Je voudrais être en relation avec un garçon pour être en accord aves mes attirances, mais comment dépasser mes peurs liées à l’homosexualité?


Hello alterheros

Merci pour ta réponse.
Je me rend compte ce que j’ai dit est confus.
Je me sens pas bien, car j’ai tres peur de ma propre homosexualité. C pour ca je me definis probablement homosexuel et pas homosexuel dans mon questionnement.
J ai en effet très peur d être rejeté par famille et amis et de perdre tous mes amis et ma famille si je vais sur cette voie qui est peut être purement et temporairement sexuelle et qui n est pas forcément définitive d après ce que je lis sur votre site depuis 2 semaines et votre reponse.

Sur mon orientation romantique, c tres mélangé et confus avec mon orientation sexuelle, je n’arrive pas a distinguer les 2, je suis bloqué à cause de cette peur du rejet et je n’arrive pas à me projeter avec un gars ou à en tomber amoureux à cause de la peur au ventre que je ressens quand j’ai envie aller +loin dans un attachement avec un gars.
Pourtant Je voudrais vivre des expériences avec des garçons dans la vraie vie, il y a 2 garcon attirants pour moi actuellement mais j’ai peur de me faire rejeter par ces derniers et de perdre leur amitié si je leur avoue mes sentiments. Il y en a même un garcon avec qui j ai ete en vacances d ete l’année dernière (qui nous a beaucoup rapprocher) ou par moment j éprouve des sentiments amoureux.

Depuis 1 an je réfléchi à être avec une fille, pour etre comme tout le monde mais mes fantasmes prennent le dessus. Plus je réfléchi et plus physiquement je suis attiré par certains corps d’hommes et par le sexe masculin en general.
Donc je pense que je vais aujourd’hui vers une impasse si je tombe amoureux d’une fille.
Je voudrais actuellement etre avec un garçon pour être en accord avec mes attirances, sans arriver a me projeter pour le moment. Est ce que ça entre dans l’orientation romantique ou sexuelle ce que je vis ? C confus dans ma tete.

Jaimerai tant que les gars qui m’attirent fassent les premier pas, s’ils sont aussi gays.
Parfois mes envies de m’exhiber nu provient de cette envie d être désiré par un garçon.

Comment dépasser mes peurs pour ne pas vivre seulement des reves ou aller avec une fille par manque d’affection parce que je n’ose pas les garçons ?
J espère etre moins confus cette fois-ci.

Frank

 

Salut Frank !
Merci de nous écrire à nouveau. Je suis contente de voir que les réponses sur notre site t’aient permis d’avancer un peu et suis désolée d’apprendre que nous avions mal compris certaines choses que tu nous as écrites. Tu fais preuve d’une très belle introspection envers toi-même et c’est tout à ton honneur.
Ce que je retiens de ce nouveau message, c’est que tu souhaites vivre des expériences avec des garçons, mais tu as peur de ta propre homosexualité, particulièrement d’être rejeté par ta famille et ton entourage. Tu te demandes comment dépasser tes peurs pour vivre ce que tu désires. Il y a deux garçons dans ton entourage pour qui tu as une attirance, mais tu n’oses pas leur en parler pour ne pas subir de rejet.
Pour avoir des rapprochements avec quelqu’un, c’est sûr qu’il faut oser ! Et oui, c’est plus compliqué quand c’est une personne du même genre que nous. Mais pour aller plus loin dans une relation avec une autre personne, il faut d’abord apprendre à connaître cette personne et savoir si de tels rapprochements sont possibles. Au-delà de l’orientation sexuelle, il y a son intérêt envers nous, aussi! Si jamais tu trouvais quelqu’un avec qui actualiser tes désirs, ta famille n’est pas obligée de le savoir. Même si tu avais des relations sexuelles avec une autre personne, tu n’aurais pas à l’annoncer à ta famille, à faire un coming-out, etc. C’est loin d’être une obligation.

