Est-ce que je fais ce genre de rêves parce je refoule une bisexualité, voire une hétérosexualité ?


Bonjour, avant toute chose je tiens à vous remercier pour tout ce que vous faites c’est juste génial d’avoir des gens qui répondent aux questions sur la sexualité vraiment merci beaucoup!

Aujourd’hui je vous écris parce que je suis un peu perdue…
Je suis une fille lesbienne de 17 ans mais certaines nuits il m’arrive de rêvé de faire l’amour avec un homme ce qui me perturbe beaucoup, ces rêves ne sont pas spécialement agréable mais pas désagréable non plus mais quand je me réveille je suis ensuite angoissée à cause de ce rêve. Mais le problème c’est que plus j’y pense et plus je fais ce genre de rêve ce qui fais remettre ma sexualité en question. Est ce que vous pensez que je fais ce genre de rêves parce je refoule une bisexualité voire hétérosexualité ? Sinon dans la vie de tous les jours, je pense être lesbienne et peut être demi sexuelle aussi enfin je sais pas trop mais en général je suis attirée sexuellement par une fille qu’après avoir un lien assez fort avec elle et pas avant et je ne suis jamais attirée par des garçons que ce soit sexuellement ou romantiquement dans la vrai vie, il m’arrive juste d’en trouvé certain très beau mais sans plus.
Plus tard, je me vois avec une femme et pas un homme mais c’est juste mes rêves qui me font réellement douter donc vous pensez ça veut dire quelque chose ?
Gab

Salut Gab,
Merci de poser ta question très pertinente à AlterHéros ! Merci beaucoup pour tes bons mots, aussi. 🙂
Tu te demandes si tes rêves sont un signe que tu refoules ta bisexualité ou ton hétérosexualité.

Je commence par te partager un extrait d’une réponse précédente à ce sujet:
“Parfois, les rêves nous permettent d’exprimer des choses que l’on ne se permet pas d’exprimer et ils servent de soupape (de manière de se soulager), par exemple dans le cas d’une personne fâchée contre un collègue de travail qui rêve que le bureau de ce dernier prend feu ! D’autres fois, ils sont simplement un mélange d’éléments que nous avons vus, vécus, ressentis durant la journée.” Quand nous sommes stressé.e.s, aussi, on fait des rêves bizarres !

Les rêves ne constituent pas des vérités absolues ou des indices concrets de notre orientation sexuelle. Bien sûr, ils peuvent révéler certaines de nos envies, mais faut-il les prendre au pied de la lettre ? Je ne crois pas. Dans ton cas, tu es attirée par les femmes (que tu sois lesbienne ou demisexuelle) et cette attirance ne disparaîtra pas après ces rêves – tu restes attirée par les femmes. Quant à la possibilité d’être bisexuelle, puisque tu n’es pas spécialement attirée par les hommes dans la vraie vie, je te dirais qu’il faut parfois laisser à la nuit ce qui appartient à la nuit ! 😉

Sur le thème des rêves, tu peux aussi lire ces réponses:
Je fais des rêves où il y a beaucoup de lesbiennes… pourtant je ne suis pas attirée par les femmes!
J’ai des doutes quant à mon orientation sexuelle à cause d’un rêve érotique !

Ce qui attire le plus mon attention dans ton message, c’est que ces rêves te causent beaucoup d’angoisse. C’est normal de refaire les mêmes rêves lorsqu’on pense sans cesse à la même chose. Ce n’est pas un signe de plus en plus fort que tu refoules une orientation sexuelle, mais bien un signe de plus en plus fort que ces rêves te troublent, à mon avis. Qu’en dis-tu?

Pour apaiser un peu tes craintes, que dirais-tu de réfléchir aux raisons pour lesquelles cela te cause de l’angoisse ? Je sais, ça semble contre-productif, mais quand on comprend ce qui nous dérange, on peut commencer à mieux vivre avec. On peut essayer de comprendre si les raisons derrière notre stress représentent un danger, pour voir si nos craintes sont fondées.

Exemple inspiré de ta situation, avec quelques petits ajouts :

– Ce genre de rêve m’angoisse parce que ça m’amène à questionner ma sexualité.
– Le fait de questionner ma sexualité est anxiogène parce que ça déstabilise mes certitudes (je suis presque sûre d’être lesbienne et demisexuelle) et parce que si je questionne ma sexualité, j’ai peur de ne plus aimer ma copine.
Dans les faits, si j’étais attirée par les hommes dans la vraie vie, mon attirance pour les femmes ne s’arrêterait pas – je pourrais continuer à être en relation avec ma copine.
– Conclusion : Même si c’est déstabilisant, ce n’est pas menaçant ni dangereux. Ce n’est pas grave si je continue à faire ce genre de rêve.”

Qu’en penses-tu? Est-ce que ce genre de rêve constitue une menace pour toi?

Un autre outil que j’aime bien pour analyser les situation de stress est celui du CINÉ, créée par la chercheuse Sonia Lupien, qui a mis sur pied Centre d’études sur le stress humain. Voici, selon elle, les quatre ingrédients du stress:

Si on part de cette idée et qu’on prend l’exemple de tes rêves, ils pourraient te créer du stress parce que :
1. tu n’as pas de contrôle sur eux ;
2. tu ne peux pas prévoir à quel moment tu feras ces rêves ;
3. c’est quelque chose de nouveau dans ta vie.

Qu’en penses-tu ? Si cet exemple te parle, je t’invite à consulter la page “Principes et lois de la gestion du stress”.

Voilà ! J’espère que le tout saura t’éclairer, Gab. Tu peux nous écrire à tout moment, on est là pour toi, que ce soit au sujet des rêves, de ton orientation sexuelle, du stress ou autre chose.

Prend bien soin de toi,
Marie-Édith, B.A. sexologie, pour AlterHéros


About Marie-Édith Vigneau

Marie-Édith est une femme lesbienne acadienne étudiante à la maîtrise en travail social. Elle est grande fan de la mer, de féminisme, de santé sexuelle, de justice sociale, de musique, d'espresso, de bières de microbrasseries, de bas de laine et de grilled-cheese.

Leave a comment