Équipe -Pose ta question!-


About Équipe -Pose ta question!-

L'équipe d'intervention de Pose ta question! est composée d'intervenant.e.s bénévoles issu.e.s des domaines d'études de sexologie, travail social, psychologie, toxicomanie, développement social et tout autre domaine connexe ! L'équipe est entièrement composée de personnes LGBTQIA2S+ et d'allié.e.s formidables de nos communautés !


Connaissez-vous une église chrétienne qui est accueillante des personnes LGBTQ+ ...

Salut, ces temps-ci je pense beaucoup à ma relation avec le christianisme, comment quand j'étais jeune j'avais une connection avec dieu que j'ai perdu à cause de l'homophobie et la transphobie à l'intérieur de la religion catholique. Par contre je m'ennuie du rapport de communauté que les religions organisées offre, le sentiment d'appartenance et la relation avec un guide spirituel. Puisque j'ai été élevé dans une tradition catholique, je pense que trouvé une église chrétienne qui est accueillante des personnes LGBTQ+ me ferait un grand bien. J'habite à Montréal, est-ce que vous connaissez une telle église ou un groupe de gens qui se rencontre ? Merci beaucoup pour vous services, vous êtes extra extra. Maximence



Comment prendre soin de mes organes génitaux en tant qu’homme ...

Je suis un homme trans et je me demande comment prendre soin de mes organes génitaux, plusieurs années après le début de la prise de testostérone et de l'hystérectomie complète. Ce que je sais, c'est du savoir par rapport aux vulves en général, mais ça ne fait que peu de temps que je m'intéresse à la mienne (ma dysphorie génitale étant complètement disparue, c'est comme si l'auto-censure a laissé la place à la découverte d'une partie plein de potentiel). Sauf que mes partie génitales ne sont pas une vulve générale, vu mes hormones et les chirurgies qui l'ont transformée et mon type de corps (en forme ronde, je sue beaucoup). Je connais bien les grandes lignes, par example: nettoyer l'extérieur avec de l'eau et du savon doux, bien rincer, ne pas faire de douches vaginales, tout ce qui viens en contact avec cette partie doit être propre ou proprement désinfecté ou stérile dépendament de ce qu'on parle. De manger du yogourt régulièrement peux aider. Je ne rase aucun poil à cet endroit. Je sais aussi que mon médecin de famille ne s'y connait pas en corps trans (l'ignorance et la grossophobie règne encore à cette clinique malheureusement) et je ne me sens pas à l'aise à lui donner un cours; de plus j'ai bien conscience qu'il ne pourra pas répondre à mes questions, qui sont: -Est-ce que je devrais faire de quoi pour conserver un bon ph? -Considérant que mon vagin ne lubrifie pratiquement pas et qu'il n'y a aucun "flush" menstruel, devrais-je regarder à entretenir avec une sorte de douche vaginale? -Comment je fais pour le problème de la sueur? Je sais que c'est récurrent pour beaucoups d'hommes trans, on sue apparement plus que les hommes cis, en tout cas pour moi c'est le cas et donc à part avoir de très bons sous-vêtements qui couvrent le plus de peau possible, qui respirent et absorbent, et que je change au moins 3 fois par jour pour ne pas remonter des bobettes pleines de sueur contre mon corps, y a-il un autre truc que le fameux antisudorifique? (je suis réticent à en mettre à l'intérieur de mes cuisses..) C'est que c'est acide et avec le frottement ça fait des plaies -Est-ce normal que le peu de substance incolore et inodore qui s'écoule de mon vagin semble prendre en infection à l'intérieur de mes cuisses, causant des gros boutons profond dans ma peau? Ils sont difficiles à guérir, à cause des plaies à cause de la sueur, et reviennent souvent -Existe-t-il un guide pratique à l'intention des hommes trans pour l'entretiens de nos organes génitaux? Autre détails pertinents: j'ai subi tout les tests ITS possibles et c'est toute sorti négatif, il n'y a aucune chance que j'ai été contaminé depuis. M.



J’ai plusieurs personnalités, une féminine et une masculine. Je ne ...

Depuis deux ou trois ans, je commence à avoir plusieurs personnalités. (2 féminine et une masculine) Dernièrement, une féminine est "morte". Je ne peux plus m’identifier en tant que fille et j’ai également découvert que j'étais Bisexuelle. Je ne sais pas de quel "côté" aller pour continuer ma vie, car une moitié de mon être voudrait changer de sexe. Je suis juste complètement perdue et ma psychologue m’a référé votre site. Merci, De Enola et Laurent.



Pouvez-vous m’éclairer sur les possibles liens entre anorgasmie et autisme ...

'[ Asperger - sexe - orgasme ] Bonjour à toutes et à tous. Je m'appelle Lara, j'ai 21 ans. Je suis une adulte diagnostiquée Asperger. J'ai une anorgasmie primaire ( = impossibilité ou quasi-impossibilité d'atteindre l'orgasme depuis toujours). Je suis sexuellement active depuis que j'ai 15 ans. Mes premières expériences ont été des viols avec mon premier copain. J'ai ensuite eu plusieurs autres copains et me suis débridée de plus en plus. J'ai eu mon premier et seul orgasme dans mon sommeil, seule, quand j'avais 20 ans. Je n'arrive pas à atteindre l'orgasme éveillée seule ou avec un partenaire. Aujourd'hui avec mon copain actuel, nous avons une forte libido. Je prends du plaisir jusqu'à me sentir rassasiée mais sans pour autant atteindre l'orgasme. Ma question : quelqu'un aurait-iel une expérience similaire / des conseils à me donner / quelque chose à me partager sur les possibles liens anorgasmie-autisme ou anorgasmie-viol s'il vous plaît ?''



