Je pense être amoureuse de ma meilleure amie mais je n’ose pas lui avouer, je ne sais pas quoi faire…


Bonjour,

Je vous écris parce que je pense être amoureuse de ma meilleure amie mais je n’ose pas lui avouer. On se connait depuis longtemps mais on s’est vraiment rapprochées il y a 3 ans lors de vacances chez des amis communs. Depuis cet été la nous nous sommes plus quittées. On s’écrit sans cesse, on rigole énormément, on parle beaucoup et on se comprend sur plein de sujets, on a une énorme complicité. L’année dernière, elle m’a aidé à surmonter la rupture avec mon copain, c’était une rupture difficile et elle m’ a donné la force de tourner la page et d’aller de l’avant. Elle sait que j’ai déjà eu des aventures avec des filles et que je suis attirée aussi bien par les femmes que par les hommes. Pour sa part, elle a toujours été qu’avec des hommes mêmes si elle m’a dit avoir déjà attirée par des femmes. Et d’ailleurs depuis quelques temps, des qu’elle me parle d’un mec qu’elle aime bien, ou d’une aventure qu’elle a eu , je vois rouge et change de comportement. Elle voit bien que c’est un sujet qu’elle n’arrive pas à aborder avec moi et il y a eux jours elle m’a demandé pourquoi cette réaction de rejet à chaque fois qu’elle parle d’un mec. Je lui ai répondu de manière évasive et j’ai fui la discussion. En vrai, je n’arrive pas à lui dire que je ressens des sentiments amoureux pour elle et que je la désire physiquement, j’ai peur de sa réaction et j’ai peur de la perdre. J’ose pas lui dire non plus que je ressens de la jalousie quand elle me parle d’un mec qui lui plait ou avec qui elle a couché. J’ai honte d’être jalouse et j’ai peur de gâcher notre relation avec mes comportements ambigus et pas claires. Je ne sais pas quoi faire, de son côté je pense qu’il n’y a aucune ambiguïté de sa part, on est amies point. Désolée si mon message est un peu long et je vous remercie de m’avoir lu.

Bonjour à toi!

 

Merci de faire confiance à l’équipe d’AlterHéros pour ta question, je vais tenter de te donner quelques pistes pour t’aider!

 

Premièrement, pour résumer ta situation, tu penses être amoureuse de ta meilleure amie. Vous êtes très proches depuis 3 ans et tu ressens de la jalousie lorsqu’elle te parle d’autres hommes. Tu n’arrives pas à lui partager tes sentiments et tu as honte de ressentir de la jalousie.

 

Nous recevons beaucoup de questions semblables à la tienne, alors je vais reprendre quelques extraits pour te répondre!

 

Alors, puisqu’au début de ta question, tu mentionnes que tu « penses » être amoureuse de ta meilleure amie, j’y vois une certaine incertitude? Tu affirmes tout de même plus tard ressentir des sentiments amoureux et être attirée physiquement par elle. Je ne sais donc pas où tu te situe présentement face à tes sentiments, mais je t’insère deux extraits d’anciennes réponses sur le sujet de la différence entre l’amour et l’amitié, qui sait, ça pourrait être utile!: « La façon que l’on définit l’amour et l’amitié est propre à chaque personne, il n’existe pas de définition universelle de l’amitié ou de l’amour pouvant plaire à tout le monde. La frontière est effectivement mince pour plusieurs personnes, tu n’es pas le seul à te poser ce genre de questions. On ne choisit pas nécessairement l’intensité des émotions que nous pouvons ressentir envers quelqu’un.e, mais nous avons la possibilité de choisir ce que l’on souhaite faire avec ces émotions et choisir quel type de relations nous désirons. En ce sens, qu’est-ce que tu aimerais retrouver dans une relation ? Quelle est ta vision du couple ? Quelle serait la configuration relationnelle dans laquelle tu serais le plus confortable ? »

« Alors, qu’est-ce qui différencie l’amour et l’amitié? D’abord, dans les deux cas, le dénominateur commun entre les deux est le verbe aimer. Peu importe si l’on ressent des sentiments amicaux ou amoureux envers une personne, dans les deux cas, on aime. La différenciation peut donc parfois être difficile entre les deux. En amitié, on ressent un bien-être à partager du temps et du bonheur avec l’autre. On jase, s’écoute, s’entraide, rit. La présence de l’autre nous rend en confiance, nous rend bien. L’amour, pour sa part, reprend toutes ces caractéristiques de l’amitié tout en complémentant avec d’autres. L’amour, c’est le sentiment de vouloir partager un peu plus avec quelqu’un.e. Qu’est-ce qu’on entend par un peu plus? Ça, c’est subjectif à chaque personne. Parfois, on peut ressentir le besoin de plaire à l’autre. L’envie de séduction (au sens large, pas qu’au sens physique!) peut donc être un indice à distinguer le sentiment d’amour et d’amitié. Il est aussi possible de vouloir se projeter dans le futur avec la personne ou les personnes envers qui on ressent des sentiments amoureux : une envie de bâtir des projets ou de planifier des plans d’avenir avec.La question des attentes peut également être différente entre l’amitié et l’amour. On s’attend par exemple à ce que notre partenaire amoureux.se nous tienne informé.e de ses plans, des attentes que nous n’avons pas systématiquement avec nos ami.e.s. Le sujet de l’attirance physique, comme l’exprime ta psychologue, s’inscrit comme l’un des nombreux indices différenciant amour et amitié, mais tel qu’expliqué il en existe bien d’autres! Et puis, l’attirance physique s’inscrit également sur un continuum. Il est donc possible de ressentir l’envie d’écouter un film dans les bras d’un.e partenaire sans pour autant ressentir l’envie d’aller au-delà de cette proximité physique. Finalement, l’amour se consolide également entre partenaires qui partagent le même sentiment. »

