Est-ce que mon rêve signifie que je peux avoir des penchants lesbiens?


Bonjour,
Je vous contacte car j’ai lu plusieurs questions auxquelles vous avez répondu et j’aimerais que vous m’éclairiez également s’il vous plaît.

Pour vous situez le contexte,j’ai 20 ans. Je suis hétérosexuelle et j’ai toujours eu de l’attirance pour les hommes,uniquement. Cependant,il y’a deux mois de ça,j’ai fais un rêve qui m’a particulièrement troublée. J’ai rêvé que j’étais lesbienne et que je draguais des filles. À mon réveil, je me suis sentie différente et je ne comprenais pas pourquoi j’avais fais un tel rêve alors que je n’ai jamais eu d’attirance pour les filles. Depuis ce jour,ma vie a complètement changé,je ne fais que penser à ça. Quand je suis dans la rue ou dans un magasin,je ne regarde pas les filles car j’ai peur d’être attirée,j’ai peur d’avoir du désir alors que je sais pertinemment que tout cela ne m’attire pas. Tout cela est très psychologique. J’ai peur qu’une fille me plaise,j’ai peur d’être excitée alors que je sais qu’au fond cela me « dégoûte » (navrée pour ce terme un peu fort et peut être déplacé mais c’est mon ressenti)
J’ai peur d’être excitée en regardant une fille mais le simple fait d’imaginer l’acte me repousse et ne m’attire pas du tout. C’est assez contradictoire..
Je sais très bien qu’un rêve lesbien ne veut pas forcément dire qu’on l’est,mais comment un rêve peut nous boulever autant ? Ce rêve veut-il obligatoirement dire que j’ai des penchants lesbiens ?
Avant de faire ce rêve,j’étais heureuse,tout allait très bien dans ma vie,et depuis.. c’est l’enfer. Pas un jour ne passe sans y penser. Je fais des études,j’ai un copain incroyable et j’aimerais que tout ça cesse.. J’aimerais passer une journée sans me demander si j’aime les filles ou non.
Suis-je la seule à être dans ce cas ? Est-ce que cela va passer ?

Merci infiniment.

(PS : Ça ne me dérange pas que vous publiez ma question, mais je vous demanderais juste de ne pas afficher mon prénom s’il vous plaît.)

Merci à vous pour votre écoute.

Salut! 🙂

Un énorme merci pour la confiance que tu portes envers AlterHéros! Ça me touche que tu aies pris le temps de lire différentes réponses sur notre site internet! Et je te félicite d’avoir pris le temps de nous adresser ta question! Il faut beaucoup de courage pour adresser des questionnements liés à notre sexualité. C’est donc tout à ton honneur! Je me permets de te préciser que j’ai pris la décision de publier ta question sur notre site internet : ne t’inquiète pas, ton prénom n’est pas affiché! Simplement, si tu as osé posé ta question, c’est qu’il y a assurément des milliers d’autres personnes qui se posent une question similaire! Alors tant mieux si ton témoignage ainsi que mes mots peuvent guider les réflexions d’autres personnes. 🙂

Si je comprends bien ta situation, tu es hétérosexuelle et tu as constamment ressenti de l’attirance pour les hommes. Or, tu as fait un rêve où tu draguais des filles. Depuis ce rêve, tu ne cesses d’y repenser. Tu nommes que tu as peur de regarder les filles, peur d’être attirée envers certaines d’entre elles, alors que tu précises que la possibilité d’être excitée envers une fille te dégoûte. Tu te demandes ainsi si le fait d’avoir un rêve à connotation homosexuelle signifie obligatoirement que tu as une partie de toi qui serait intéressée, en partie, envers certaines filles.

D’abord, j’aimerais te rassurer par une réponse très courte : le fait de rêver à des relations homosexuelles ne signifie pas nécessairement que nous avons la capacité à ressentir des attirances romantiques ou physiques envers des personnes du même genre que nous. En d’autres mots, des rêves ne sont pas un indicateur suffisamment significatif permettant d’influencer notre orientation sexuelle. Par exemple, en tant qu’homme homosexuel, il m’arrive de faire des rêves érotiques mettant en scène des femmes. Pourtant, je ne suis généralement pas attiré envers des femmes! Il m’arrive aussi de faire des rêves où je suis dans un autre pays, pourtant, j’habite au Canada! Les rêves n’influencent pas notre vraie vie. 🙂

Alors, que signifie ce genre de rêve? Pour commencer, j’aimerais te partager un extrait d’une réponse précédente à ce sujet : «Parfois, les rêves nous permettent d’exprimer des choses que l’on ne se permet pas d’exprimer et ils servent de soupape (de manière de se soulager), par exemple dans le cas d’une personne fâchée contre un collègue de travail qui rêve que le bureau de ce dernier prenne en feu! D’autres fois, ils sont simplement un mélange d’éléments que nous avons vus, vécus, ressentis durant la journée.» Quand nous sommes stressé.e.s, ou même lorsqu’on boit de l’alcool ou fumons du cannabis, c’est très fréquent de faire des rêves (très!) bizarres!

