Je ne sais pas quelle est ma personnalité, ce que j’aime ou non…


Bonjour,
Mon problème est que je ne me reconnais pas. Je m’explique : je veux être une personne honorable une fois grande et il m’est hors de question d’être simple. Le problème est que depuis que je me suis rendue compte du fait cité plus haut, je ne sais plus si j’aime ce que je fais ou pas. C’est comme un trouble j’ai l’impression de ne pas me connaitre ni d’avoir une personnalité. Un fait de plus : je ne termine jamais quelque chose que je commence. Peut-être est ce parce que se sont des activités que je pratique seule… j’espère avoir une aide
Milena
Bonjour Milena !
Merci de nous écrire. Tu expliques que tu aimerais être une adulte honorable et qu’en ce moment, tu as de la difficulté à cerner ta personnalité. Tu dis aussi que tu ne termines jamais des activités que tu commences.
Tu traverses visiblement une période où tu te tentes de te définir et c’est tout à fait normal et correct. Il ne s’agit pas d’un trouble – simplement, tu cherches à être toi, à être authentique, à mieux te connaître aussi ! C’est déjà très honorable comme démarche. Ta capacité de te questionner est précieuse ; je te souhaite de la garder toute ta vie !
Tu sais, nous avons toustes une personnalité, mais notre façon d’être (attitude) change selon les gens avec qui nous sommes. En quelque sorte, nous nous construisons parfois selon nos relations. Par exemple, tu n’auras pas la même attitude avec un de tes parents qu’avec des ami.e.s. Même chose avec un.e enseignant.e et une personne commis au centre commercial du coin. Tu comprends? La personnalité, le caractère, les défauts et les qualités ne changent pas vraiment, mais notre façon de nous comporter, elle, est changeante.
Par rapport à tes goûts, aux choses que tu aimes ou pas, l’influence des ami.e.s peut avoir une certaine incidence. C’est correct d’aimer les mêmes choses que d’autres personnes et c’est correct aussi d’avoir des opinions différentes des autres. Quand tu ressens de la joie, quelles sont les réactions que tu as ? Est-ce qu’il y a des activités qui te font ressentir de la joie ou simplement te sentir bien ? Dans quelles situations te sens-tu reconnue, aimée, respectée  ? Ces activités et situations peuvent être associées à des choses que tu aimes. Si ça peut t’aider, tu peux faire une liste des activités que tu fais et déterminer quelles émotions elles t’apportent. Plus il y a d’émotions positives, plus il y a de chances que l’activité te plaise. Qu’en dis-tu?
Enfin, concernant les projets que tu ne termines pas, tu fais déjà un lien avec le fait que ce sont des activités que tu pratiques seule. Est-ce différent lorsqu’il s’agit de projets de groupe? Qui sait, peut-être es-tu une personne qui est beaucoup plus attirée par le travail d’équipe ! C’est une belle qualité, tu sais !
Le temps et les événements sauront te donner davantage l’heure juste au sujet de ce que tu aimes et de ce que tu aimes moins. Pour l’instant, comme je l’ai mentionné auparavant, l’important est de continuer à te questionner, à garder cette belle capacité d’introspection.
Merci encore de nous avoir écrit, Milena. J’espère que ma réponse te donne un petit coup de pouce. Quoi qu’il en soit, n’hésite pas à nous réécrire si tu en ressens le besoin, d’accord?
Au plaisir !
Marie-Édith, B.A. sexologie, DESS travail social


About Marie-Édith Vigneau

Marie-Édith est une femme lesbienne acadienne étudiante à la maîtrise en travail social. Elle est grande fan de la mer, de féminisme, de santé sexuelle, de justice sociale, de musique, d'espresso, de bières de microbrasseries, de bas de laine et de grilled-cheese.

Leave a comment