#anus
#pénétration anale
#santé sexuelle
#sexe anal
#sida
#sperme
#VIH
21 février 2024

Si du sperme reste dans l'anus, est-ce que ça peut apporter des conséquences ?

Pendant une relation sexuelle par voie anale , et si le sperme reste dans l’anus , quels sont les mauvaises consequences qui peuvent subir avec le temps ?
Anas

Hélène Carrier

Bonjour Anas,

Merci d’avoir écrit à AlterHéros. Je vois que vous vous questionnez sur les conséquences possibles, à long terme, du contact entre le sperme et l’anus.

Il faut d’abord savoir que l’éjaculation de sperme dans les voies anales ne cause pas en soi de problématiques ou de séquelles quelconques, et ce, même à long terme. Le sperme ne peut pas vraiment « endommager » les organes internes reliés à la voie anale et provoquer, après plusieurs rapports sexuels anaux, de graves conséquences. En outre, celui-ci ne demeure généralement pas confiné dans les voies anales et il s’échappe ensuite de lui-même (par l’entremise des selles par exemple) après un certain temps.

Bien que le sperme n’engendre pas d’impacts négatifs par sa seule présence dans les voies anales, le fait d’avoir des relations sexuelles anales sans préservatif (condom) peut entraîner la contraction d’ITSS (infection transmissibles sexuellement et par le sang) et donc, l’apparition de conséquences désagréables. Ce risque de contraction est accru lorsque les rapports sexuels anaux non protégés sont effectués avec différents partenaires sexuels.

En effet, le contact entre les voies anales (muqueuses) et le sperme peut générer la transmission, entre autres, du VIH. De plus, il apparaît que la pénétration anale est la pratique sexuelle qui augmente le plus le risque de contraction du VIH lorsque celle-ci est exécutée sans préservatif et lorsqu’il y a certaines lésions ou micro lésions au niveau de l’anus (fréquemment formées par la friction continuelle du pénis contre les voies anales ou par la présence d’hémorroïdes).

Enfin, il peut arriver que certaines personnes présentent des réactions allergiques au sperme et exhibent divers symptômes pouvant être très désagréables. Toutefois, ces symptômes ne passent généralement pas inaperçus étant donné leur caractère plutôt aride et gênant. De surcroît, ce type de réactions n’est habituellement pas courant et survient que dans très rares cas.

J’espère avoir pu vous aider, Anas, et n’hésitez pas à nous écrire à nouveau.

Hélène

AlterHéros

Similaire