Je doute sur mon orientation sexuelle, car les pénis m’excitent.


Bonjour je suis un garçon actuellement adolescent j’ai 16 ans et je doute de mon orientation sexuelle car les pénis m’excitent mais celà fait 2 mois que j’ai le toc homo j’ai la phobie d’impulsion gay et l’angoisse me crée de fausses idées mais quand je vois un long pénis j’ai une érection mais uniquement quand je vois mais le fait de voir un homme sucer un autre homme ne m’excite pas au contraire ça me dégoûte et durant toute ma vie je n’ai été excité que par les femmes mais comme par hasard au moment où j’ai eu le toc homo je sens cette érection mais avant ça voir un pénis ne m’excitait pas et pour mieux préciser je ne sens pas le besoin de me masturber je sens juste que mon pénis veut bander mais sans vouloir me toucher celà veut-il dire que je suis attiré par les hommes et que je suis bisexuel ou je me suis créé une fausse idée à cause de mon TOC?
Eren Jeager
 
Bonjour Eren Jeager!
Merci pour la confiance que tu portes envers AlterHéros. Tu affirmes ressentir des doutes concernant ton orientation sexuelle, notamment parce que tu ressens de l’excitation envers les pénis en érection, mais aucunement envers les scènes de sexualité homosexuelle masculine. Tu affirmes également avoir un TOC homo et avoir une phobie d’être homosexuel. Je vais tenter du mieux que je peux de t’éclairer concernant ces réflexions. J’aimerais d’abord te partager l’information selon laquelle il est complètement normal et très commun d’avoir des réflexions et des questionnements concernant notre orientation sexuelle, tout particulièrement à l’adolescence. Ce type de questionnements fait partie prenante du développement normal de la sexualité chez les adolescent.e.s. Tu n’es donc pas seul. 😉
Pour commencer, l’orientation sexuelle est un sujet très intime et personnel. En d’autres mots, tu es la seule et unique personne qui peut définir ses désirs, ses attirances ainsi que les mots qui te font sentir confortable pour aborder ces questions. Ceci étant dit, tu es la seule et unique personne qui peut définir ton orientation sexuelle et quels mots te font sentir bien pour aborder cette identité. Je ne peux donc pas répondre à ta place…! Je peux toutefois t’éclairer davantage dans ces questionnements.
Tout d’abord, il est important de différencier le processus d’acceptation d’une identité sexuelle minoritaire d’un trouble obsessionnel compulsif avec obsessions sexuelles. En d’autres mots, le terme TOC homo est souvent utilisé de façon non justifiée… En effets, plusieurs personnes ont tendance à utiliser cette expression pour médicaliser, et donc invalider, un processus très normal et commun d’acceptation d’une orientation sexuelle qui se veut non hétérosexuelle. Si tu recherches davantage d’information concernant les TOC homo, je t’invite à lire cette réponse : Que savez-vous des TOC homo?
Puis, abordons la question du désir et de l’excitation sexuelle à la vue de pénis en érection! D’abord, il existe une différence entre l’orientation sexuelle et l’orientation romantique. Alors que l’orientation sexuelle témoigne de la capacité d’une personne à ressentir de l’attirance physique/sexuelle pour d’autres personnes, l’orientation romantique témoigne de la capacité d’une personne à ressentir de l’attirance émotionnelle ou romantique pour d’autres personnes. En d’autres mots, il est possible que certains hommes ressentent de l’attirance romantique uniquement pour des femmes, mais de ressentir de l’attirance physique ou sexuelle à la fois pour des hommes et des femmes. Conséquemment, le fait de ressentir de l’excitation à la vue d’un pénis en érection ne signifie pas nécessairement que tu as la capacité de ressentir de l’attirance émotionnelle pour les personnes qui ont des pénis… Tu me suis? 🙂
Puis, il y a une différence importante à apporter entre l’excitation que l’on peut ressentir à la vue d’images pornographiques et la vraie vie. La pornographie et ses milliers de pénis en érection ont comme principal objectif… d’exciter! (c’est après tout leur source de revenus, en tant qu’industrie, d’avoir la possibilité d’exciter une majorité d’êtres humains!). Il est tout à fait normal de ressentir de l’excitation à la vue d’images de sexualité – même si celles-ci ne représentent pas ce à quoi nous sommes attiré.e.s dans la vie du quotidien. Ce type d’image vient exciter certaines zones du cerveau et stimuler notre imaginaire, et donc nos fantasmes. Le fait d’être excité par des pénis en érection ne veut pas nécessairement dire que tu souhaites expérimenter de la sexualité avec d’autre(s) pénis en érection… En d’autres mots, les images pornographiques sur lesquelles nous sommes excité.e.s ne correspondent pas toujours avec ce que à quoi nous sommes réellement attiré.e.s dans la vie de tous les jours. Seul toi peut déterminer cela! Tu peux lire d’autres questions/réponses concernant la pornographie et les attirances ici.
Et si tu me permets de citer ma collègue Ophélie : ”Bien que ces questions puissent être envahissantes, il n’y a pas d’urgence! Certaines personnes s’empressent de s’attribuer des étiquettes, d’autres ont besoin de prendre plus de temps et d’autres les rejettent complètement. Elles sont toutes aussi valides pour autant. Je t’invite à prendre le temps qu’il faut pour découvrir et mettre des mots sur ton orientation sexuelle (tu es encore jeune!). Maintenant, tu nommes à plusieurs reprises ce sentiment de peur qui t’habite. Permet-moi de citer une extrait d’une réponse de mon collègue à ce sujet :

Tu dis avoir peur d’être homosexuel(le). Qu’est-ce qui te fait peur exactement? Quelle est ton opinion de l’homosexualité, de la bisexualité ou de l’hétérosexualité? Est-ce qu’il y a en une qui te semble meilleure qu’une autre? Pourquoi? Nous vivons malheureusement dans des sociétés qui nous dictent dès le jeune âge que tout le monde est hétéro. Dans ce contexte, si nous expérimentons des désirs, des comportements ou des identités allant à l’encontre de ce standard hétérosexuel, il est possible de vivre une certaine stigmatisation et un certain stress à naviguer certaines orientations sexuelles qui sont parfois mal vues. L’objectif est donc d’entrevoir la diversité sexuelle comme quelque chose de positif pour l’ensemble de notre société et d’émancipateur pour les personnes concernées, et ce, peu importe comment toi tu souhaites te définir par rapport à ta sexualité.”

J’espère avoir su te guider dans tes différentes réflexions. Si tu souhaites approfondir tes réflexions, je t’encourage à consulter ces différentes questions/réponses concernant des situations similaires à la tienne.

Merci encore une fois pour la confiance que tu portes envers AlterHéros. N’hésite surtout pas à nous contacter de nouveau si tu en ressens le besoin.
Solidairement,
Guillaume pour AlterHéros


About Guillaume Perrier

Parcours universitaire en Développement social à l'Université du Québec à Rimouski (UQAR), Guillaume (il/lui) est passionné par la représentation de la diversité sexuelle et de la pluralité de genre en contexte de ruralité. Militant de défense de droits des travailleurs et travailleuses du sexe et de prévention VIH, il adore également déposer ses orteils dans l'eau salée du fleuve et passer des heures sous ses couvertures à chaque matin.

Leave a comment