J’aimerais l’oublier mais je voudrais tant être avec lui…


Bonjour Kévin,

Tout d'abord, je vous remercie d'avoir envoyé cette question à l'équipe d'intervention Alter Héros. Afin de vérifier si je saisis bien votre situation, je vais reformuler votre question. Vous m'expliquez donc être en relation plutôt ambiguë avec un homme de votre entourage. Vous indiquez aussi qu'il ne vous faisait pas confiance étant donné vos aventures et qu'il vous voyait davantage comme un petit frère ou un bébé, plutôt que comme un petit copain. Selon vous, vous a-t-il toujours perçu comme cela ou bien ce sentiment est apparue avec son manque de confiance?

Par ailleurs, vous écrivez qu’il éprouve du désir sexuel envers vous encore à l‘occasion. Je me demande s'il a déjà sous-entendu d’autres sentiments à votre égard? Lui avez-vous déjà demandé, directement, comment il voyait votre relation dans le futur? Je vous suggère d'être honnête envers vous-même si vous voulez sortir de ce cercle vicieux… Vous soutenez ne plus savoir quoi penser entre le fait qu'il soit amoureux de vous ou le contraire et vous semblez lier cette déduction à ses avances sexuelles. Selon vous, est-ce qu'un individu proposant une rencontre sexuelle sous-entend en même temps une relation amoureuse? Qu'en pensez-vous?

De plus, vous ne savez plus quoi choisir entre vos deux désirs: l’oublier ou bien le fréquenter. Je crois que cette relation vous blesse beaucoup plus qu'elle ne vous rend heureux. Vous semblez anxieux et préoccupé. Afin de choisir quoi faire, vous questionnez ce que vous feriez s’il refusait de vous parler à nouveau. Je ne crois pas que cette question soit la bonne… Qu'estimez-vous le plus important entre sa présence ou votre bonheur? J’aimerais bien vous répondre que s'il ne voulait plus vous parler et bien vous deviendriez à nouveau l’homme que vous étiez avant! Pourquoi faire dépendre à ce point votre vie de cet homme? Surtout que cela semble compliqué!

Ne trouvez-vous pas étrange qu’il vous évite depuis qu’il connaît votre obsession envers lui? S’il refuse de vous estimer à votre propre valeur, peut-être devriez-vous cesser de tenter de le convaincre… Il ne mérite probablement pas autant d’attention! Vous sembliez prétendre avoir eu d'autres aventures, peut-être que vous cherchez trop l'amour! Laisser du temps passer. Vous m'écrivez être si angoissé que vous devenez très dépendant de lui, au point de l’appeler chaque jour pour lui prouver quelque chose… Kévin, vous n’avez pas à en faire autant pour lui prouver quoi que ce soit! Comprenez-vous? Une relation n'a pas à être ou à devenir aussi fusionnelle. Elle doit plutôt fonder ses bases sur l'égalité entre les deux partenaires.

Finalement Kévin, je vous conseillerais effectivement de l’oublier pour un moment… de le faire disparaître de votre univers afin de découvrir une nouvelle fois le monde qui vous entoure. Indépendamment de lui!

Je sais qu'il ne sera pas facile de diminuer vos pensées envers lui, car vous l'appelez déjà chaque jour et vos pensées sont presque toutes dirigées vers lui. Je vous propose un petit exercice: Créez un faux courriel auquel vous serez le seul à avoir accès. Vous n'avez même pas à retenir le mot de passe, car vous ne retournerez jamais dessus (Ne retournez pas lire les courriels). Lorsque vous pensez trop à lui et que vous voulez l‘appeler, écrivez lui un courriel à cette adresse. Le courriel ne doit pas faire plus de dix lignes et il ne le lira jamais, n'oubliez pas. Gardez cet exercice pour vous et au fil du temps, vous penserez de moins en moins à lui. Le courriel deviendra plutôt un journal intime. Après sept jours, commencez à espacer les courriels afin de cesser tout envoi après environ un mois. L'objectif de cet exercice est de cesser tout contacts physiques avec lui, surtout les relations sexuelles, afin de vous éloignez peu à peu de cet homme. L'avantage est qu'il ne pourra jamais utiliser les courriels pour vous manipuler étant donné qu'il n'en saura rien!

Je souhaite vous avoir orienter suffisamment pour que vous soyez prêt à vous affirmer devant lui. Par contre, si vous avez de nouvelles hésitations ou que vous demeurez troublé par cette situation, n'hésitez pas à nous envoyer une nouvelle question!

Sandra,


About Sandra

Sandra est présentement finissante au premier cycle en sexologie à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et débutera sous peu la maîtrise en sexologie profil clinique. Elle travaille en tant qu'éducatrice auprès de jeunes enfants et adolescents au Centre jeunesse de Montréal - Institut universitaire où elle approfondie chaque jour diverses problématiques. Sandra actualise régulièrement ses connaissances en participant à une multitude de formations. Elle a entre autres participé au programme de formation en prévention des ITSS chez les jeunes en difficulté ; à une formation sur la prévention de l’exploitation sexuelle chez les adolescentes ; aux formations «Pour une nouvelle vision de l’homosexualité», «L‘éducation à la sexualité en milieu scolaire» et celle concernant «L'approche sexocorporelle intégrée». En ce qui concerne son expérience passée, elle a travaillé en tant qu'intervenante au service régional de crise, intervenante pour une ligne d'écoute téléphonique et intervenante à l'activité «Un esprit sain dans un corps sain» organisée par l’Université McGill. «En tant que sexologue en formation, je considère qu'une de mes fonctions est d'être une agente d'information et d'éducation et mon implication au sein de l'organisme AlterHéros me permet d'avoir l'opportunité d'intervenir avec différentes personnes et de traiter différents sujets, ce qui me comble amplement!

Leave a comment