Suis-je lesbienne, bisexuelle ou non-binaire?


Bonjour, Je suis en énorme questionnement depuis des années. Suis je lesbienne, bisexuelle , non binaire? J’ai un coté androgyne de moi que j’enfoui depuis l’adolescence… mais il ressort. Je ne voit pas une femme dans le miroir mais j’aime bien être féminin, j’aime aussi être tomboy mais sa je le fais quand je suis seul. Bref je me sent rendu a explorer ceci car je regarde des vidéo de youtubeur queer et ça me fais rever d’un jour pouvoir en parler , avoir des amis queer… je me suis isolé depuis 2 ans, je croit que ça a un lien. Bref j’aimerais savoir comment vous aidez les gens qui se cherchent. Parce que jsuis sur que je suis non binaire mais des que je veux en parler je bloque…
Merci

Salut à toi!
Merci beaucoup de nous avoir envoyé ton message. Je comprends très bien que vivre tous ces questionnements seul peut devenir lourd à porter et je voulais te remercier de la confiance que tu nous accordes.
Si je comprends bien, tu es parvenu à la réalisation que tu es non-binaire, mais il te reste pas mal de questions en tête concernant ton identité, est-ce que j’ai bien compris?
Si ça te convient, on peut essayer d’éclaircir ensemble certains des mots que tu as employés. Je vais utiliser des définitions générales, mais, pour citer mon collègue Guillaume : « l’important à se rappeler, c’est que les orientations sexuelles sont d’abord et avant tout des mots pour décrire des expériences humaines parfois très complexes! C’est le choix de chaque personne à déterminer quels termes lui correspondent le mieux – et si elle veut en choisir un! Il faut aussi garder en tête que la façon que l’on s’identifie aujourd’hui et la façon que nos attirances se manifestent aujourd’hui peuvent varier dans le temps, au rythme de certaines rencontres, de certaines découvertes, de certaines explorations ou même de certaines curiosités [et] il n’y a aucun mal à cela! » 

 

Pour commencer, les termes lesbienne et bisexuelle font référence à l’orientation romantique/sexuelle d’une personne. Une personne lesbienne est en général une femme (mais pas toujours) qui aime les femmes, tandis qu’une personne bisexuelle aime les personnes de plus d’un genre (par exemple les hommes et les femmes).

 

Les termes tomboyféminin et androgyne font référence à l’expression de genre d’une personne. Ça peut se traduire par le choix des vêtements, de la coupe de cheveux, des loisirs, etc. C’est possible d’avoir une expression de genre traditionnelle (par exemple une fille qui aime le rose, pour simplifier) ou non traditionnelle. C’est correct de sortir des sentiers battus et l’important, c’est de t’exprimer de la façon qui te fait sentir bien dans ta peau. Par exemple, ce n’est pas parce qu’une personne est non-binaire qu’elle doit nécessairement s’habiller de façon androgyne, et ce n’est pas parce qu’une personne se présente de façon androgyne qu’elle est non-binaire. Tu es libre d’avoir les goûts que tu veux peu importe ton identité! À Alterhéros, on utilise souvent l’image de la licorne du genre pour aider à visualiser tout ça!

Finalement, le terme non-binaire réfère à une identité de genre qui n’est pas 100% masculine ni 100% féminine. L’identité de genre est quelque chose d’un peu abstrait et qui renvoie à comment tu te sens à l’intérieur, à comment tu te définis toi-même. Je pense que je ne t’apprends rien ici puisque tu es non-binaire, mais quand tu demandes “comment vous aidez les gens qui se cherchent”, j’aimerais répondre que c’est normal d’avoir des doutes, surtout dans une société qui remet beaucoup en question que des gens puissent exister en dehors des pôles homme et femme. C’est aussi sain de se donner le droit d’explorer et de changer d’idée. Je te laisse aussi certaines pistes de réflexion que je trouve utiles concernant ces questionnements et qui j’espère te seront utiles à toi aussi :
  • Comment je me perçois moi-même?
  • Comment est-ce que j’aimerais que les autres me perçoivent? (par exemple avec quels pronoms (il, elle, iel, etc.) suis-je à l’aise? Comment est-ce que je voudrais me présenter à une nouvelle connaissance?)
  • Comment je me vois dans le futur?
  • Si j’étais sur une île déserte sans aucune pression sociale, comment voudrais-je vivre?
Finalement, je voulais te féliciter pour tout ce processus de réflexion que tu as entamé, je sais que ce n’est vraiment pas facile, et je comprends que tu te sentes “bloqué” quand tu veux en parler. Ça peut être très intimidant de parler de quelque chose d’aussi personnel, surtout si on a une appréhension par rapport à la réaction de notre interlocuteur‧ice. Je comprends aussi que tu es plutôt isolé dernièrement, et que ça te ferait du bien de rencontrer ou discuter avec des ami‧e‧s queer qui pourraient comprendre ce que tu vis. Une des façons les plus accessibles pour en rencontrer selon moi, c’est via des organismes qui organisent des activités et des discussions, en ligne et en personne. Est-ce que ça t’intéresserait? Je te laisse ici quelques suggestions pour te permettre d’explorer ce qui te convient le mieux :

 

Jeunesse Lambda (Montréal, 14-30 ans, + francophone mais bilingue)
Project 10 (Montréal, 14-25 ans, + anglophone mais bilingue)
Personnes non-binaires du Québec (territoires non cédés) QC non-binary ppl (page facebook)

 

J’espère que cette réponse t’a aidé et si tu as des questions sur le coming out ou sur n’importe quel autre sujet, ça nous fera toujours plaisir d’en discuter ensemble 🙂

 

Au plaisir,

 

A.b.

About abab

Bonjour, Je suis étudiant.e dans le domaine de la santé et il me fait plaisir de discuter avec vous.

Leave a comment