Est-ce que les hommes homosexuels sont des narcissiques? Est-ce que les insultes homophobes engendre l’homosexualité?


Bonjour,
Je me pose énormément de question sur moi au point que je ne vis plus depuis quelques jours, j’ai 21 ans et j’ai toujours été attiré par les femmes (surtout plus mâtures au point de vue sexuel c’était mon fantasme lors que j’étais adolescent et même encore un peu à l’heure actuelle).

Depuis quelques jours j’ai remis mon orientation sexuelle en doute car j’ai pu rencontré mon ancien professeur (qui est homosexuel mais qui ne sens n’ai jamais caché donc jusqu’ici rien d’anormal) en tête à tête chez lui bien évidemment je n’étais pas dans l’optique d’avoir une aventure avec cette personne.

Nous avons beaucoup échangé comme nous le faisons à chaque fois que l’on se voit pour faire très bref il y a un moment où nous sommes allés dans son bureau ou bien entendu il y avait beaucoup d’ouvrages jusqu’ici rien d’incohérent pour un professeur .

Mais lors de cet échange la façon dont il me regardait me gênais car j’ai vu qu’il voulait aller plus loin avec moi et je n’y avais même pas réfléchi après dire mais j’ai fais celui qui ne voyais rien, celui qui était gêné ou bien je remettais le contexte en lui faisant comprendre indirectement que je n’étais que son élève et lui mon professeur et en réalité c’est toujours la manière dont je l’ai aperçu Élève/Professeur.

Dans notre échange, il m’a cité une phrase de Freud sur le narcissisme que je n’ai plus en tête mais du peu qui me reste elle disait que les narcissiques sont homosexuels car ils sont attiré uniquement par leur propre reflet donc leur semblable (c’est ce que j’ai compris en gros ) cette phrase m’a particulièrement touché car je me considère narcissique je passe 1h00 le soir avant de dormir à contempler mon corps surtout après mes séances de musculation (a savoir j’ai toujours complexé sur mon corps car je suis ancien obèse 130kg / 75kg maintenant) je suis une personne qui prend soin lui même trop parfois et j’ai toujours regardé les corps des garçons musclés sur les réseaux sociaux pour me motiver.

Durant la discussion il m’a aussi dit qu’il a été victime de harcèlement au collège homophobie il me semble (d’ailleurs c’est élément nous as beaucoup rapproché car j’ai subis du harcèlement durant ma scolarité mais sur mon poids) et il m’a dit que souvent l’homosexualité commence par des insultes. L’année dernière au lycée je me suis fait traité d’homosexuel et même souvent car les gens me juge du à mon apparence qui sans me venter est plutôt sportive.

Je suis quelqu’un qui consomme beaucoup de pornographie même souvent je ressens plus rien plus d’attirance c’est frustrant.

Je ne suis jamais sorti avec de filles ni de garçons. J’ai quand même dormi l’année dernière avec un garçon qui est homo mais il n’a rien eu, il tente désespérément de crée quelque chose avec moi mais je ne pouvais pas car au fond je savais que j’aimais les femmes même des câlins je me sentais mal car je le voyais plus comme un ami/ un pote qui est sensible mais rien de plus.

Il y a quelque chose chez moi de pervers narcissique que je ne dirais pas mais que je sais car j’aime bien que les gens me remarque donc je joue avec mon physique (je pense que c’est pour me rattraper sur mon adolescence).

Souvent j’attire les personnes homosexuels mais pour moi j’aime juste lorsqu’ils me regardent mais je n’envisage pas dans ma tête de coucher avec eux ou bien je ne ressens aucun fantasme.

J’ai toujours eu un manque de confiance en moi et une hypersensibilité assez prononcée.

Aujourd’hui je suis perdu car je me dis que j’ai un véritable blocage en moi avec les filles car je n’arrive pas à leur parler ou bien je joue avec mon physique récemment je suis tombé amoureux d’une fille mais bon ça n’a pas pu se réaliser car il y a un conflit.

J’ai tenté de regarder des vidéos pornos gay pour savoir si je ressentais quelque chose et non je suis mal à l’aise face à ça mais la violence dans le porno m’attire du côté hétérosexuel plus c’est hard plus j’aime je pense vraiment avoir de gros problèmes psychologiques

Merci d’avoir lu mon histoire et en espérant que vous compreniez .

Benji

Bonjour Benji,

Merci de faire confiance à AlterHéros.

Il semblerait logique de commencer avec Freud puisque sa théorie semble avoir amené un questionnement en toi. Il est important de comprendre que Freud est un théoricien, donc sa façon de percevoir l’homosexualité et la sexualité n’est qu’une théorie. Celui-ci est d’ailleurs reconnu pour avoir basé la psychanalyse sur lui-même, il n’y a donc aucune base scientifique qui confirme ses propos. Tu peux lire cette réponse si tu souhaites en lire davantage sur Freud.