Je me sens rarement respectée par les hommes hétéro, comment ...

Bonjour, Je vous écris parce que j'ai en tête, depuis un long moment, la même pensée qui reviens à propos des hommes...Avec tout ce qui se passe et tout ce qui c'est passé dans l'histoire par rapport au droit des femmes, les combats qui continuent d'être mené, etc. Je les détestent de plus en plus. J'ai déjà été féministe, voulu l'égalité des sexes, mais maintenant je ressent seulement de la haine. ça devient très difficile d'être avec mon copain parce que je ressent constamment cette colère, ce besoin de me libérer chaque fois qu'il donne un conseil mal placé, ou qu'il veut être romantique et qu'il se colle sur moi. Juste parce que je ne me sens respecté que très rarement par les hommes, et j'ai l'impression que mes normes de ce qu'est le respect par rapport aux hommes hétéro (ceux qui ont le "pouvoir" donc) augmentent... Je ne sais pas trop comment me sortir de ça. je comprend que je généralise, mais il y a eu un temps où je ne le faisais pas et l'expérience que j'ai eu avec les hommes dans ma vie m'ont donné raison. Je ne sais même plus si je suis encore bisexuelle, ou si je suis pansexuelle, ouverte à plus de gens. Je suis tellement mêler... Merci de m'avoir lu, Alexe


Je ne suis pas une lesbienne tomboy qui défait les ...

Bonjour ! Je suis déjà venu ici . Plusieurs fois . Je reviens pour vous déranger un petit peu . Bon . Cela fait maintenant 2 ans que je me pense trans ftm . Et je me suis même rendu compte que mon enfance comporte ce qu'on pourrait appeler des signes de transidentité . (je ne sais pas si ça ce dit comme ça ...) par exemple , cacher mes cheveux dans un bonnet , reufs de brassière , de protection hygiènique , style "tomboy" , crises de nerf à cause de ma poirtine/future poitrine .... Mais , malgrès cela , je doute encore . ça me rends malade , parce que d'un côté , je suis quasimment sur d'être un garçon , mais d'un autre ... Encore une fois , j'ai tellement entendu "et si ce n'étais qu'une phase" que cette phrase me hante et m'empêche d'avancer . Dans le futur , je ne m'imagine qu'en homme . Je me sens garçon . J'essaye au maximum de parler de moi au neutre pour éviter les mots féminins (car je ne suis pas out) . Et , j'ai également remarqué qu'avant , je ne me bindais qu'en dehors du collège , et à présent que je suis au lycée , je le fais tout les jours , sans pouvoirs m'en empêcher . Même chez moi , avant je pouvais m'en empêcher car il n' y avait que ma famille , mai à présent , cela m'est devenu impossible . De plus , je fais ces rêves à répétitions : Dans l'un , mes cheveux repoussent et c'est la panique . Dans l'autre , je reviens d'une mammcetomie et je me sens bien , vraiment très bien . Aussi , j'ai de plus en plus de mal avec mon corps . Les douches deviennent inssuportables , me savonner aux endroits que je ne voudraient pas avoir suffit à me créer un malaise terrible . Et , alors qu'avant je pouvais me voir en garçon et être heureux , à présent , je vois de plus en plus une fille dans le miroir , et je mets du temps à me rendre compte que c'est moi . Parce que ce n'est pas ce que je veux être . Ce n'est pas ce que je suis . Je ne trouve pas que je suis "une fille laide" . Je ne veux juste pas que les autres me voient comme une fille . Je ressent presque de la honte d'en être une , ou plutôt , d'être reconnu comme tel . Je ne me sens pas à ma place dans cette case . Pas à cause des stéréotypes, du sexisme , ou autres . Non . être une lesbienne tomboy qui défait les stéréotypes ne me convient pas . Parce que ce n'est pas moi . Bref . Tout cela pour vous demander : Qu'en pensez vous ? Que devrais-je faire ? En parler à mes parents ? Arrêter d'y penser ? J'ai besoin d'être fixé .... Voilà . J'espère que vous pourrez m'aider et que je ne vous embête pas avec mes questions farfelues . -Gabriel .


Mon père refuse mon désir de transition hormonale et menace ...

Bonjour, je vous écrit car je me sens très mal. Mon père refuse mon désir de transition hormonale. Il menace même de me mettre en tutelle. Comme je suis aussi Asperger, il prétend que je vais me faire agresser. Déjà que j'ai du mal à trouver un médecin ! Je suis terriblement déprimé, et j'ai peur qu'il entrave mon parcours. Franchement, je suis à bout! Pascal



Je vais bientôt voir ma famille transphobe et homophobe… ...

Je quitte en voyage bientôt voir de la famille transphobic et homophobic. Je dois m’habiller très féminin et aucun binding. Je suis pas out a aucun membre de ma famille. Ma dysphorie est vraiment horrible au point que sa nuit a ma santé mentale et capacité de socialiser. J’aimerais savoir si vous aurez des bonnes resources ou trucs qui pourrait m’aider en tant que jeune queer et avec ma dysphorie. C’est un peut urgent pour que je puisse avoir des ressources lorsque je quitte. Will