About Vé

Vé a étudié la philo et pense qu'après toutes ces années avec les livres, il faut redonner aux humain-es. Iel souhaite s'impliquer dans sa communauté et s'intéresse aux enjeux féministes, LGBTQ+ et, plus généralement à la justice sociale. Iel a aussi un amour un peu trop grand pour les agrumes et les conifères.


J’ai 16 ans, ne devrais-je pas savoir avant cela si ...

Allo, Bon, alors, depuis un certain moment déjà, je me pose des questions sur ma sexualité et mon orientation sexuelle. J’ai découvert les derniers mois que j’étais Asexuel.le, ce qui déjà en soit, est un gros choc. En janvier, j’ai eu un intense besoin de couper mes cheveux longs jusqu’à mes fesses et les ait couper à mes épaules, pour ensuite les couper à ma mâchoire. J’avais toujours l’impression que ce n'était pas assez court pour moi. Puis il y a un mois, j’ai fais le choix de me couper les cheveux comme un garçon. J’ai tout de suite adoré et me sens bien mieux dans ma peau. Depuis, je préfère m’habiller de manière plus masculine et aime parfois me faire un binder maison pour que mes seins paraisse moins. Je ne sais plus comment je m’identifie. J’ai 16 ans, ne devrais-je pas savoir avant cela si je suis trans? Et suis-je seulement agender ou non-binaire? Comment en être sûr ou apprendre à connaître son identité sexuelle? Merciiiii Constance


Comment agir quand quelqu’un fait des choses méchantes et transphobes ...

Bonjour vous tous et toutes, J'ai une triste question aujourd'hui. Comment on est supposé agir quand quelqu'un fait des choses méchantes transphobes à une personne trans? Je veux bien essayer de partir à partir de ce que la personne blessée veut, mais pour le moment mon petit frère est juste paralysé d'émotions et il sait ne pas. Est-ce que c'est mieux d'ignorer? De confronter? De faire diversion? De s'éloigner? Je ne sais plus. (Je m'excuse de vous réécrire, je ne sais pas c'est quoi le maximum acceptable.) Merci beaucoup, Pierre


Mon frère est trans. Comment lui donner du soutien tout ...

Merci beaucoup (beaucoup beaucoup) pour vos messages, ça aide vraiment et c'est apprécié! Je vous envoie quelques questions de plus, mais surtout des nouvelles si vous le permettez. Ça me fait du bien de mettre des mots écrits sur ce qui se passe, de pouvoir en discuter sans me sentir mal de révéler des secrets sur mon frère ou d'en faire un objet de conversation auprès de notre entourage. Ça peut avoir l'air d'un enjeu à régler plutôt que d'une personne, je n'aime pas cette version.



Je ne comprends pas quoi j’ai aussi peur de devenir ...

Bonjour Je vous ai déjà contacté il y a plus d'un mois maintenant. Je n'arrive toujours pas à passer outre ma peur, d'être attirée par les femmes aussi. je ne comprends pas malgré des centaines de questions, que je me suis déjà posée. Je n'ai jamais ressentie de coup de foudre, de pincement au coeur, face à une femme. Je suis certaine de ça. Je ne comprends pas quoi j'ai aussi peur de devenir homosexuelle, alors que je suis toujours avec mon copain, et que malgré son manque d'implication dans notre couple, je sais que je l'aime. je vis très mal mes doutes et mes peurs, ça fait bientôt 3 mois que je me réveille le matin avec la boule au ventre, cela est invivable. J'ai essayé de m'imaginer en couple avec une femme, vivre avec elle au quotidien, mais ça ne me donne pas envie, ça m'effraie plus qu'autre chose, car je sais que je n'aimerai pas ça, mais alors pourquoi en faire une fixation ? Pourquoi en pleurer autant ? J'ai peur de perdre mon copain, de le trahir alors qu'il n'y a rien de ça. Ça fait 4ans et demi qu'on est ensemble, et j'ai vécu les plus belles années de ma vie avec lui. Est ce un manque de confiance en moi ? Un manque d'affection ? j'en ai parlé à mes proches, et le fait que si je devienne homosexuelle ne les dérange pas du tout, donc je n'ai même pas cette barrière. j'ai vraiment un sentiment d'anxiété important, ça m'ait arrivé d'un coup et ça ne repart pas, je pense même parfois à des mauvaises choses, comme finir avec ma vie, pour arrêter de rendre mal les gens autour de moi. C'est très dur pour moi, de ne pas avoir le sourire, de penser à ça tout le temps. Je ne peux plus le supporter longtemps. J'aurai aimé que ça soit clair dans ma tête, et accepter peu importe ce que je suis. Mais même quand je vais dans ce sens, je n'y trouve pas ma place, pour moi je ne peux pas être attirée par une femme. En vrai je ne sais même pas ce que ça veut dire. Oui je trouve des femmes belles, mais je n'ai jamais eu envie d'en embrasser une, ou même lui faire des câlins. D'ailleurs je n'ai jamais été tactile avec mes amies. S'il vous plait conseillez moi, je ne sais plus quoi faire. Louise