Le fait d’être homosexuel et narcissique n’est pas un effet de causalité, c’est-à-dire qu’un ne cause pas l’autre. Une personne s’identifie comme homosexuelle lorsqu’elle ressent une attirance sexuelle et/ou romantique pour des personnes de la même identité de genre qu’elle. De ce que je comprends, tu sembles dire ne pas avoir d’attirance sexuelle envers les hommes. Il serait donc intéressant de savoir s’il y a-t-il quelque chose au-delà du narcissisme qui te fait questionner à savoir si tu as une attirance envers les hommes? Je ne peux naturellement pas te dire moi-même ton orientation sexuelle, car c’est quelque chose de super personnelle et de propre à chaque personne. Néanmoins, le fait que tu ne ressens à l’heure actuelle (ça peut toujours changer!) aucune attirance pour les hommes constitue un indicateur assez intéressant et convaincant de ton orientation sexuelle. À toi de voir! Tu peux consulter cette réponse à ce sujet si tu le souhaites : Je m’identifie à l’”homosexualité narcissique” suite à quelques recherches. Que faire?

De plus, il est tout à fait valide d’intérioriser des insultes et commentaires que l’on se serait fait dire sur soi durant l’enfance et l’adolescence. Tu sembles expliquer que pour surmonter cette adversité vécue, tu te serais créé une certaine admiration envers ton corps. Cela ne renvoie donc pas à comme Freud pourrait croire l’homosexualité. Ton professeur semble également t’avoir dit que l’homosexualité peut commencer avec des insultes, ce qui est en fait faux. L’homosexualité encore une fois est une attirance sexuelle et/ou romantique envers le même genre, c’est-à-dire qu’elle reflète comment une personne se sent à l’intérieur d’elle en lien à ses désirs, ses comportements et son identité. L’intimidation, les insultes et autres ne peuvent causer ou créer une orientation sexuelle en particulier. Pour citer cette réponse (Quelles sont les causes qui font que l’on est hétéro, gay, bisexuel, asexuel, etc.? ) : «Ce qu’il faut retenir de tout cela, c’est que toute tentative de trouver les causes des orientations sexuelles est inutile. Après tout, pourquoi chercher la cause à quelque chose de complètement normal et inhérent à la diversité humaine? C’est l’équivalent de tenter de trouver la cause sur pourquoi certaines personnes écrivent de la main gauche au lieu de la main droite…»

Pour terminer, il est tout à fait valide d’avoir des fantasmes envers la porno hard ou les femmes âgées comme tu as dit plutôt. Toutefois, il faut comprendre qu’un fantasme ne représente pas ton orientation sexuelle. Le but premier de la pornographie est de faire de l’argent. Cela est fait en démontrant plusieurs vidéos érotiques pouvant être classées en diverses catégories. Il est donc tout à fait compréhensible d’être excité par ce que l’on visionne étant donné que cela est le but de la vidéo. En résumé, aimer regarder de la pornographie hardcore ne signifie pas que tu as des problèmes psychologiques. Il est important de faire la différence entre nos fantasmes (notre imaginaire) et nos actions (ce qu’on voudrait extériorisé). Si tu souhaites en lire davantage au sujet de la pornographie, je t’invite à consulter cette réponse à cette question : Devrais-je arrêter la porno pour retrouver mes attirances envers les filles?

Pour poursuivre sur le porno, j’aimerais citer cet extrait de cette réponse : «On peut considérer plusieurs éléments pour analyser un contenu pornographique. Par exemple, les personnes réelles qui y sont représentées sont-elles consentantes ? Sont-elles rémunérées ? Ont-elles accès à du matériel de protection et à des tests de dépistage pour les ITSS ? Ont-elles la possibilité d’exprimer leurs préférences et leurs limites ? Les personnes fictives représentent-elles des personnes consentantes ? Quelles sont les pratiques sexuelles représentées ? Sont-elles dangereuses ? Sont-elles légales ? Sont-elles réalistes ? Sont-elles socialement acceptables ? On peut trouver des contenus coquins ou brutaux, légaux ou illégaux, réalistes ou complètement absurdes, respectueux ou dégradants, subtils ou explicites, amateurs ou professionnels, gratuits ou payants, etc. Il n’y a pas une pornographie mais bien des pornographies !» Conséquemment, le fait d’apprécier le visionnement de porno hard ne constitue pas un signe de santé mentale, je te rassure! L’important, c’est de distinguer le réel du irréel et de s’assurer de faire preuve de respect et de consentement dans nos relations intimes avec nos partenaires. Certaines personnes consentent à des pratiques sexuelles un peu plus hard et c’est vraiment correct, tant et aussi longtemps que le consentement et l’envie entre chaque partenaires y soient présents!

Je t’invite également à essayer de prendre ton temps pour découvrir ta sexualité et d’approfondir ta réflexion sur les enjeux qui t’amènent à te questionner. Il n’y a rien qui presse et peu importe ton orientation sexuelle et/ou romantique, tu restes la même magnifique personne! 🙂

Je t’invite à nous écrire de nouveau si jamais tu en ressens le besoin.

Queerdialement,

Alyssa, bénévole à AlterHéros


About Alyssa

Alyssa (elle) est une étudiante bisexuelle ayant une formation en neuroscience et sexologie. Son passe-temps préféré est de démystifier tout ce qui entoure l’orientation sexuelle.

Leave a comment