Suis-je genderfluid, non-binaire ?


Alors voilà : je suis une personne Qui comprends les choses plutôt tardivement et récemment, j’ai compris que j’étais attirée uniquement par les filles niveau orientation sexuelle mais je suis cependant bi romantique. Du point de vue orientation romantique et sexuelle, j’ai compris mes préférences. Pourtant, depuis quelques temps, je me pose des questions sur mon genre. Je suis née fille et il est vrai que j’aime les choses féminines, jolis ou que l’on considérerait sexy pour une fille. Cependant, il y a des moments où je me comporte plutôt avec un comportement que des gens qualifierait de masculin. Par exemple, je porte rarement des jupes ou robes, plus souvent des pantalons de sport, pulls et T-shirts large. D’ailleurs, mes amis me taquinent quand je met un t-shirt moins large ou une robe et qu’on voit que j’ai de la poitrine en disant “tiens, tu as de la poitrine en fait” mais ça ne me dérange pas. C’est juste que parfois, j’ai même envie de faire des coupes courtes à la garconne mais je n’ose pas, par peur du regard des autres. Toujours est-il que par moment, je suis vraiment féminine et cherche à agir comme ça ( Je ne suis pas très douée je crois ) et d’autre moments où je m’en fiche complètement et j’ai des comportements masculins, comme vouloir que les filles remarquent que je suis cool mais un peu cool façon mec ( d’ailleurs, j’ai tendance à vouloir être protectrice et prête à me battre si besoin). Bref, ce qui m’amène à la question suivante, car je ne pense pas être trans : est-ce que cela signifie que je suis genderfluid ou non binaire ?
Merci d’avoir pris la peine de lire ma question et merci pour ceux qui répondrons ^^
Mel
 

Bonjour Mel !

Merci pour ta question ! Tu te poses depuis peu des questions sur ton genre. Assignée fille à la naissance, tu aimes les choses dites féminines. Toutefois, tu présentes également certains comportements que l’on attribue, de façon stéréotypée, davantage aux hommes (être protecteur, prêt à se battre). Sur le plan vestimentaire, tu apprécies plus les pantalons, les t-shirts et les pulls que les robes et les jupes. Tu ne crois pas être trans. Tu te demandes néanmoins si tu pourrais être genderfluid, ou non-binaire.

Si tu le veux bien, commençons par distinguer identité de genre et expression de genre. As-tu déjà entendu parler de ces deux concepts ? Sinon, eh bien, je te présente la sympathique Licorne du genre, qui permet d’illustrer un peu ce dont je veux te parler !

Comme tu peux le voir, les deux premiers concepts, l’identité du genre et l’expression/présentation du genre, sont tous deux distincts. La première échelle te permet de te situer sur un spectre identitaire – tu peux, si tu veux, faire l’exercice de positionner un « X » sur la ligne « Femme », puis un autre sur la ligne « Homme », et un dernier sur la ligne « Autre(s) genre(s) » – cela permet de clarifier dans quelle mesure tu te sens Femme/Homme/Autre à l’intérieur de toi.

Ensuite, sur la seconde échelle, tu peux répéter l’exercice, mais cette fois, en te basant sur l’expression et la présentation de ton genre, c’est-à-dire à quel point tu présentes des comportements et des intérêts stéréotypiquement associés aux codes de la féminité, la masculinité, ou alors en dehors de ces codes (autre).

L’objectif de cet exercice, c’est notamment la prise de conscience que toutes les combinaisons sont possibles. On peut à la fois se sentir femme à l’intérieur et avoir une expression de genre plus masculine. Le fait, donc, de porter des t-shirts et des pantalons, ou alors d’avoir une attitude combative et protectrice envers les autres, pourrait être associée à une expression/présentation de genre socialement considérée plus masculine. Elle n’est toutefois pas directement liée à l’identité du genre, qui fait pour sa part référence à l’expérience intérieure, profonde et personnelle que chaque personne a de son propre genre.

Ton identité, c’est ton sentiment, ton ressenti. Ton expression, c’est comment tu t’habilles, te coiffes, te maquilles ou non, te comportes, parles… Ces deux éléments peuvent être concordants (p.ex., se sentir femme, être très féminine et adopter les codes sociaux reliés à la féminité) ou pas – l’expression de genre ne représente pas nécessairement une manifestation fiable de l’identité de genre ressentie par une personne.

Je te fournis enfin les définitions généralement reconnues des termes « non binaire » et « genderfluid », afin d’enrichir ta réflexion (source ici) :

La non-binarité

« L’identité de genre d’une personne non binaire sort de la binarité homme-femme. Ces personnes préfèrent souvent qu’on utilise des pronoms neutres pour s’adresser à elles. C’est un terme parapluie qui inclut, entre autres, les personnes qui s’identifient à la fois comme homme et femme, ou encore à ni l’un ni l’autre. »

La fluidité du genre, ou genderfluid

« La fluidité de genre est un éclatement de la binarité de genre. » J’ajouterais également cet élément de réponse, emprunté à ma collègue Marie-Édith (source ici) : …« les personnes genderfluid ne s’identifient ni au genre masculin, ni au genre féminin, mais quelque part entre les deux ou encore complètement à l’extérieur de ce continuum. Le genre, comme il est fluide, peut varier chez une même personne. »

En bref, donc, la binarité des genres est le résultat d’une construction sociale qui nous amène à considérer l’identité de genre comme étant relative à seulement deux sexes (homme OU femme). En plus d’associer l’identité de genre au sexe assigné à la naissance, on associe traditionnellement l’expression de genre à l’identité de genre (c.-à-d., une personne assignée Femme à la naissance en fonction de ses organes génitaux externes = une personne qui se sent femme à l’intérieur = une personne se comportant d’une façon considérée féminine en société).

Les personnes non-binaires se situent toutefois à l’extérieur de ce code binaire, soit parce qu’elles appartiennent à deux genres à la fois, ou alors parce qu’elles n’appartiennent à aucun des deux. Les personnes genderfluid, quant à elles, reconnaissent le caractère variable de leur identité de genre – celle-ci peut différer selon l’espace et le temps.

J’espère avoir pu t’éclairer un peu. Tu l’auras constaté, je n’ai pas pu répondre de façon directe à ta question initiale (suis-je genderfluid/non-binaire ?). La raison est assez simple : bien que les autres puissent constater ton expression de genre, tu l’auras sans doute compris, toi seule peut connaître et déterminer ton identité de genre.

Bonne réflexion, chère Mel !

Jessica, pour AlterHéros


About Jessica

Jessica est présentement étudiante au doctorat en psychologie à l’Université de Sherbrooke. Elle détient un DEC en sciences humaines, profil action sociale et médias (2011) et un baccalauréat en psychologie de l'UQÀM (2014). Elle a travaillé dans le domaine de l'intervention à temps plein pendant un an et demi avant d’intégrer le doctorat. Son grand intérêt pour la communauté LGBTQ+ l'a amenée à s'impliquer en tant qu'intervenante bénévole au sein de l'équipe Parles-en aux Experts en mai 2015. Lorsqu'elle n'est pas en train d'étudier ou de travailler, elle aime bien aller nager ou marcher, faire du camping, jouer de la musique et flatter ses deux adorables chats. :-)

Leave a comment