Je crois être atteint du TOC homo car j’écoute du porno gay…


Bonjour

J’ai 13 ans et je crois que je suis atteint du TOC homo, je regarde du porno gay mais je regarde aussi du porno hetero mais je ne me défini pas comme gay car j aime les filles et je l’ai est toujours aimer jusque là mais le fait de regarder du porno gay me fait stresser en permanence et cela devient insupportable en plus après mettre masturber sur du porno gay je ne me sent pas bien alors qu’ après que je me suis masturber sur du porno hetero je me sens mieux cela veut dire quoi ? Je suis hetero? Gay? Bi?

Merci de votre reponsse au revoir

Joe

Bonjour,

 

Merci pour ta confiance envers AlterHéros. Dans le fond, tu te masturbes parfois en regardant du porono gay, d’autres fois avec du porno hétéro, et tu aimes uniquement les filles. Tu ressens beaucoup de stress et de culpabilité dans cette situation, et tu te poses des questions sur ton orientation sexuelle.

 

J’aimerais commencer par clarifier ce qu’est l’orientation sexuelle, c’est le genre (gars, fille, non-binaire, etc.) des personnes qui nous attirent pour des relations romantiques et/ou sexuelles. Alors, si tu aimes les filles, et que tu es un garçon, les chance que tu sois hétéro sont plutôt fortes. Il n’y a absolument rien de mal à être attiré par les garçons, ou par des gens de plusieurs genres. Mais le porno n’est pas toujours une représentation parfaite de choses que l’on veut réaliser dans la vraie vie. Tu as très bien le droit d’aimer le porno qui met en scène des hommes sans nécessairement vouloir avoir de relations similaires avec des garçons.

 

D’ailleurs, je comprends que tu écoutes de la pornographie malgré ton âge mineur, ce qui est par définition illégal en France. Ce n’est pas pour juger! J’aimerais seulement t’inviter à être prudent : c’est bien compréhensible d’être curieux et de consommer du porno de temps en temps, mais il est important de comprendre que le porno peut influencer la construction de notre imaginaire sexuelle lorsqu’on est jeune. Je t’invite simplement à garder un oeil critique sur le porno que tu peux consommer et à varier les sources d’excitation sexuelle sans se limiter qu’au porno.

J’aimerais ensuite faire la différence entre un TOC homo et une peur ou une inquiétudes d’être possibiliement gay ou bi. TOC signifie trouble obsessionnel-compulsif, ce qui implique des obsessions (des pensées ou des images intrusives et répétitives, très difficiles  à ignorer) et des compulsions (des mots, des phrases ou des comportements irrationnels visant à calmer ses pensées). Cela est souvent accompagné d’une grande souffrance, d’anxiété, de rigidité, d’une impression de perte de contrôle. Un TOC peut viser la sexualité, ou plus souvent la saleté/le nettoyage ou les péchés/la spiritualité. Comme tu peut voir, il y a certains éléments en commun avec une peur ou un inquiétudes de ne pas être hétéro, mais ce n’est pas exactement la même chose non plus.

 

Il y a beaucoup d’idées négatives et fausses qui circulent sur l’homosexualité, la bisexualité et la diversité sexuelle et de genre dans la société (à la télé, à l’école, dans la famille, sur les réseaux sociaux, etc.), et ces idées peuvent nous influencer sans qu’on ne le réalise. Ces conceptions négatives peuvent faire en sorte que l’idée d’être gay ou bi nous fasse très peur. Comme je te disais au début, aimer ou être attiré par les garçons n’est pas dangereux, étrange, sale ou une mauvaise chose.

 

Voici une liste de quelques rappels extrêmement importants tirés d’une réponse de mon collègue Guillaume sur les TOC homos :

  • Il est complètement sain d’avoir des questionnements sur son orientation sexuelle.
  • Il n’y a pas d’âge ou de moments précis pour avoir des questionnements, des réflexions ou des idées érotiques au sujet de l’orientation sexuelle.
  • Toutes les orientations sexuelles sont aussi belles les unes que les autres. Aucune orientation sexuelle n’est meilleure ou inférieure à l’autre.
  • Les orientations sexuelles ne sont pas limitées à l’hétérosexualité ou l’homosexualité, mais que les personnes bisexuelles, pansexuelles et asexuelles existent. Il est donc possible que nos désirs et comportements ne s’inscrivent pas dans une case précise.
  • Les orientations sexuelles comprennent plusieurs composantes liées aux attirances physiques et aux attirances romantiques. Il est donc possible d’être romantiquement attiré par un type de personnes et sexuellement attiré vers plusieurs types de personnes.
  • La sexualité est quelque chose de fluide : nos préférences, besoins, intérêts, désirs et libido peuvent varier avec le temps, selon les contextes et selon les rencontres que nous faisons.
  • Ce n’est pas parce que quelqu’un a eu une idée, une attirance, un questionnement ou un fantasme homosexuel que cela nie son hétérosexualité.

 

Il est toujours possible de les lire et de les relire lorsque tu sens ton niveau de stress monter. On a aussi beaucoup de questions anonymes sur notre site de garçons ayant eu des sentiments similaires si tu aimerais lire ce que nos intervenant·e·s leur ont répondu :

J’espère que ma réponse t’aidera un peu et que tu sentiras moins de culpabilité à explorer tes préférences et à regarder des scènes qui t’intriguent ou t’excitent!

 

Au revoir, 

 

Maxime, intervenant·e pour AlterHéros

Iel/they/them, accords neutres


About Maxim-e

Impliqué‧e dans le milieu communautaire 2SLGBQTIA+ depuis plusieurs années, Maxim·e a une place spéciale dans son coeur pour les jeunes de la diversité sexuelle et de genre. C'est ce qui l'a poussé à entamer un Baccalauréat en sexologie à l'UQAM. Iel s'engage à améliorer l'inclusion et la célébration des diversités, des trajectoires atypiques et de touste celleux qui ne rentrent pas dans les cases. Plus récemment, iel commence à s'intéresser à la santé mentale, au self-care, à l'abolition du capitalisme et au repos une fois de temps en temps. Fervent‧e amateur‧e de pluie, ses couleurs préférées sont le gris et les arcs-en-ciel.

Leave a comment