 

Ensuite, j’ai envie d’aborder la jalousie que tu ressens. Aurais-tu une idée d’où viennent ces sentiments qui ressortent lorsque ta meilleure amie te parle de garçons? Il ne faut pas non plus se baser sur cette jalousie pour expliquer nos sentiments amoureux envers une personne, car l’amour ne vient pas avec la jalousie et la jalousie ne vient pas avec l’amour! Comme le dit si bien cet extrait d’une ancienne réponse: « La jalousie n’est pas une preuve d’affection contrairement à ce que véhiculent plusieurs romans, films, séries, chansons, etc. Elle est une émotion qui peut devenir toxique si l’on ne travaille pas sur celle-ci. […] Si l’on creuse un peu, on lit, ici, que : « la jalousie est une réaction négative à la possibilité de perdre ce que vous avez au profit de quelqu’un d’autre. » […] La jalousie est une émotion complexe. Elle est toujours accompagnée d’autres sentiments tels que la colère, la peur, la tristesse, l’insécurité, etc. Ce sont probablement ces émotions qui ressortaient dans les « crises ». Autrement dit, cette jalousie peut être la « pointe de l’iceberg » d’une peur de l’abandon, d’une insécurité de ne pas être à la hauteur, etc. Alors, il est intéressant de nommer les autres émotions sous-jacentes à la jalousie, car elles sont souvent celles dont nous avons le pouvoir de changer quelque chose. Lorsqu’on les identifie, on peut se questionner. Que nourrissent ces sentiments? Ces émotions ressurgissent d’un danger réel, mais elles peuvent également ressurgir par des pensées malsaines de qui se sont incrustées dans notre tête et qui tentent de nous convaincre d’un danger immédiat. »

 

Cette explication de la jalousie me donne une petite impression que, seulement le fait de communiquer ce que tu ressens à ta meilleure amie pourrait faire disparaître ta jalousie, qui semble alimentée par le doute, le stress, l’envie, bref, tout un cocktail d’émotions qui t’empêche d’ouvrir la conversation avec ton amie! Je ne suis pas non plus en train de te pousser à lancer toute la vérité à ta meilleure amie, cela reste ton choix. Tu le fais seulement si tu te sens prête et confortable. Pour t’aider à ouvrir la conversation, tu peux toujours réfléchir à quelle serait la pire chose qui pourrait arriver? Est-ce que tes craintes de la perdre sont vraiment fondées? Que ferais-tu si la situation était inversée et qu’elle te partagerait être en amour avec toi? Refuserais-tu de continuer votre amitié? 

De plus, tu peux te préparer à cette conversation en réfléchissant à comment tu verrais votre relation par la suite. Il faut t’attendre à ce qu’elle te pose des questions. Si sa réponse est positive, te vois-tu en couple avec elle? Si sa réponse est négative, souhaites-tu prendre un peu de distance? Es-tu confortable de continuer la même dynamique relationnelle?

 

En bref, je t’invite à réfléchir sur les émotions que tu ressens présentement avec le fait de garder ces sentiments pour toi, ce qui peut entraîner ton sentiment de jalousie, et d’explorer les conséquences (positives ou négatives) qui pourraient survenir si tu décides de lui partager tes sentiments. Penses-tu que tu pourrais te sentir mieux? Penses-tu vraiment que tu pourrais perdre ta meilleure amie pour cette raison?

 

N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions!

 

Émilie (elle/she), pour AlterHéros

 


About Émilie Grandmont

Émilie (elle/she) est une femme bisexuelle et polyamoureuse. Elle possède un baccalauréat en sexologie de l’UQAM. Elle est entrée dans ce programme avec le but d’en apprendre davantage sur la diversité sexuelle et de genre, sur la santé sexuelle et sur l’éducation sexuelle intersectionnelle. Aujourd’hui, elle souhaite venir en aide aux survivant.es d’agressions sexuelles et offrir une écoute inclusive et sécuritaire à toute personne faisant partie de la communauté LGBTQIA2S+. Ses ami.e.s la décriraient comme passionnée des animaux, effrayée par les papillons et difficile à réveiller aux petites heures du matin.

Leave a comment