Est-ce que le fait d’aimer le sperme fait de moi un homme bisexuel?


Rebonjour et merci de votre réponse. Je suis rassuré à l’idée que c’est normal
Pour répondre à vos questions, je dirais que c’est un plaisir et que cela m’excite beaucoup. Ça a commençais avec le porno quand la fille prenez une ejaculation faciale cela m’excitais beaucoup, et en tant qu’hétéro je n’ai pas le choix que de gouter mon sperm. D’ailleurs, le faite d’aimer le sperm et de vouloir prendre une ejaculation fait de moi quelqu’un de bi ?

Maxwell

Rebonjour Maxwell,

Je suis content que notre réponse a pu te rassurer. Merci une fois de plus pour la confiance que tu nous accordes. Tu te demandes si le fait d’aimer le sperme et de fantasmer à l’idée de recevoir une éjaculation facile fait de toi un homme bisexuel.

 

D’abord, tu dis être très excité à la vue des actrices pornographiques recevant des éjaculations faciales. Rappelle-toi simplement qu’il s’agit d’une mise en scène et que cela ne représente pas la réalité. Au moment de rencontrer de futures partenaires sexuelles, je t’invite à discuter au préalable de cette pratique à sexuelle à leurs côtés. Ce n’est pas parce que tu trouves cela excitant que tes futures partenaires partageront le même avis. C’est pourquoi il est important de discuter des pratiques sexuelles que l’on souhaiterait afin de définir les limites de chacun.e. Le consentement, c’est sexy!

 

De plus, un bref rappel concernant ma dernière réponse : le fait d’être hétérosexuel, homosexuel, bisexuel ou asexuel n’a aucune corrélation avec le fait d’aimer lécher son sperme ou non. En tant qu’hétérosexuel, tu as l’option de goûter ton sperme ou non. Il est donc faux de dire que tu n’as pas le choix de goûter ton sperme. 

 

Puis, tu te demandes si cet intérêt pour le sperme et ce fantasme de recevoir une éjaculation faciale fait de toi un homme bisexuel. La réponse courte serait : non, pas nécessairement. Plusieurs hommes hétérosexuels aiment le sperme et ont le fantasme de recevoir une éjaculation faciale. Plusieurs hommes homosexuels n’aiment pas le sperme et n’aiment pas recevoir d’éjaculation faciale.

 

Les préférences de pratiques sexuelles ne sont pas un indicateur d’une orientation sexuelle particulière. 

 

Voyons voir plus en détails.

 

L’orientation sexuelle est quelque chose de très personnel. Seul toi peut définir quelle est ton orientation sexuelle ou romantique. Je ne peux donc pas répondre à ta place à savoir si tu es bisexuel. Je peux toutefois t’indiquer que l’intérêt pour le sperme ne constitue pas nécessairement un indicateur précis à l’orientation sexuelle.

 

Laisse-moi citer un extrait d’une ancienne réponse à ce sujet : «En premier lieu, l’orientation peut se décliner en deux différentes dimensions, soit l’orientation sexuelle et l’orientation romantique. L’orientation sexuelle réfère aux personnes envers qui tu as la capacité de ressentir une attirance physique tandis que l’orientation romantique réfère aux personnes envers qui tu as la capacité de ressentir des attirances émotionnelles. Parfois, il s’agit des mêmes personnes envers qui ces attirances sont orientées, parfois, pas du tout. En d’autres mots, il arrive que des personnes ressentent une attirance sexuelle à la fois pour des garçons et des filles, mais une attirance romantique uniquement envers certains garçons, par exemple. Il est donc important de distinguer les attirances que tu ressens en te demandant, par exemple, si ton attirance physique envers certains garçons se manifeste également par des formes d’attirances émotionnelles. Est-ce que tu as déjà eu des papillons dans le ventre en discutant avec un garçon? avec une fille? Est-ce que tu as déjà ressenti une envie de passer une soirée dans les bras d’un autre garçon? d’une autre fille? Comment te sens-tu à l’idée d’être en couple avec un garçon? avec une fille?

 

En deuxième lieu, l’orientation sexuelle est quelque chose de très intime et personnel! Je ne peux donc pas répondre à ta question à savoir quelle est ton orientation sexuelle. Tu es le seul qui a la possibilité de mettre des mots sur tes attirances et de choisir avec quels mots tu souhaites en parler. Certaines personnes choisissent de s’identifier à une orientation sexuelle précise (comme hétérosexuel.le, bisexuel.le, homosexuel.le, asexuel.le, etc), d’autres préfèrent ne pas s’étiqueter et vivre la variation de leurs attirances au quotidien selon les personnes que l’on rencontre ou selon nos contextes de vie. C’est vraiment une décision et une réflexion qui appartient à chacun.e de nous! À ce sujet, citons un extrait d’une ancienne réponse que j’ai composée : «il est important de nommer que l’orientation sexuelle se décline en trois aspects : les désirs, les comportements et l’identité. Les désirs, ce sont nos attirances et envers qui elles se déclarent (est-ce qu’on est plutôt attiré par tel ou tel type de corps, tel ou tel type de personnes, qui aimerait-on embrasse, qui aimerait-on avoir un rapport sexuel avec, etc). Les comportements, ce sont les actions que l’on pose réellement, à l’inverse des désirs qui renvoient à l’imaginaire (ex : avoir embrassé une amie, avoir eu une relation sexuelle avec un homme, avoir regardé les fesses d’une personne dans la rue). Finalement, l‘identité, c’est l’appropriation et le choix de mots pour se décrire par rapport à notre identité sexuelle (hétéro, hétéro-curieux, bisexuel, bi-curieux, gai, etc.). Ainsi, certains hommes, par exemple, qui auraient des désirs sexuels tant pour les garçons que pour les filles, mais qui n’ont eu des expériences sexuelles ou des histoires amoureuses majoritairement ou uniquement avec des filles pourraient choisir de se définir comme hétérosexuels (en se basant sur leurs comportements) ou comme bisexuels (en se basant sur leurs désirs) ou d’autres termes qui leur conviennent mieux, comme bi-curieux ou hétéroflexible. L’identité, c’est vraiment propre à chaque personne, tout dépend de la façon à se percevoir et son sentiment d’appartenance à une orientation plutôt qu’une autre.» »

 

En conclusion, il n’y a que toi qui peut déterminer si tu préfères t’identifier comme hétérosexuel ou bisexuel. Les deux sont aussi valides l’un que l’autre. Il y a plein de degrés et de variances différentes lorsqu’on adresse le thème des attirances. Je t’invite toutefois à réfléchir sur ce que tu trouves attirant chez des hommes et des femmes ainsi qu’à différencier les attirances que tu peux ressentir pour des pratiques sexuelles, pour des organes génitaux et pour des individus. Beaucoup de personnes peuvent être attirées envers le sperme et les éjaculations, sans pour autant que cela influence leur orientation sexuelle. À toi de voir!

N’hésite pas à nous écrire de nouveau si tu en ressens le besoin.

Cordialement, Guillaume pour AlterHéros

 


About Guillaume Perrier

Parcours universitaire en Développement social à l'Université du Québec à Rimouski (UQAR), Guillaume (il/lui) est passionné par la représentation de la diversité sexuelle et de la pluralité de genre en contexte de ruralité. Militant de défense de droits des travailleurs et travailleuses du sexe et de prévention VIH, il adore également déposer ses orteils dans l'eau salée du fleuve et passer des heures sous ses couvertures à chaque matin.

Leave a comment