Je me considère comme pansexuelle et je n’en peux plus de le cacher à ma famille…


Bonjour,
Depuis l’été 2021, donc récemment, je me considère comme pansexuelle, cependant je découvre que j’ai quand même une préférence pour les filles, mais je ne veux pas non plus que les garçons pensent que je suis qu’au fille. Donc s me stresse. Aussi, je ne peux plus cacher à ma famille que je suis pas hétérosexuel, cependant, toute ma famille, cousins, cousines et autres sont tous hetero et je ne veux pas me sentir comme la seul bizarre ou je ne sais quoi. Je voudrais vraiment leur dire, mais je panique juste y penser je sais pas quoi faire. Aussi, il n’y a pas longtemps j’ai découvert que il y avait des jours ou je me préfère sans poitrine et d’autres où je me sens bien avec, donc je voudrais quelque choses qui puisse m’aider, mais je n’y connais rien et surtout que je ne sais pas où en trouver. Je voudrais de l’aide pour me trouver et me sentir mieux dans mon corps. J’espère que ce que je dis et assez clair.
Merci. 🙂
— Aude

Bonjour Aude,

Merci de nous avoir fait parvenir ta question, j’espère que tu te portes bien. Si je comprends bien, tu te considères comme pansexuelle, mais tu te demandes si c’est normal que tu sois plus souvent attirée par des filles que par des garçons, est-ce bien ça?

On parle en général de pansexualité ou de bisexualité lorsqu’on est attiré‧e envers des personnes qui n’ont pas toutes le même genre. Est-ce que c’est quelque chose qui résonne pour toi? Par contre, ne pas être attiré‧e également envers les filles et les garçons est très fréquent, sans compter que nos préférences évoluent souvent au cours de notre vie et au fil de nos rencontres. Même si tu choisis d’avoir des relations seulement avec des filles, ça ne te rendrait pas moins pansexuelle, si c’est comme cela que tu ressens ton orientation. Il y a malheureusement des préjugés qui persistent sur le fait que les personnes pan/bi sont réellement homo/hétéro mais tu n’as pas à choisir un côté et tu peux aimer qui tu veux! Tu es la personne qui te connais le mieux, alors n’aies pas peur de te faire confiance!

Ensuite, tu dis craindre que les garçons assument que tu sois uniquement ouverte à une relation potentielle avec une fille. Est-ce que c’est parce que tu as peur qu’assumer cette part de toi-même te ferme la porte à être en couple dans le futur avec des garçons? Bien sûr, dans un monde idéal, on ne devrait pas assumer l’orientation romantique/sexuelle d’une personne si celle-ci ne nous en a pas fait part, mais je comprends que ça peut malheureusement arriver. Toutefois, si un garçon te plaît dans le futur, penses-tu que tu pourrais lui expliquer cela lorsque vous apprendrez à vous connaître? Peut-être même serais-tu toi-même surprise par certaines choses qu’il pourrait t’annoncer! Les relations, peu importe l’orientation, demandent beaucoup de communication et d’ouverture d’esprit. Peu importe le genre, tu mérites quelqu’un qui te supporte et te respecte.

Par rapport au coming out, je comprends que ça peut être stressant, surtout quand il n’y a pas encore d’autres membres de la famille qui sont passés par là, et c’est normal d’avoir toutes ces émotions intenses et conflictuelles. D’un côté, tu aimerais pouvoir leur en parler librement et de l’autre, tu redoutes leur réaction, ou qu’iels te considèrent différemment, est-ce que j’ai bien compris? Si tu te sens prête à faire ton coming out, est-ce qu’il y a une personne de ta famille ou un‧e ami‧e avec qui tu te sentirais plus en confiance d’en parler en premier et qui réagirait favorablement? C’est parfois plus facile d’en parler en premier avec quelqu’un qui ne te jugera pas et pourra être un‧e allié‧e lorsque tu te sentiras prête à en parler avec tes proches. Qu’en penses-tu? Ça peut aussi être une bonne idée de tâter le terrain en observant leur réaction face à un personnage LGBT+ dans un film, par exemple. Finalement, dans mon expérience personnelle, j’ai trouvé que c’était utile de réfléchir à l’avance à tes attentes par rapport au coming out, aux différentes questions que tu pourrais recevoir et à ce que tu es à l’aise de partager.

Il y a plein de façons de faire un coming out. Tu n’es pas obligée d’en parler à tout le monde ni à tout le monde en même temps! C’est possible d’écrire une lettre/un texto, ce qui te laisse le temps de t’exprimer sans pression ou alors d’en parler face-à-face, ce qui peut inviter à la discussion, etc. Et toi, dans quel contexte te sens-tu la plus à l’aise? Si tu optes pour une conversation, je te conseillerais de choisir un endroit calme et un moment où tes interlocuteurs seront réceptifs à t’écouter. Je t’encouragerais aussi à rester à l’écoute de tes sentiments, à aller à ton rythme et à ne pas hésiter à demander du support à tes ami‧e‧s. Tu peux aussi nous réécrire quand tu veux et nous serons là pour te soutenir. Je te laisse aussi le lien du site C’est comme ça qui propose des trucs et des pistes de réflexion.  

Je voulais finalement adresser la dernière partie de ton message sur les façons de minimiser l’aspect de la poitrine. Tu peux être fière de toi d’explorer comment tu te sens bien dans ta peau, je sais que ce n’est pas toujours facile à aborder. La bonne nouvelle, c’est qu’il existe un vêtement exprès pour donner un rendu plus plat, ce qui est bien pratique pour les jours où tu te sens mieux comme ça. Ça s’appelle un binder, c’est un peu comme une camisole serrée (conseils de sécurité ici ). Si tu souhaites essayer cette option, tu peux contacter l’organisme Jeunesse Lambda, qui peuvent t’en fournir un gratuitement ou à faible prix. De plus, iels organisent des activités et des soirées entre jeunes qui pourraient t’intéresser si tu veux rencontrer et discuter avec d’autres ados LGBT+. Autrement, des brassières de sport, des chemises ou hoodies peuvent peut-être t’aider aussi de ce côté-là. 

Je te laisse au passage quelques questions qui pourraient t’intéresser : 

N’hésite pas à nous réécrire si tu as d’autres questions par rapport à ce sujet, à ton identité ou pour nous donner des nouvelles! Je te souhaite la meilleure des chances pour ton coming out, beaucoup de bonheur dans l’exploration de qui tu es et de toujours garder confiance en toi 🙂

 

A.b., bénévoles pour AlterHéros


About abab

Bonjour, Je suis étudiant.e dans le domaine de la santé et il me fait plaisir de discuter avec vous.

Leave a comment