Pour poursuivre sur les citations, ma collègue Marie-Édith précise que : «Les rêves ne constituent pas des vérités absolues ou des indices concrets de notre orientation sexuelle. Bien sûr, ils peuvent révéler certaines de nos envies, mais faut-il les prendre au pied de la lettre? Je ne crois pas. Dans ton cas, tu es attirée par les [hommes] et cette attirance ne disparaîtra pas après ces rêves – tu restes attirée par les [hommes]. Quant à la possibilité d’être bisexuelle, puisque tu n’es pas spécialement attirée par les [femmes] dans la vraie vie, je te dirais qu’il faut parfois laisser à la nuit ce qui appartient à la nuit ! 😉»

J’entends néanmoins que ce rêve te procure beaucoup d’angoisse, au point de modifier tes comportements au quotidien envers les filles de ton entourage. J’aimerais t’inviter à trouver des astuces pour apaiser tes craintes à ce sujet. Tu affirmes que la possibilité de ressentir des attirances pour des filles est quelque chose que tu trouves dégoûtant. Qu’est-ce qui te dérange exactement? Qu’est-ce qui te dégoûte exactement? Quelle est ton opinion de l’homosexualité? De la bisexualité? De l’hétérosexualité? Est-ce qu’il y en a une qui te semble meilleure qu’une autre? Pour quelles raisons? Tu sais, on grandit dans des sociétés qui nous laissent que peu de place à définir librement nos attirances et nos orientations sexuelles. Il se peut que, inconsciemment, on ait pu intérioriser des idées et perceptions négatives entourant l’homosexualité ou la bisexualité, de par les médias, l’école ou même notre famille. Je t’invite à réfléchir à ta perception des différentes orientations sexuelles et à garder en tête que l’orientation sexuelle est quelque chose de fluide et pouvant changer et fluctuer au cours de notre vie, au rythme de nos rencontres, de nos expériences ou de nos curiosités. Il n’y a absolument aucun mal à se questionner sur notre sexualité : cela nous permet simplement d’apprendre à mieux nous connaître. De plus, toutes les orientations sexuelles sont aussi belles les unes que les autres.

D’autre part, on peut essayer de comprendre si les raisons derrière le stress que tu ressens représentent un danger, pour voir si nos craintes sont fondées.

Pour citer de nouveau ma collègue Marie-Édith : «Exemple inspiré de ta situation, avec quelques petits ajouts :

– Ce genre de rêve m’angoisse parce que ça m’amène à questionner ma sexualité.
– Le fait de questionner ma sexualité est anxiogène parce que ça déstabilise mes certitudes (je suis presque sûre d’être [hétérosexuelle]) et parce que si je questionne ma sexualité, j’ai peur de ne plus aimer [mon copain].
– Dans les faits, si j’étais attirée par les [femmes] dans la vraie vie, mon attirance pour les [hommes] ne s’arrêterait pas – je pourrais continuer à être en relation avec [mon copain].
– Conclusion : Même si c’est déstabilisant, ce n’est pas menaçant ni dangereux. Ce n’est pas grave si je continue à faire ce genre de rêve.”

Qu’en penses-tu? Est-ce que ce genre de rêve constitue une menace pour toi?

Un autre outil que j’aime bien pour analyser les situation de stress est celui du CINÉ, créée par la chercheuse Sonia Lupien, qui a mis sur pied Centre d’études sur le stress humain. Voici, selon elle, les quatre ingrédients du stress:

Si on part de cette idée et qu’on prend l’exemple de tes rêves, ils pourraient te créer du stress parce que :
1. tu n’as pas de contrôle sur eux ;
2. tu ne peux pas prévoir à quel moment tu feras ces rêves ;
3. c’est quelque chose de nouveau dans ta vie.

Qu’en penses-tu ? Si cet exemple te parle, je t’invite à consulter la page “Principes et lois de la gestion du stress”.

Voilà. J’espère que cela te permet te guider un peu tes réflexions! D’ailleurs, tu es loin d’être seule qui a pu ressentir du stress en raison d’un rêve. Rassure-toi! 🙂 Mais je suis certain qu’en travaillant à avoir une approche positive envers la diversité sexuelle et en te rappelant que le contenu de nos rêves n’influence aucunement notre vraie vie, tu seras en mesure de diminuer considérablement ton stress entourant ces questionnements.

Sur le thème des rêves, tu peux aussi lire ces réponses:

Voilà ! J’espère que le tout saura t’éclairer. Je t’invite à nous contacter à nouveau si tu en ressens le besoin, que ce soit pour parler de tes rêves, de tes questionnements envers ton orientation sexuelle, de l’amour que tu ressens pour ton copain, ou de toute autre chose qui te passe par la tête. Nous serons là!

Chaleureusement,

Guillaume, pour AlterHéros


About Guillaume Perrier

Parcours universitaire en Développement social à l'Université du Québec à Rimouski (UQAR), Guillaume (il/lui) est passionné par la représentation de la diversité sexuelle et de la pluralité de genre en contexte de ruralité. Militant de défense de droits des travailleurs et travailleuses du sexe et de prévention VIH, il adore également déposer ses orteils dans l'eau salée du fleuve et passer des heures sous ses couvertures à chaque matin.

Leave a comment