Je ne comprends pas quoi j’ai aussi peur de devenir homosexuelle, alors que je suis toujours avec mon copain, je sais que je l’aime.


Bonjour
Je vous ai déjà contacté il y a plus d’un mois maintenant. Je n’arrive toujours pas à passer outre ma peur, d’être attirée par les femmes aussi. je ne comprends pas malgré des centaines de questions, que je me suis déjà posée. Je n’ai jamais ressentie de coup de foudre, de pincement au coeur, face à une femme. Je suis certaine de ça. Je ne comprends pas quoi j’ai aussi peur de devenir homosexuelle, alors que je suis toujours avec mon copain, et que malgré son manque d’implication dans notre couple, je sais que je l’aime. je vis très mal mes doutes et mes peurs, ça fait bientôt 3 mois que je me réveille le matin avec la boule au ventre, cela est invivable. J’ai essayé de m’imaginer en couple avec une femme, vivre avec elle au quotidien, mais ça ne me donne pas envie, ça m’effraie plus qu’autre chose, car je sais que je n’aimerai pas ça, mais alors pourquoi en faire une fixation ? Pourquoi en pleurer autant ? J’ai peur de perdre mon copain, de le trahir alors qu’il n’y a rien de ça. Ça fait 4ans et demi qu’on est ensemble, et j’ai vécu les plus belles années de ma vie avec lui. Est ce un manque de confiance en moi ? Un manque d’affection ? j’en ai parlé à mes proches, et le fait que si je devienne homosexuelle ne les dérange pas du tout, donc je n’ai même pas cette barrière. j’ai vraiment un sentiment d’anxiété important, ça m’ait arrivé d’un coup et ça ne repart pas, je pense même parfois à des mauvaises choses, comme finir avec ma vie, pour arrêter de rendre mal les gens autour de moi. C’est très dur pour moi, de ne pas avoir le sourire, de penser à ça tout le temps. Je ne peux plus le supporter longtemps. J’aurai aimé que ça soit clair dans ma tête, et accepter peu importe ce que je suis. Mais même quand je vais dans ce sens, je n’y trouve pas ma place, pour moi je ne peux pas être attirée par une femme. En vrai je ne sais même pas ce que ça veut dire. Oui je trouve des femmes belles, mais je n’ai jamais eu envie d’en embrasser une, ou même lui faire des câlins. D’ailleurs je n’ai jamais été tactile avec mes amies.
S’il vous plait conseillez moi, je ne sais plus quoi faire.
Louise

Bonjour Louise,

Merci de nous faire confiance à nouveau. Ça a l’air difficile pour toi et c’est important d’en parler.

Tu nous dis que depuis la dernière fois que tu nous a écrit, tu es de plus en plus inquiète au sujet de ton orientation sexuelle. Pourtant, tu affirmes que tu n’as jamais ressenti d’attirance ou d’intérêt pour une femme, que la vie avec une femme ne t’apparaît pas attirante, mais que tu as malgré tout peur d’être lesbienne. Tu parles ensuite de ta relation avec ton copain, avec qui tu dis que tu as vécu les plus belles années de ta vie. Tu l’aimes encore, mais tu trouves qu’il ne s’implique pas assez dans votre relation actuellement. Tu as peur de le trahir. Tu en as parlé à tes proches et ils t’accepteront peu importe ton orientation sexuelle. Malgré tout, cela devient de plus en plus difficile et ce questionnement affecte beaucoup ta vie.

D’abord, félicitations d’en avoir parlé avec tes proches! Cela demande beaucoup de courage. Toutefois, tu dis que tu as l’impression de rendre mal les gens autour de toi, pourquoi cela? Si tu trouves que c’est difficile pour tes proches de t’appuyer dans tes difficultés, consulter un.e intervenant.e professionnel.le en face à face peut aider beaucoup. Ici, nous ne pouvons pas t’assurer un suivi aussi satisfaisant que ce dont tu as possiblement besoin actuellement, même si nous pouvons faire une différence en t’amenant à réfléchir sur tes opinions par rapport aux diverses orientations sexuelles, ta relation amoureuse actuelle et ce qu’elle t’apporte (ou non) ainsi que ton état de santé mentale (anxiété).

J’ai quelques questions qui t’aideront peut-être à te situer : Si tu ne te vois pas avec une femme et ne te sens pas attirée par les femmes que tu rencontres, penses-tu aux femmes en général ou seulement abstraitement au fait d’être lesbienne?

Tu dis que tu aurais aimé pouvoir t’accepter peu importe ton orientation sexuelle, mais l’idée d’être avec une femme t’est insupportable; as-tu des images négatives de ce que cela représente d’être lesbienne ou bisexuelle?

Tu nous parles aussi de ta relation avec ton copain, depuis quand est-ce que tu trouves que ta relation avec lui va moins bien? Est-ce que tes questionnements coïncident avec des changements dans votre relation? Tu en as parlé avec tes proches, mais en as-tu aussi parlé avec lui?

As-tu eu d’autres expériences de relations avant de le rencontrer? Te sens-tu, en général, attirée par les hommes autres que ton copain? Ces quelques pistes te permettront potentiellement d’y voir plus clair.

Je comprends que ça te cause beaucoup d’anxiété et te rend désespérée. Au risque de répéter la dernière réponse, même si tu avais bel et bien une attirance pour les femmes, cela ne t’oblige pas du tout à “devenir lesbienne”, à laisser ton copain ou à entamer une relation avec une femme, si tu ne le souhaites pas. Il n’est pas possible de changer d’orientation sexuelle instantanément. Si c’était le cas, il serait étonnant qu’il y ait des personnes homosexuelles dans les pays où celle-ci est condamnée… qu’en penses-tu? Tu peux réaliser avec le temps que tu as une attirance pour les femmes, mais si c’était le cas, ton attirance envers les hommes ne disparaîtrait pas ; tu pourrais te qualifier de bisexuelle si tu avais une telle réalisation. Aussi, si tu es bien avec ton copain, même si tu étais aussi attirée par les filles, ça ne te force pas à le laisser pour partir avec une fille !

Lorsque l’anxiété devient trop grande, je t’encourage vraiment à contacter des ressources d’urgence. Ça fait toujours du bien de parler de vive voix à une personne compétente et compréhensive. Rencontrer d’autres personnes qui vivent des situations anxiogènes comme celle que tu vis peut aider – pour connaître de telles ressources, je t’invite encore une fois à consulter un.e intervenante en santé mentale. Sache que tu n’es pas seule là-dedans et que d’autres personnes vivent ce questionnement. Notre dernière réponse référait déjà d’autres questions sur notre site, j’en ajoute ici quelques-unes qui pourraient rejoindre ta situation même si elles sont posées par des garçons :

J’ai peur d’être homosexuel et de refouler des idées… que se passe-t-il ?
Pourquoi je me questionne encore à savoir si je suis gay alors que je suis attiré envers les filles?

Je tiens encore à te féliciter et te remercier de ta confiance envers nous. Garde courage et n’aie pas peur d’aller vers des ressources qui sont situées plus près de toi si tu en sens le besoin!

Vé, bénévole pour AlterHéros


About Vé

Vé a étudié la philo et pense qu'après toutes ces années avec les livres, il faut redonner aux humain-es. Iel souhaite s'impliquer dans sa communauté et s'intéresse aux enjeux féministes, LGBTQ+ et, plus généralement à la justice sociale. Iel a aussi un amour un peu trop grand pour les agrumes et les conifères.

Leave a comment