Audrey


Suis-je bisexuelle ?

Bonjour J'ai toujours été attirée par les garçons, aimé le sexe avec eux, toujours eu des amies filles. je séduis tout le temps. Je suis charismatique avec tout le monde mais j'aime séduire les Hommes et je sais que je leur plais. Mais je suis en phase de dépression :cocon familial explose (divorce, père absent, mère déprimée redevenant enfant), je perds mes repères, suis perdue, me sépare de certaines amies, mes études me gonflent... Le mois dernier j'ai fait un cauchemar érotique avec une fille. Traumatisme. Un psy m'a dit que les fantasmes homo étaient normaux. Mais là, quand je me sens mal et seule, je panique "Suis-je bi?" quand je vois une fille sexy/très belle dans rues/magazines. Les seins/cuisses me troublent, me mettent mal à l'aise quand je suis dans état de déprime/panique. La poitrine me trouble(excite?). Pourtant je suis amoureuse d'un mec et suis vraiment attirée sexuellement par lui. Suis je en train de devenir bi? homo refoulée? J'ai peur du rejet, je me cherche... Svp Help


Mon copain regarde des pornos gays

bonjour, voilà dur dur de vous écrire ce soir car je suis complétement perdue. Je suis avec mon ami depuis maintenant 9 mois et nous venons d'emménager. J'ai 26 ans et lui 25ans. Je suis extrêmement amoureuse et lui est toujours aux petits soins pour moi en me répétant que je suis la femme de sa vie et qu'il m'aime à la folie. Mais voilà il y a un hic... En voulant regarder un document dans les documents récents, j'ai vu qu'il regardait des films porno hétéro mais aussi gay ... cela m'inquiète vraiment. A-t-il des penchants gay? Je suis complétement perdue. Coté sexe ça se passe bien même si j'avoue avoir plus envie que lui. Qu'en pensez vous? Dois je lui en parler? Merci


Je suis tombée amoureuse d’une monitrice, devrais-je lui reparler ?

Bonjour, alors voila mon problème. J'ai été 10 jours en camp de vacances, et je suis tombée amoureuse d'une mono. Je voulais tout le temps la voir, je me rapprochais tout le temps d'elle, je lui faisait des câlins des bisous et tout on était super proche. Je lui ai avouer mon homosexualité car je me confiais beaucoup à elle, et elle m disais beaucoup de chose aussi. Mais je ne lui ai jamais dit que j'avais des sentiments pour elle j'avais trop peur de son regard ou quoi. Le dernier soir, je me suis mise a pleuré, et elle est venu me consoler, elle m'a demandé pourquoi j'étais comme ça et sans que je réponde, elle a compris que j'étais tombée amoureuse de quelqu'un. Elle insisté pour savoir qui c'était mais je ne lui ai jamais dit. Maintenant, le camp est fini depuis 1 semaine mais je n'arrive toujours pas à l'oublier je repense a elle tout le temps. Je suis vraiment déprimée car en plus ça fait 3ans qu'elle est avec son copain:( ! Sur internet, je n'ose même pas lui parler. Que faire?



Suite à une relation avec un homme à l’adolescence, mon ...

Bonjours je m’appelle Jean-Sébastien et je vous écris car j'ai des questionnements sur mon orientation sexuelle. Tout premièrement j'ai depuis mon tout jeune age toujours été attiré par les filles. Mais des mon adolescence vers 15 ans j'ai développer une relation homosexuelle avec un homme qui avait le double de mon age. Je tiens a préciser que ce n'étais que sexuel. Mais voila que je me demande si on peut considérer cela comme un abus. et vers l'age de 18 ans mon attirance pour les filles a commencer a diminuer. C'est des se moment j'ai eu peur de devenir gay. ET il y alors environ 5 mois j'ai rencontrer une jolie intervenante dans un centre de réadaptation en toxicomanie. Et j'ai discuté de cette problématique et après avoir quitté le centre je me suis rendue compte que je m'étais vraiment attachée a elle. Je croie même que je suis devenue amoureux d'elle. donc voila je sais que je ne veux pas être gay mais vraiment pas je désire avoir une femme et des enfants et aussi etre normal


Comment rencontrer d’autres lesbiennes ?

