#alterheros
#colère
#gens
#meurtre
#pensée
#rapport
#sentiment
#situation
17 March 2010

Que dois-je faire, je commence à avoir des pensées violentes avec toute l'homophobie qu'il y a autour de moi

bonjour au fait mon problème c’est mon passé, dans mes questions précédentes je vous avais dis que j’avais avant pensé au suicide à cause de l’homophobie que j’avais subis mais je n’arrivais pas à le faire même si j’y ai pensé et tenté 5 fois et je subissais des railleries sur mon poids mon apparence d’obèse efféminé, on me disait des trucs horribles, du coup j’avais pensé au suicide et au meurtre mais ces temps ci je dois l’avouer je pense plus au meurtre car à chaque fois qu’on me répète ses mots même pour une blague c’est à la violence et au meurtre que j’y pense et c’est dur car je n’aime pas cette colère mais en même temps je ne pourrai jamais les pardonner toute ma vie depuis le début des années primaires à secondaires ont ne m’a pas apprécier pour ce que je suis, que ce soit mes parents ou à l’école, au point que je perds toute confiance en moi lorsque j’entends ces mots. Que dois-je faire s’il vous plaît?

Inge Rollin

Bonjour Kevin.

Merci d’écrire à AlterHéros. Je comprends dans ton message que tu vis beaucoup de colère par rapport à l’homophobie ambiante qui règne autour de toi. Tu me dis que tu as souvent des pensées de meurtres lorsque les gens font des railleries par rapport à ton physique et ton orientation sexuelle.

Je comprends ici que ce sont des situations qui se répètent fréquemment dans ta vie, et ce depuis que tu es tout jeune. Que ce soit à l’école ou à la maison. Il est bien certain qu’être l’objet de moqueries constantes n’est pas facile et peut faire naître une grande colère intérieure. Cette colère est normale, mais il serait peut-être bon de laisser la soupape s’ouvrir pour souffrir un peu moins. Les pensées de meurtres que tu expérimentes sont les représentations de toute cette colère refoulée, de tous ces sentiments négatifs qui ont besoin d’être exprimés de façon saine.

As-tu déjà expliqué aux gens qui se moquent que cela te met en colère? As-tu déjà exprimé tes sentiments à ta famille pour leur faire savoir ce que cela te fait vivre et les blessures que cela t’occasionne? As-tu songé à faire une activité physique qui te permettrait de relâcher la tension qui t’habite?

J’espère que j’aurai pu t’aider et que mes questions pourront te guider. N’hésite pas à consulter un psychologue, un travailleur social ou un autre spécialiste afin de t’aider dans la situation. Il sauront te conseiller et te guider efficacement.

Bon courage

Inge Rollin

Similaire