Quelle est la différence entre l’androphilie et l’homosexualité?


Bonjour,

Je lis sur votre site :
–> Androphilie: fait d’être attiré par les hommes ou la masculinité

Quel est la différence avec homosexualité ?

Stéphane

Salut Stéphane!

Merci à nouveau pour la confiance que tu accordes envers AlterHéros!

Tu te demandes quelle est la différence entre l’androphilie et l’homosexualité.

Le terme androphilie est créé à partir du mot grec, en associant « andro », qui signifie homme/masculinité et « phile » qui décrit l’amour de quelque chose. En d’autres mots, une personne androphile est attirée envers les hommes ou la masculinité.

Le terme androphilie permet ainsi de décrire ”envers qui nous sommes attiré‧e‧s” sans faire de distinction sur l’identité de genre de la personne. Par exemple, une femme hétérosexuelle peut s’identifier comme androphile, tout comme un homme homosexuel peut aussi s’identifier comme androphile. Tu me suis? Il s’agit simplement de décrire une attirance en prenant en compte uniquement le type de personnes envers qui nous sommes attiré.e.s, indépendamment de notre propre identité de genre. C’est pourquoi tant des femmes hétérosexuelles que des hommes homosexuels peuvent utiliser le terme androphile pour se définir.

Le terme androphile peut aussi être une chouette alternative pour les personnes non-binaires attirées envers des hommes ou des personnes masculines pour lesquelles les termes homosexuel‧le ou hétérosexuel‧le ne pourraient pas convenir.

Toutefois, certains hommes qui aiment les hommes vont utiliser le terme androphile plutôt que gay, car ces hommes homosexuels rejettent le terme homosexuel le trouvant trop cliniquement connoté et rejettent également l’identité gaie l’associant à une forme de conformité sexuelle. Ces hommes, s’identifiant parfois à droite sur l’échiquier politique, peuvent considérer l’acronyme LGBT comme trop libéral et préfèrent ainsi se désolidariser de l’histoire militante du mouvement de libération LGBT. Ces deux articles explorent cette thématique : I’m not gay, I’m an androphile ainsi que Des hommes qui aiment les hommes mais ne veulent pas être qualifiés de « gay » choisissent un nouveau motAprès, en réponse à ces hommes rejetant l’étiquette gay pour revendiquer l’étiquette androphile, je leur proposerais tout de même la lecture de cette réponse que j’ai composée : Je ne suis pas entièrement certain que je ressens un certain attachement à la communauté LGBTQ+ … Est-ce normal?. Je pense qu’il est important de se rappeler le chemin parcouru par nos communautés!

Au final, tout le sujet des orientations sexuelles ainsi que des termes que l’on souhaite utiliser pour définir la complexité de nos attirances demeurent d’abord et avant tout un choix personnel basé sur notre propre sentiment de confort envers un terme ou un autre.  🙂

J’espère que cela répond à ta question! N’hésite pas à nous écrire de nouveau si tu en ressens le besoin!

Solidairement,

Guillaume (il/he) pour AlterHéros


About Guillaume Perrier

Parcours universitaire en Développement social à l'Université du Québec à Rimouski (UQAR), Guillaume (il/lui) est passionné par la représentation de la diversité sexuelle et de la pluralité de genre en contexte de ruralité. Militant de défense de droits des travailleurs et travailleuses du sexe et de prévention VIH, il adore également déposer ses orteils dans l'eau salée du fleuve et passer des heures sous ses couvertures à chaque matin.

Leave a comment