J’ai mis de la crème dépilatoire sur ma vulve, ça me brûle énormément !


Bonjour, alors voilà, j’ai fait une chose stupide. Je me suis épilée le maillot à la crème d’épilatoire, ce qui n’est pas la première fois mais habituellement je fais très attention. Cette fois je ne sais pas ce qu’il s’est passé, j’en ai mis sur ma vulve. Au début ça me faisait très mal (c’était ce matin) mais désormais ça va mieux excepté quand je vais au toilette, ça me brûle énormément. De plus, j’ai la vulve très sensible et lorsque je vais aux toilettes, c’est mon clitoris qui me fait le plus mal, surtout lorsque les fluides rentrent en contact avec une partie précise qui a dû entrer en contact avec la crème d’épilatoire. N’étant jamais allée voir un gynécologue et n’étant pas près de mes parents, je ne sais pas trop quoi faire, surtout que j’ai honte de leur en parler… Je voulais donc savoir, la brûlure va-elle passer toute seule, ou bien dois-je acheter de la crème ? Dois-je absolument aller voir un gynécologue, sachant qu’il est très difficile de prendre rendez-vous ?
Je vous remercie d’avance
Lala
Bonjour Lala,
Tout d’abord, merci de faire confiance à l’équipe d’AlterHéros. Tu as bien fait de nous écrire.
Si je comprends bien ta situation, de la crème dépilatoire s’est malencontreusement retrouvée sur ta vulve et ceci a entraîné des douleurs qui perdurent dans la région clitoridienne. Tu te questionnes sur la nécessité d’aller consulter un.e gynécologue, car celui/celle-ci ne t’est pas accessible facilement et tu hésites à en parler à tes parents.
Comme tu dois t’en douter, la vulve et les tissus l’entourant sont très fragiles. Les produits contenus dans les crèmes dépilatoires doivent être assez forts pour faire en sorte que les poils tombent tout seuls. Il est donc important que le produit n’entre pas en contact avec les muqueuses, comme dans certaines régions de la vulve, ou les régions s’y rapprochant (les grandes lèvres par exemple). D’autant plus que tu mentionnes avoir une vulve particulièrement sensible.
En ce qui concerne ton questionnement par rapport à la consultation d’un.e gynécologue, je te conseille d’en trouver un.e si la douleur est toujours présente. Puisque tu mentionnes ne jamais avoir consulté un.e gynécologue, je crois qu’il serait bien de considérer cette possibilité, surtout si tu es/tu as déjà été active sexuellement. En effet, tu pourrais en profiter pour faire un dépistage du même coup 😉 Si tu préfères ne pas en parler à tes parents, est-ce possible pour toi d’être accompagnée par un.e ami.e ? Peut-être qu’un.e ami.e aurait un.e bon.ne gynécologue en qui elle/il a confiance à te référer ?
Pour ce qui est des prochaines séances maillot, je te conseille de reconsidérer la technique utilisée. Voici d’autres options possibles:
-Le rasoir classique: en combinaison avec de la crème à raser ou du savon doux, tu peux passer délicatement sur ton pubis dans le sens inverse du poil si tu veux un rasage de près (plus de risques de lésions et de poils incarnés) ou dans le même sens que le poil (une repousse sera visible, mais il y aura moins de risques de lésions). Encore une fois, attention de ne pas laisser couler la crème à raser sur ta vulve en gardant les grandes lèvres collées ensemble.
-L’épilateur électrique: cette méthode dure plus longtemps, car elle enlève le poil à la racine. Par contre, elle ne peut pas être utilisée dans des endroits sensibles ou la peau est plus « molle ». Il faut aussi faire attention aux poils incarnés !
-Un rasoir électrique de style « tondeuse » : Pour ma part, je trouve que c’est le moyen d’entretien de l’entrejambe qui comporte le moins de désagréments. Pas de poils incarnés, de douleur ni de rougeur! Tu peux t’en procurer un à très petit prix. Il vient souvent avec plusieurs têtes qui permettent de tondre les poils à la longueur désirée. Voici un modèle économique !
Si malgré tout tu décides de réessayer la crème dépilatoire, peut-être qu’enlever le surplus de la crème sur ton pubis avec un linge avant de sauter dans la douche pourrait être une précaution à prendre. En effet, l’eau de la douche qui coule sur ton pubis peut entraîner des résidus de crème sur tes lèvres, puis sur ta vulve. Il est important que la crème ne soit pas en contact avec la vulve. Peut-être pourrais-tu en mettre sur les régions éloignées des grandes lèvres et compléter avec un rasoir pour les régions plus sensibles ?
Bref, j’espère que cette réponse a su t’éclairer un peu plus ou te rassurer. Hésites-pas à nous contactez de nouveau si tu as d’autres questionnements ou inquiétudes.
Bonne journée à toi,
Anne-Claudel


About mlleparr

Après la psychologie, la psychoéducation, les études hispaniques et la science politique, Anne-Claudel a enfin trouvé sa vraie nature: la sexologie! Étudiante de deuxième année du baccalauréat, elle se définit comme féministe, pansexuelle et amoureuse des langues. Elle aime aussi jouer de la guitare les soirs de pleine lune et partir à la découverte du monde.

Leave a comment