Est-ce qu’on peut influencer le développement mammaire pour avoir une plus grosse poitrine sans chirurgie?


Est-ce que le développement de la poitrine lors d’un traitement hormonal est purement dû au hasard ou est-ce qu’on peut l’influencer d’une manière ou d’une autre (sans chirurgie) à fin d’avoir une poitrine plus volumineuse ? (Plus gros qu’un bonnet B)

 

Bonjour à toi!

 

Merci de faire confiance à l’équipe d’AlterHéros pour répondre à ta question 🙂

 

Tu te demandes donc si on peut influencer le développement de la poitrine d’une autre manière que par la prise d’hormones, sans chirurgie.

 

Malheureusement, la réponse brève à cette question est que, en effet, la croissance des seins dépend de chaque personne sur la prise hormonale. Les effets ne sont pas toujours énormes et la satisfaction de cette croissance dépend aussi du souhait de chacun·e. Il n’y a pas d’autre manière d’influencer la croissance des seins. Les trois autres solutions sont la chirurgie, les prothèses et le maquillage. Pour mieux développer, je te cite une ancienne réponse de maon collègue:

Maintenant, pour ce qui est des seins. Je crois que le traitement auquel tu fais référence est l’hormonothérapie, plus précisément la prise d’oestrogène. Elle se prend par gel, patch, comprimés ou injections. Selon WikiTrans, voici les effets auxquels l’on peut s’attendre et qui peuvent varier selon chaque personne :

Forme du corps

  • Redistribution des graisses pour obtenir des formes féminines (hanches, cuisses et fesses principalement)
  • Développement de la poitrine. 
  • Diminution de la masse musculaire, perte de force physique
  • Modification du visage liée au déplacement de graisses. Le visage s’arrondit, les pommettes et les lèvres gonflent. Ces changements sont en général très subtils et peuvent s’étaler sur plusieurs années
  • Légère réduction de la taille des mains et des pieds, ainsi qu’une légère diminution de la taille. Ces changements sont en général très légers, n’en espérez pas trop.

Pilosité

  • Réduction de la pilosité. Elle ne disparaît cependant pas totalement. En particulier pour le visage où des séances d’épilation laser ou électrique seront nécessaires.
  • Restauration limitée des cheveux en cas de début de calvitie.

Autres changements physiques

  • La peau devient moins grasse. Elle devient également plus fine et douce. Facilite l’apparition de bleus sur la peau.
  • Peut favoriser l’apparition de vergetures
  • Diminution de l’odeur corporelle.

Émotions et sensations

  • Modification des émotions, émotivité beaucoup plus développée, les pleurs deviennent plus fréquents
  • Modification de la chaleur corporelle, vous avez plus souvent froid aux extrémités (mains et pieds)

Sexe et sexualité

  • Diminution de la libido, en général juste temporaire le temps que le corps s’adapte aux œstrogènes.
  • Les érections deviennent plus difficiles à obtenir et à maintenir, disparition des érections spontanées.
  • Diminution de la taille des testicules et du pénis. Ce dernier peut en partie s’assombrir par endroit.
  • Potentielle stérilité.

[…]

 

Une autre option possible est l’augmentation mammaire par chirurgie. Celle-ci, comme les hormones, peut être en partie couverte par des assurances si elle est jugée médicalement nécessaire, donc dans le cas où la dysphorie de genre est relativement intense et provoque une certaine détresse.

 

Sinon, sache qu’il est également possible de donner l’apparence d’une poitrine plus volumineuse sans passer les étapes médicales. Il existe des prothèses mammaires faites de silicone (ou encore tricotées) que l’on peut porter dans un soutien-gorge. C’est aussi possible de rembourrer celui avec des bas tout simplement. Enfin, il existe des techniques de maquillage et certains vêtements pour donner l’impression d’un décolleté plus prononcé. Pour plus de ressources et de conseils tu peux regarder cette page (en anglais). Évidemment, il y a aussi d’autres stratégies pour féminiser son apparence qui ne passent pas que par les seins, mais puisque cela ne fait pas partie de ton message je ne vais pas trop m’égarer sur celles-ci.

 

Voilà pour ma réponse, j’espère que celle-ci a pu t’aider! N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

 

Émilie (elle/she), pour AlterHéros

 


About Émilie Grandmont

Émilie (elle/she) est une femme bisexuelle et polyamoureuse. Elle possède un baccalauréat en sexologie de l’UQAM. Elle est entrée dans ce programme avec le but d’en apprendre davantage sur la diversité sexuelle et de genre, sur la santé sexuelle et sur l’éducation sexuelle intersectionnelle. Aujourd’hui, elle souhaite venir en aide aux survivant.es d’agressions sexuelles et offrir une écoute inclusive et sécuritaire à toute personne faisant partie de la communauté LGBTQIA2S+. Ses ami.e.s la décriraient comme passionnée des animaux, effrayée par les papillons et difficile à réveiller aux petites heures du matin.

Leave a comment