Quels sont les effets du binder à long terme sur la poitrine?


Bonjour,
Je suis une personne non-binaire assigné.e fille à la naissance, et je souhaiterai cacher ma poitrine quand je sors… Seulement, je ne souhaite pas faire de top surgery. Je me suis beaucoup renseigné.e, et une seule de mes questions reste sans réponse : quels sont les effets du binder à long terme sur la poitrine ? Est-ce que je risque une atrophie quelconque ou d’avoir de gros soucis de santé si je continue sur le long terme ? Je vous pose la question car j’en ai parlé à mes parents et ils m’ont proposé d’utiliser une brassière de sport à la place car c’est moins dangereux, et ils s’inquiètent pour ma santé. Donc je voulais savoir ce qui pouvait arriver précisément… Je n’ai pas envie d’abîmer mon corps de manière définitive, mais c’est parfois douloureux pour moi d’être renvoyé.e à mon sexe parce que j’ai des seins. Avez-vous des informations là-dessus ? Parce que j’ai trouvé des choses sur le binder, mais rien par rapport à son utilisation à long terme.
Merci beaucoup si vous lisez ceci.
Noa

Bonjour Noa,

 

Merci beaucoup de faire confiance à AlterHéros dans ton questionnement. Suite à la lecture de ton message, je comprends que tu aimerais utiliser un binder (une camisole de compression), mais que tu te questionnes sur les effets de celui-ci sur ton corps. Ta famille et toi vous inquiétez des effets à long terme sur ton corps ou bien que tu te blesses. Malgré tout, tu ressens un besoin très compréhensible de porter un binder. Dans ma réponse, je vais donc te présenter la façon sécuritaire de porter un binder et essayer de vous rassurer ta famille et toi.

 

Donc pour répondre aux questions qui semblait t’inquiéter le plus : Quels sont les effets du binder à long terme sur la poitrine ? Est-ce que tu risques une atrophie quelconque ou d’avoir de gros soucis de santé si tu continues de porter un binder sur le long terme?

 

Je préfère te renseigner sur les différents risques associés au binder et, à partir de ces informations, tu pourras prendre une décision ou adapter le port de ton binder en conséquence. Il y a certains risques associés au port d’un binder : on peut blesser notre peau, perdre de l’élasticité dans notre peau, avoir des difficultés à respirer ou déformer notre poitrine. Par contre, il faut savoir qu’il est possible d’éviter ces effets en ayant une utilisation sécuritaire. D’ailleurs savais-tu que le binder est la façon la plus sécuritaire de dissimuler la poitrine? Le faire avec du tape ou des bandages est beaucoup plus risqué!

 

Voici les consignes de sécurité pour porter un binder sans se blesser :

 

-Prévoir des moments durant la journée afin de s’étirer et de respirer profondément ;

-Bien s’hydrater et rester au frais lorsqu’on porte un binder l’été ( j’ajouterais qu’il faut bien hydrater la peau aussi ! ) ;

-Ne pas porter un binder trop petit ;

-Ne pas porter un binder plus de huit heures de suite ;

-Ne pas porter un binder pendant son sommeil ;

-Ne pas porter un binder si on a un rhume, une grippe, une bronchite ou toute autre infection qui affecte les poumons ;

-Ne pas porter un binder pour faire du cardio (course, vélo, etc.) ;

-Ne pas porter un binder pour faire de la musculation ou alors porter un binder une taille plus grande ;

-Arrêter de porter le binder et consulter un.e médecin si on éprouve des douleurs prolongées.

 

Ces consignes nous viennent du Groupe d’action trans de l’Université de Sherbrooke (situé au Québec) qui vient tout juste de changer de nom pour Trans Estrie. Je te mets ici le lien vers l’article complet puisqu’il y a des informations complémentaires que tu pourrais trouver pertinente.

 

Il faut aussi porter attention à la façon dont on place la poitrine dans un binder. Il ne faut pas que les mamelons pointes vers le bas ou vers le haut. Il faut les positionner de façon à ce que les mamelons soient poussés vers nous par le binder. Puisqu’une image vaut mille mots :

L’important, c’est d’écouter ton corps. Si tu ressens un inconfort, des douleurs ou des difficultés à respirer, retire ton binder! Il est possible que celui-ci soit trop petit ou que tu portais ton binder pour une trop longue période de temps. D’ailleurs, il est recommandé de t’offrir des journées de pause entre les différents moments où tu choisiras de porter un binder. Cela réduira considérablement les risques à long terme. Par ailleurs, on parle beaucoup en ce moment des possibles risques associés au binder, mais je me permets quelques mots sur les impacts positifs! Beaucoup de personnes trans ou non-binaires utilisant un binder régulièrement ont noté une amélioration importante de leur santé mentale et émotionnelle. De plus, selon certaines recherches, le port du binder chez ces personnes peut contribuer à réduire les sentiments d’anxiété ou les idéations suicidaires, tout en améliorant considérablement le sentiment de confiance dans les espaces publics et améliorer l’estime personnelle.

Donc maintenant que tu en connais davantage les effets du binder et les consignes de sécurité pour en porter un, il faut aussi savoir comment choisir le bon binder ! Donc voici une petite vidéo de Thomas qui explique comment prendre ses mesures pour choisir un binder de la bonne taille.

 

Pour finir, tu as mentionné que tes parents sont aussi inquiets que tu te blesses. Tu pourrais peut-être leur faire lire une réponse précédente de mon collègue Guillaume, où une maman avait écrit à AlterHéros parce que son enfant voulait se procurer un binder : Mon enfant souhaite que je lui procure un chest binder. Est-ce que ça peut nuire à sa santé? Tu trouveras également dans cette réponse différentes mesures pour bien entretenir ta peau, réduire les irritations engendrées par le port d’un binder, entretenir et laver ton binder ainsi que quelques bonnes adresses où un commander un! 🙂

J’espère avoir pu te rassurer dans ma réponse et t’avoir donné toutes les informations nécessaires! Si d’autres questions te viennent, écris-nous ! Un.e bénévole d’AlterHéros sera toujours disponible pour t’aider.

 

Bonne journée 🙂

Mary-Lee, pour AlterHéros


About Mary Lee

Mary Lee, Bi-Grey - Non-binaire, a un parcours un peu différent. Après plusieurs années comme intervenant.e dans différents milieux communautaires, Mary Lee a étudié à l'université en psychologie, en sexologie et en sciences sociales pour ensuite faire un retour au cégep en technique d'éducation spécialisée. Mary Lee a une grande passion pour les tatouages, la soupe, les chiens, les festivals de musique électronique et le milieu communautaire.


Leave a comment

One thought on “Quels sont les effets du binder à long terme sur la poitrine?