Être bisexuelle, est-ce que c’est parfois être attiré.e par un gars et parfois par une fille?


Suite des questions : Quelle est mon orientation sexuelle? Mes parents ne l’accepteront jamais!  &  Je suis certaine d’être bisexuelle, mais ma mère refuse de me croire. 

 

Bonjour, Bonsoir !

J’espère que vous allez bien ? Je suis Kylie et j’aimerais tout d’abord vous remerciez de m’avoir aider la dernière fois. Je vous réécris car, je suis encore perdue et j’ai besoin d’en parler à quelqu’un car, j’ai personne qui pourrais me conseiller et j’ai penser à vous.
Depuis que je vous ai écrit, il s’est passer plusieurs choses. Je pense vous avoir déjà parler de mon coming out à ma mère qui l’a très mal pris. Depuis, c’était un peu froid jusqu’à ce que je lui parle de mon crush garçon. Elle m’a dit : ” Sa y est, tu n’es plus ce que tu m’as dis ? ” Je lui ai dis oui. Je le pensais aussi.
Je m’étais dis ; Je ne suis plus sur les filles mais que sur les gars donc, je suis hétéro. Mais, j’ai remarquer il n’y a pas longtemps que je suis bisexuelle, mais, je me pose pleins de questions. Une reviens souvent : C’est normal d’être attiré par les garçons puis, par les filles ? C’est limite le mois dernier j’étais à fond sur un gars et d’un coup je suis sur une fille. Et sa me perturbe énormément, d’un coup je dis : Je suis hétéro et puis, je dis non je suis bis… 
Il y a quelques mois, j’avais un ÉNORME béguin sur une fille Pan avec qui je parlais. Je la trouvais belle et limite si je me sentais bizarre quand je recevais un message de sa part et j’attends ce moment avec impatience. Je me sentais lesbienne tellement j’avais un Énorme crush sur elle, j’en ai jamais eu comme ça pour une fille.
Donc, sa me perturbe énormément car, ce n’est pas fixe et à chaque fois je dis : Non c’est bon je le suis pas, quelques mois après, on dirait je suis lesbienne et l’envie d’avoir une petite copine n’a pas changer. Surtout que, sexuellement parlant, depuis petite je ne suis pas attirer par les hommes de cette façon là, limite si sa me dégoûte de le faire avec un homme…
Pour revenir à ma question, je sais que je suis bis mais, j’ai besoin d’être rassurer et d’avoir une réponse à mes incompréhension. La question est ; Être Bisexuelle c’est, avoir un moment où tu es attirer par un gars et d’autre par une fille ? Mais, pourquoi sur le moment je me sens sois lesbienne sois hétéro quand j’aime une personne du même sexe que moi ou non ? 
Merci beaucoup et désoler pour le dérangement !
Kylie Dreams

Salut Kylie !

Ça nous fait plaisir de te lire à nouveau. Merci de nous écrire et de faire confiance à l’équipe d’AlterHéros, encore une fois. Sache que nous sommes toujours là pour t’accompagner dans tes questionnements et tes réflexions.

Donc si je comprends bien, tu as fait ton coming out à ta mère, qui l’a mal pris, et c’est un peu froid depuis ce moment avec elle. Sinon, tu as l’impression que tes préférences pour les garçons et les filles s’alternent et tu te demandes s’il est normal, en tant que personne bisexuelle, d’être attiré.e en alternance par les garçons puis par les filles. Ainsi, à certains moments, tu dis te sentir lesbienne et à d’autres moments te sentir hétéro. Toutefois, tu te considères comme étant bi, mais tu te questionnes sur la nature changeante de cette attirance envers les filles et les garçons. Ai-je bien compris?

Déjà, bravo d’avoir eu le courage de faire ton coming out à ta mère, ce n’est pas toujours facile de se dévoiler ainsi. Je suis désolée de lire que ta mère ait mal pris ce dévoilement. Cela peut prendre un certain temps aux membres de notre famille avant d’accepter notre orientation sexuelle. Tu peux tout de même être fière de cette affirmation de cette partie de ton identité et sache que tu n’es pas seule ! Nous sommes plusieurs à être passé.e.s par cette étape, et nous sommes là pour te soutenir et te supporter.