Depuis 10 ans j''ai vécu une bonne centaine de relations hétérosexuelles, durant lesquelles je me suis lassée en quelques mois, sauf une qui à durée 1,5 an. Il y a 2 mois j'ai couché avec une fille pour essayer (elle est hétéro), on a aimé toutes les deux, mais elle préfère les hommes. Par contre moi je suis troublée, je pense que je suis lesbienne car c'est moi qui guidait tout, mais je ne connais pas de filles qui le soit donc je suis perdue et j'aimerais savoir comment je pourrais faire pour revivre ça à nouveau avec une fille qui soit lesbienne. Ce qui me perturbe c'est que je suis normalement timide et peu entreprenante, mais avec elle je me sentais vraiment sûre de moi et confiante. Comment se rencontrer entre lesbiennes?Comment savoir si je le suis vraiment, y a-t-il des signes qui ne trompent pas?


Qu’est-ce que mon amie ressent pour moi ?

Bonjour, ça fait trois mois voire quatre que je fréquente une fille dans mon lycée. J’ai commencé à avoir des sentiments pour elle, je lui ai dit que j’étais homo dès le départ. J’ai eu pour elle pas mal d’attentions, lui ai fait pas mal de compliments jusqu’au jour où je me suis dis qu’il fallait passer à quelque chose de plus concret donc je lui ai téléphoné et lui ai dit que plus le temps passait, plus je m’attachais à elle et que je sentais que elle aussi et elle m’a répondu que j’avais pas tort qu’elle aussi s’attachait à moi, qu’elle aussi était timide et elle m’a dit « ne t’inquiètes pas entre toi et moi, ça se fera » et aussi qu’elle était ravie d’avoir eu cette discussion donc je l’ai invitée au cinéma le week end qui a suivit et pendant la séance, j’ai posé ma main sur la sienne, elle a entrelacé ses doigts dans les miens et m’a sourit. A la sortie, je lui ai dit t’as vu je suis moins timide et que ça servait à rien de se retenir donc elle m’a répondu « il faut savoir surpasser sa timidité sinon on s’empêche de vivre des choses géniales ». Et en rentrant chez moi, je reçois deux appels en absence d’elle me laissant un message vocal en me demandant si je voulais passer chez elle pour réviser la physique et qu’en plus elle était toute seule alors je suis allé chez elle mais bon y a sa mère qu’est arrivée donc bon pour un rapprochement supplémentaire ça aurait été dur. Et le lendemain je lui envoi un sms en lui disant que je regrettai pas de lui avoir pris la main et que si c’était à refaire ce serait avec plaisir. Le jour même je lui demande si elle a reçut mon texto elle me dit oui mais je me rappelle plus de ce que tu m’as dit, je lui répète et là elle me dit « qu’on soit bien d’accord, on est juste amies, hein ? », sous le choc et par fierté je lui ai répondu « bien sûr » et elle m’a dit qu’elle avait rien osé me dire quand je lui ai pris la main par respect et par politesse et que si elle m’avait invité chez elle c’était parce que elle s’était dit qu’il fallait aller de l’avant. Donc le lendemain on se recroise et je me dis dans ma tête qu’il faut pas que je me rende malade donc j’ai eu un oral de maths avec une prof mignonne ^^ donc je lui dis mais même plus pour l’a rendre jalouse juste parce que je me dis qu’il faut que je l’a vois comme une pote donc on rigole et pendant un moment je lui dis « il faut que je me mette en robe à mon prochain oral » et elle me dit « pourquoi ? tu es très jolie comme tu es », et ensuite elle me dit « sinon ça m’a fait plaisir de discuter avec toi, j’ai l’impression que ça faisait longtemps » et quelques minutes après elle me prend dans ses bras. Je tiens à préciser qu’elle est jamais sortie avec personne donc à votre avis elle ressent quelque chose pour moi ?