aucun des deux. Il est maintenant largement accepté que l’orientation sexuelle est le résultat d’une interaction entre inné et acquis.

Parmi les tentatives d’explications génétiques, les chercheur.e.s sont unanimes concernant l’absence d’un gêne lié à l’orientation sexuelle. Quelques études avancent l’hypothèse d’un déséquilibre hormonal chez l’embryon, de disparités dans certaines zones du cerveau ou même de particularités sur le bras du chromosome X, mais encore une fois, je me répète, il n’existe rien de concluant à ce sujet.

Parmi les tentatives d’explications liées à l’environnement, des théoricien.ne.s ont avancé des hypothèses que l’homosexualité pourrait être lié à un père absent, une mère trop présente, etc. Encore une fois, toutes ces hypothèses sont invalides et ne permettent en aucun cas de déterminer l’orientation sexuelle d’une personne.

Ce qu’il faut retenir de tout cela, c’est que toute tentative de trouver les causes des orientations sexuelles est inutile. Après tout, pourquoi chercher la cause à quelque chose de complètement normal et inhérent à la diversité humaine? C’est l’équivalent de tenter de trouver la cause sur pourquoi certaines personnes écrivent de la main gauche au lieu de la main droite…

Par ailleurs, il peut parfois être risqué de s’aventurer dans une quête de causes de l’orientation sexuelle. En effet, si l’on découvrait que l’homosexualité ou l’asexualité seraient causées par un gêne quelconque, est-ce que des personnes mal intentionnées tenteront de trouver une cure pour hétérosexualiser ces personnes? Plusieurs scientifiques tentent effectivement de comprendre les causes de l’homosexualité, bisexualité ou asexualité, sans pour autant s’intéresser aux causes de l’hétérosexualité… alors que l’ensemble des orientations sexuelles sont naturelles et valides. Quoiqu’il en soit, l’homosexualité, la bisexualité et l’asexualité ont toujours existé, et ce, partout dans le monde. Bref, l’orientation sexuelle n’est ni complètement génétique, ni complètement environnementale. Elle est ce qu’elle est, une partie de chacun.e de nous, tout simplement.»

 

Deuxièmement, tu te demandes si c’est normal que tu puisses ressentir de fortes envies d’avoir ta première expérience sexuelle depuis que tu t’accueilles de plus en plus dans la validation de tes propres émotions et attirances. La réponse est oui! C’est normal puisque tu le vis présentement. En d’autres mots, si c’est la façon que tu réagis présentement, c’est entièrement correct et valide! Et c’est aussi très compréhensible. Je m’explique. Prenons par exemple une personne qui a tenté pendant des années d’invalider et bloquer ses attirances pour des personnes du même genre. Que cette même personne ait intériorisé des idées négatives concernant ses attirances qui pouvaient prendre la forme de honte et de peur envers soi-même ou de mépris envers d’autres personnes LGBT. Imaginons cette même personne prendre conscience qu’elle est un être humain à part entière et qu’elle peut aimer, baiser et vivre en concordance avec ses attirances. Imaginons cette même personne entamer une longue route visant à s’accueillir elle-même dans toute sa beauté et ses spécificités. Imaginons cette même personne qui travaille peu à peu à transformer ce sentiment de honte qu’elle a ressenti pendant des années en sentiment de fierté de vivre en concordance avec qui elle est. Imaginons cette même personne prendre conscience qu’il y a un tout nouveau monde à explorer. N’est-il pas surprenant que celle-ci soit enthousiaste à l’idée d’explorer, d’expérimenter, de se découvrir soi-même, de partager des moments intimes avec d’autres personnes comme elle, d’avoir des premières relations sexuelles, de rencontrer un premier amoureux?

 

À toi de répondre à cette dernière question! Puisqu’après tout, je t’encourage simplement à écouter ton propre rythme, tes propres besoins et tes propres limites (ainsi que les limites de tes futurs partenaires!). Tu sais simplement ce que tu as envie, tu sais ce que tu souhaites vivre pour agrémenter ton bien-être. Et il n’y a aucun mal à cela. Concernant tes questionnements au sujet de ton attirance sexuelle qui semble pour l’instant plus importante que ton attirance romantique, rappelle-toi simplement que l’ensemble des dimensions entourant les attirances sont fluides. En d’autres mots, cela signifie que nos attirances sexuelles et romantiques peuvent fluctuer dans le temps, au rythme de nos rencontres, de nos contextes de vie ou de nos besoins. Elles peuvent fluctuer en termes d’intensité, mais elles peuvent également fluctuer en termes de ”priorité”. Si en ce moment tes désirs physiques semblent plus importants que tes désirs romantiques, c’est très correct. Il est possible que le mois prochain soit autre chose! L’important, c’est de rester à l’écoute de ta propre personne et, surtout, d’explorer le tout dans le respect et la communication de tes limites et de celles de tes futurs partenaires. Si tu t’apprêtes à avoir un premier rapport sexuel avec un garçon, je t’encourage à lire cet article que j’ai composé : Quelles sont les précautions à prendre lors d’une première relation sexuelle entre hommes? On n’est jamais trop bien préparé. 😉

 

J’espère que le tout a pu répondre à tes interrogations. Bonne continuation, Frank, et n’hésite pas à nous contacter de nouveau si tu en ressens le besoin (ou simplement pour me donner de tes nouvelles!). Il nous fera toujours plaisir de discuter avec toi.

 

Au plaisir,

 

Solidairement,

 

Guillaume (il/he), coordonnateur de l’intervention pour AlterHéros


About Guillaume Perrier

Parcours universitaire en Développement social à l'Université du Québec à Rimouski (UQAR), Guillaume est passionné par la représentation de la diversité sexuelle et de la pluralité de genre en contexte de ruralité. Militant de défense de droits des travailleurs et travailleuses du sexe et de prévention VIH, il adore également déposer ses orteils dans l'eau salée du fleuve et passer des heures sous ses couvertures à chaque matin.

Leave a comment