Pour ce qui est de tes autres questionnements, essayons de démêler tout cela ensemble. D’abord, tu te questionnes à savoir si c’est normal d’être attiré.e par les garçons puis par les filles. Et bien la réponse courte est oui! Et ta question est tout à fait pertinente. Pour y répondre de manière plus précise et détaillée, je te dirais qu’il y a plusieurs éléments qui peuvent te faire douter toi-même à ce niveau. Déjà, nous vivons dans une société que l’on dit monosexuelle. La monosexualité est le fait de ressentir une attirance physique ou sexuelle envers des personnes d’un seul genre. Par exemple, les personnes hétérosexuelles tant que les personnes homosexuelles se situent dans un cadre monosexuel. Dans cette conception, la pansexualité ou la bisexualité sont exclues de cette vision. Ainsi, la société et notre entourage nous renvoie toujours à cette idée : il faudrait se fixer et choisir le genre que nous aimons. Il faudrait aimer les garçons OU les filles, être hétéro OU homo. En d’autres termes, il faudrait choisir un camp. Par contre, nous, les personnes bisexuelles, avons la capacité de ressentir de l’attirance envers des personnes de plusieurs genres. Ainsi, nous allons à l’encontre de cette norme monosexuelle, et c’est tout à fait bien comme ça. Plusieurs mythes sont véhiculés à l’égard de la bisexualité, encore à ce jour, tels que : « les personnes bis ne savent pas ce qu’iels veulent », « la bisexualité n’est qu’une phase », « les personnes bis sont plus susceptibles de tromper leur.s partenaire.s », etc. Tous ces mythes contribuent à invisibiliser et invalider l’identité bisexuelle, alors qu’il s’agit bel et bien d’une orientation en soi et qu’elle est complètement valide et réelle. 

Tu le dis toi-même, « ce n’est pas fixe », et c’est tout à fait normal, car l’orientation sexuelle est quelque chose de fluide et de changeant. Elle n’est pas définie, figée, mais plutôt en constante construction et redéfinition. Je comprends que parfois, cette nature changeante peut nous faire douter, questionner, et tu seras toujours la personne la mieux placée pour t’identifier et choisir les mots qui te conviennent pour te définir. Mais ne laisse pas la société te faire croire que tu ne peux pas être bi. Tu peux l’être et le célébrer et le revendiquer, si c’est ce que tu souhaites, bien entendu. J’aime souvent dire que le fait d’être bisexuel.le n’est pas 50% homo et 50% hétéro, mais bien 100% bisexuel.le. Il y aura des moments où tu pourras te sentir davantage attirée par des hommes et d’autres moments par des femmes. Sache que si tu choisis de te mettre en relation avec une femme, cela ne fait pas de toi une personne lesbienne, si tu choisis de te mettre en relation avec un homme, tu n’es pas nécessairement hétéro pour autant, mais dans tous les cas, tu demeures bisexuelle si c’est ainsi que tu choisis de te définir

En terminant, j’aimerais te dire que tu es légitime, peu importe comment tu t’identifies. Sache que je te vois et je te reconnais dans tout ce que tu es, je suis passée par les mêmes questionnements que toi, et j’ai énormément de compassion pour tout ce que tu vis. 

Je te suggère l’écoute de ce petit vidéo humoristique et percutant sur les mythes associés à la bisexualité. Plus tu seras en connaissance de ces mythes, plus tu seras en mesure d’y répondre lorsque les gens t’adresseront des commentaires à ce sujet.

Aussi, tu peux consulter C’est comme ça, un site sur l’orientation amoureuse & sexuelle & l’identité de genre pour plus d’informations. 

Je t’encourage finalement à lire ces quelques questions au besoin :

Je t’envoie plein de support et je te rappelle que nous sommes toujours là si tu as besoin. Bonne chance dans ton cheminement ☺ 

Cat, intervenante pour AlterHéros


About Cat

Détentrice d'un baccalauréat en développement social, ses intérêts portent sur la (in)visibilité des personnes bisexuelles dans la sphère publique, sur le mouvement de défense des droits des personnes travailleuses du sexe et sur la représentation des sexualités marginalisées en contexte de ruralité.

Leave a comment