mlleparr


About mlleparr

Après la psychologie, la psychoéducation, les études hispaniques et la science politique, Anne-Claudel a enfin trouvé sa vraie nature: la sexologie! Étudiante de deuxième année du baccalauréat, elle se définit comme féministe, pansexuelle et amoureuse des langues. Elle aime aussi jouer de la guitare les soirs de pleine lune et partir à la découverte du monde.



J’aimerais regarder ma conjointe faire l’amour avec d’autres hommes. Est-ce ...

bonjours , je suis marié , père de famille depuis 2001 avec ma femme nous avons une sexualité épanoui , mais depuis un certain temps , j'aimerais la regarder faire l'amour avec d'autres hommes , le principe d'etre tromper et humilié me stimule fortement et me procure des orgasmes solitaire . Ma femme est au courant , je lui en ai parler , est ce normal ? Styvie


Suis-je trans, non-binaire ou genderfluid?

Bonjour ! Voilà ça fait quelques temps que je me pose des questions sur mon identité de genre . Je suis née dans le corps dit femme mais depuis peu je suis un peux perdue . Je n'ai jusqu'à présent jamais eu de problème avec ça et je n'ai pas eu comme beaucoup ces petites histoires dans l'enfance qui aurait pu mettre sur la piste. Je ne sais pas vraiment si je suis trans non binaire genderfluide je suis vraiment perdue . Je ne sais même pas par ou commencer pour savoir. Est ce juste une question pendant l'adolescence ou pas. Merci d'avance



Je sais que j’aime les filles et ma famille est ...

Bonjour, Je m'appel Marie et j'ai 15 ans, bien que je sois un peu perdue sur mon orientation sexuelle, je sais que j'aime les filles. Voici le problème: de base, ma mère était quelqu'un d'ouvert d'esprit, mais à cause de notre religion, elle tient des propos quelques peu homophobes que je ne peut supporter. Tout a commencé quand elle est allée à l'église, et le prêtre a dit que l'homosexualité est une abomination. À cause de cela elle m'a dit que l'homosexualité était mal. Un autre jour, ma mère était allé à la plage et à vu deux filles s'embrasser, après cela, elle sortait des choses comme "Si leur parents savait ce qu'elles font, sa me dégoute". Un soir j'ai voulu lui dire que je me questionnai sur ma sexualité et que je me demandais si j'étais peut-être bisexuelle, elle m'avait dit qu'elle m'accepte tel que je suis mais le lendemain, quand j'en ai parlé elle a commencé à me crier dessus et elle a dire que je voulais être bisexuelle tout ça pour le style juste parce que j'ai des amis bisexuelle. Ça m'a extrêmement blessée, et j'en ai marre de l'entendre dire "les homosexuelles iront en enferts" juste parce qu'elle a entendu ces stupiditées à l'église. Aidez moi s'il vous plaît, j'en ai marre de tout ça et j'ai juste envie de lui crier que j'en ai rien à faire de ce qu'elle pense, comment faire pour tenir ? Et pour lui dire d'arrêter ? Tous mes amis savent à propos du fait que je ne sois pas hétérosexuelle et ça ne les dérange absolument pas mais par contre ma famille est une famille totalement homophobe, je n'ai pas peur du jugement mais je sais que ma mère peux avoir honte de moi. Marie


En questionnement sur ma sexualité – je pense que c’est ...

Bonjour, j'ai 15 ans et cela fait 3 semaines que je me questionne sur ma sexualité. Pourtant il n'y a jamais eu de vrai déclic c'est une question qui est venu toute seule. Cette question était déjà survenu quelques fois mais pas comme maintenant, elle me stress, me hante. Je n'ai rien contre les homosexuelles ce sont des personnes tout à fait respectable. J'ai des amis lgbt et je les respecte beaucoup car ils ne se cachent pas. Mais moi je ne veux pas l'être, ma conception de la vie est d'avoir une femme avec des enfants, une maison, un chien etc. J'ai même essayé de regarder un porno gay pour voir si ça m'excitait mais non rien du tout. Mais ce questionnement perdure alors que je sais que je ne le suis pas. J'ai même tendance à cause de ça à juger les hommes que je vois dans la rue et ça me fait peur. Je tiens à préciser que je suis attiré sexuellement et sentimentalement par les filles depuis toujours, je n'ai jamais eu d'attirance pour un mec. J'ai toujours eu des désirs envers des filles. Cela fait 2 semaines que je suis en couple avec une fille que j'aime vraiment, dès que je suis avec elle cette question disparaît, j'adore passer du temps avec elle. Récemment nous avons commencé à faire des préliminaires et j'ai adoré. Et pourtant cette question perdure et ça me stress car j'aime cette fille. Quand je ne la vois pas à peine 1 jour elle me manque, je compte le nombres de jour avant de la revoir etc. Je ne me comprend pas, je ne vois pas de signe apparents qui font penser que je le suis mais pourtant j'y pense tout le temps. Ce n'est pas que j'ai peur c'est juste que je ne le suis pas je le sais mais ce questionnement perdure et ça m'énerve. Je pense que c'est dû à l'adolescence mais ça me stress. J'aimerai avoir des conseils Merci de votre compréhension, Anonymous du 77


J’ai mis de la crème dépilatoire sur ma vulve, ça ...

Bonjour, alors voilà, j'ai fait une chose stupide. Je me suis épilée le maillot à la crème d'épilatoire, ce qui n'est pas la première fois mais habituellement je fais très attention. Cette fois je ne sais pas ce qu'il s'est passé, j'en ai mis sur ma vulve. Au début ça me faisait très mal (c'était ce matin) mais désormais ça va mieux excepté quand je vais au toilette, ça me brûle énormément. De plus, j'ai la vulve très sensible et lorsque je vais aux toilettes, c'est mon clitoris qui me fait le plus mal, surtout lorsque les fluides rentrent en contact avec une partie précise qui a dû entrer en contact avec la crème d’épilatoire. N'étant jamais allée voir un gynécologue et n'étant pas près de mes parents, je ne sais pas trop quoi faire, surtout que j'ai honte de leur en parler... Je voulais donc savoir, la brûlure va-elle passer toute seule, ou bien dois-je acheter de la crème ? Dois-je absolument aller voir un gynécologue, sachant qu'il est très difficile de prendre rendez-vous ? Je vous remercie d'avance