Tu parles d’une impasse si jamais tu tombais amoureux d’une fille. Comme tu le sais, ce n’est pas un choix de tomber amoureux d’une personne ou d’une autre. Il se peut que tu sois attiré de manière romantique (par exemple, la capacité à tomber amoureux) par les garçons et les filles, mais que tu aies des attirances sexuelles pour les garçons seulement. C’est de ça dont on parle lorsqu’on mentionne l’orientation romantique et sexuelle. Tu comprends ? Je pense que tes questionnements concernent à la fois l’orientation romantique et l’orientation sexuelle. Si jamais tu tombais amoureux d’une fille et que tu étais attiré sexuellement par les garçons seulement, je suis persuadée que tu trouverais des moyens, dans ta relation, de répondre à certains de tes désirs. Qu’en penses-tu ?
C’est vrai que ces désirs peuvent être passagers et non définitifs. Toutefois, ils sont réels et tu peux faire le choix de les mettre en action. On ne choisit pas envers qui on est attiré.e, mais on choisit d’agir selon ces attirances ou non. Cette peur du rejet dont tu parles pourrait aussi être vécue par des garçons hétérosexuels – la différence, c’est la possibilité de vivre de l’homophobie, dans ton cas.
Est-ce que tu as des indices qui te laissent croire que ton entourage serait hostile envers toi si tu leur parlais de tes attirances envers les autres garçons ? Pour quelles raisons as-tu l’impression que tu serais rejeté ? Si tu n’es pas certain, une façon de le savoir est de discuter avec ton entourage de personnalités connues qui sont gaies, lesbiennes ou bisexuelles et voir comment elles réagissent. Tu peux leur parler directement de leur orientation sexuelle ou non ! Voici un extrait d’une réponse de ma collègue Marianne à cet effet. Il y a des personnalités québécoises dans le lot, je te laisse les découvrir au passage ! 😉 J’ai aussi fait quelques ajouts.

“Voici quelques pistes pour sonder ton interlocutrice et voir si elle agit avec respect et bienveillance envers les gens qui ne sont pas hétéro :

  • Tu pourrais tâter le terrain en mentionnant des célébrités qui ont fait un coming-out public et/ou qui ont été en couple avec une personne du même genre qu’elles (ex. : les musicien.ne.s Roxane Bruneau, Safia Nolin, Mykki Blanco, Elton John, Pierre Lapointe, Ariane Moffatt, Joy Oladokun, Mika, Héloïse Letissier (Christine and the Queens), King Princess, Kaytranada, Angèle, Lil Nas X, Troye Sivan, Pomme, Demi Lovato, Cakes Da Killa, Lady Gaga, Miley Cyrus, Frank Ocean…; les humoristes Dewayne Perkins, Katherine Levac, Jefferey Jordan, Hannah Gadsby, Margaret Cho, Nour Hadidi, Alex Ramirès, Eman El-Husseini, Shirley Souagnon…; les comédien.ne.s Karelle Tremblay, Neil Patrick Harris, Wanda Sykes, Debbie Lynch-White, Lena Waithe, Félix-Antoine Tremblay, Guillaume Lambert, Ellen Page…; les personnalités YouTube Eugene Lee Yang, Lily Singh…; les athlètes de haut niveau Charline Labonté, Caroline Ouellette, Brianne Jenner, Megan Rapinoe, Adam Rippon…; les cinéastes Chloé Robichaud, Xavier Dolan…; les auteurs Simon Boulerice, Jean-Philippe Baril-Guérard…; etc.).
  • Tu pourrais mentionner des émissions, films et livres qui mettent en scène des couples formés de deux hommes ou deux femmes (ex. : séries Netflix Sex Education/Éducation sexuelleFeel Good/ÉpicurienneEasyPretty Little Liars/Les menteusesOrange is the New BlackDegrassiQueer EyeSense 8Atypical/AtypiqueEverything Sucks!/Tout est nul!…).”
C’est dommage qu’en tant que personnes homosexuelles ou bisexuelles, on doive tâter ainsi le terrain pour assurer notre intégrité avant de parler de nos amours et désirs à nos proches. Les personnes hétérosexuelles n’ont pas ce souci. Comme tu le sais, c’est parfois une question de sécurité… Je le répète: absolument rien ne t’oblige à faire un coming-out auprès de personnes avec qui tu ne te sens pas tout à fait à l’aise. Je t’invite à lire les questions-réponses suivantes au sujet du coming-out auprès de la famille et des ami.e.s pour en savoir plus :
Une bonne façon de rencontrer des personnes gaies ou bisexuelles est d’entrer en contact avec des organismes de réseautage ou d’aide aux personnes LGB. AlterHéros est un organisme basé à Tio’tia:ke / Montréal, au Canada, alors nous n’avons pas la prétention d’avoir une fine connaissance des associations françaises, mais en voici quelques-unes, par région:

 

J’espère que le tout répond à tes interrogations et que tu as fait le plein de ressources. Je te laisse aussi, au besoin, ces réponses de mon collègue Guillaume : Quelles sont les précautions à prendre lors d’une première relation sexuelle entre hommes? & Comment rencontrer d’autres jeunes LGBTQ au Québec? (ces trucs peuvent être appliqués à un contexte européen!)
Si tu as d’autres questions, apporter des clarifications, ou poursuivre la discussion, n’hésite pas à nous réécrire.
Bon weekend !
Marie-Édith, B.A. sexologie, pour AlterHéros

About Marie-Édith Vigneau

Marie-Édith est une femme lesbienne acadienne étudiante à la maîtrise en travail social. Elle est grande fan de la mer, de féminisme, de santé sexuelle, de justice sociale, de musique, d'espresso, de bières de microbrasseries, de bas de laine et de grilled-cheese.

Leave a comment