#ami
#Amour
#image
#monde
#orientation
#Questions
21 October 2004

Du rêve à la réalité

Durant mes deux dernières années au secondaire, l’école entière était au courant de mon orientation sexuelle. Vous savez comment c’est au secondaire, les rumeurs courent vite.
J’étais sortie du placard et déjà tout le monde le savait. C’est grâce aux charmants «potineux» que j’ai rencontré mon premier amour, ma première blonde.

Équipe -Pose ta question!-

Durant mes deux dernières années au secondaire, l’école entière était au courant de mon orientation sexuelle. Vous savez comment c’est au secondaire, les rumeurs courent vite.

J’étais sortie du placard et déjà tout le monde le savait. C’est grâce aux charmants «potineux» que j’ai rencontré mon premier amour, ma première blonde. C’était comme un rêve, personne ne venait me harceler à cause de mon orientation mais tout le monde me posait mille et une questions sur ma blonde (je ne suis plus avec)!! J’ai fini le secondaire 5 avec une idée en tête, mon image du cégep.

Je m’étais fait à l’idée qu’au cégep je rencontrerais plein de gens comme moi et que je me ferais peut-être une autre petite amie. L’idée était géniale en plus qu’un de mes amis, qui es gai, avait rencontré l’amour au cégep et il élargissait mon image du cégep avec ses histoires. Tout compte fait, entrer au cégep n’était point comme mon imagination fertile l’avait imaginé. BANG c’est comme si une bombe venait de me tomber dessus. Cette belle image du cégep était disparue. Je suis au cégep depuis maintenant 7 semaines, je ne connais personne qui soit comme moi et à mon école il n’y a pas de groupes de discussion de gai/lesbienne comme dans les autres écoles. J’ai tellement de travaux que je ne vois presque plus mes amis(es), sans oublier que je dois travailler pour payer mes livres.

Depuis que mon enfer est commencé, je commence même à me demander si je ne serais pas mieux avec un gars. Mais là encore, plus de questions bourrent mon crâne: Moi avec un gars. JAMAIS! Est-ce que je vais rester seule toute ma vie?

Je n’ai pas très envie d’en parler avec mes amies parce qu’elles ne me comprennent pas. Eh oui elle ne savent pas à quel point c’est dur parce qu’elles, elles sont hétéros. J’espère bien que cet enfer finira… J’ai le moral a zéro et disons que ça ne m’aide pas dans mes cours!!!! Bon hMmMm C’était mon témoignage, j’espère que vous avez apprécié!

Similaire