Puis-je me définir en tant que ni fille, ni garçon même si je me dis lesbienne et même si j’étais vraiment féminine avant?


Salutations, pour vous avouez je suis quelqu’un qui dit tout ce que je pense a vois haute. La journée où j’ai crut être lesbienne je l’ai dit à mais parents.Mais maintenant je doute fort sur ma sexualité et je sais plus quoi en penser…
L’orsque j’était jeune, toute petite j’aimais porté des robes et me maquiller. Mais depuis quelque temps j’ai l’impression de changer et de vouloir plus être un gars. Et en même temps j’hésite, je me dit fille, après je me dit gars. C’est comme un ouragan dans ma tête je change toujours d’idée. Puis-je me définir en tant que nis fille, nis garçon même si je me dit lesbienne et même si j’était vraiment féminine avant?
Car j’ai l’impression que c’est insensée et que c’est anormale, mais si au fond de moi je sais que c’est pas étrange du tout.
Ps. C’est quoi encore l’hétiquette pour les nis filles nis garçons???
Mercii
 
Bonjour à toi!
Merci de faire confiance à AlterHéros avec tes questionnements sur ton identité de genre! Je me reconnais beaucoup dans ce que tu écris, alors je vais essayer de t’éclairer par rapport à tous ces sentiments compliqués.
Moi aussi quand j’étais enfant j’aimais bien porter des robes. En fait, je n’avais pas conscience des normes de genre de la société qui disent que les robes sont pour les filles et non pour les garçons. Je portais des robes parce que je les trouvais jolies, c’est tout! C’est plus tard que j’ai compris qu’en fait mes parents me faisaient porter des robes parce que j’étais né avec une vulve.
En fait, il faut vraiment séparer l’expression de genre de l’identité de genre. L’identité de genre, c’est comment on se sent à l’intérieur, c’est le sentiment intime d’être un garçon, une fille ou une personne non-binaire (qui est l’étiquette pour les personnes qui ne sont ni une fille ni un garçon!). L’identité de genre est invisible, donc on ne peut pas savoir l’identité de genre de quelqu’un d’autre simplement par son apparence. Au contraire, ce qui est visible c’est l’expression de genre. Ça comprend la façon de s’habiller, de se maquiller, de se coiffer, et aussi des choses un peu plus subtiles comme la façon de bouger et de parler. La façon dont notre expression de genre est perçue par les autres est très ancrée dans les stéréotypes de genre de notre société, et c’est très arbitraire. Par exemple, on associe la couleur rose aux filles et la couleur bleue aux garçons, alors qu’à une autre époque c’était le contraire! De la même façon, les robes étaient auparavant portées tous les jeunes enfants, qu’iels aient été assigné.e.s fille ou garçon à la naissance.
Tu as donc tout à fait le droit de porter des robes, ou d’avoir aimé porter des robes, même si tu n’es pas une fille. En vérité, tu peux t’habiller comme tu veux et ça n’a pas de lien avec ton identité de genre! Moi, je suis une personne non-binaire et j’aime bien porter des robes et d’autres vêtements dits féminins à l’occasion.
Le terme non-binaire désigne une identité de genre en soi, mais est aussi un terme parapluie pour désigner toutes les identités de genre qui ne sont pas strictement homme ou femme. Tu peux consulter ce lexique pour voir quelques définitions d’identités de genre non-binaire. En vois-tu une qui semble correspondre à ce que tu vis? Sinon, ce n’est pas grave du tout: tu peux prendre tout le temps dont tu as besoin pour trouver l’étiquette qui te convient et tu n’as pas besoin d’en trouver une si tu ne le veux pas!
De plus, si tu te sens garçon à un moment, fille à un autre, et aucun des deux par moments, il se pourrait que tu sois fluide dans le genre! Une personne fluide dans le genre est quelqu’un dont l’identité de genre change dans le temps. Ces changements peuvent survenir en fonction de facteurs comme le temps qu’il fait ou les interactions sociales que l’on a, ou bien sans qu’il y ait de raisons claires pour l’expliquer. Ce qu’il faut comprendre, c’est que c’est tout à fait normal si tu sens que ton identité de genre n’est pas toujours la même! Elle peut osciller entre fille et garçon, ou entre n’importe quelles identités de genres.
Maintenant, parlons d’orientation sexuelle. C’est compliqué de définir son orientation sexuelle quand on est en questionnement sur son identité de genre, car la plupart des orientations sexuelles ne sont pas seulement définies en fonction du genre des personnes qui nous attirent, mais aussi en fonction de notre propre identité de genre. Par exemple, un homme qui aime les hommes sera dit homosexuel alors qu’une femme qui aime les hommes sera dite hétérosexuelle. Si tu es mêlé.e dans ton orientation sexuelle, tu peux prendre le temps de voir qui t’attire sans essayer de mettre une étiquette dessus. Ensuite, ce sera à toi de voir quel terme te convient le mieux! Par exemple, moi je suis une personne non-binaire qui aime les hommes et je m’identifie donc comme gai, car c’est le terme que j’aime le mieux. Certaines personnes non-binaires qui sont attirées par les femmes s’identifient comme lesbiennes et c’est tout à fait légitime! Qu’en penses-tu?
Personnellement, ce qui m’a le plus aidé à comprendre mon identité de genre et mon orientation sexuelle a été d’en discuter avec d’autres personnes qui vivaient les mêmes enjeux que moi. Ça m’a aidé d’entendre parler des personnes trans et non-binaires de leurs expériences et j’ai aussi pu profiter de mes rencontres avec elles pour tester certaines choses, comme de nouvelles façons de m’habiller, un nouveau prénom et de nouveaux pronoms (il, elle, iel, ol, etc.).
Je vois que tu indiques que tu viens de l’Estrie et j’aimerais donc te suggérer de participer à une des rencontres du groupe de discussion pour les jeunes personnes trans, non-binaires et en questionnement du Groupe d’action trans de Sherbrooke. La prochaine rencontre est le 25 février 2020 à 18 h 30 au Cégep de Sherbrooke! Tu peux trouver toutes les infos sur le groupe ici. C’est un groupe où tu pourras rencontrer d’autres jeunes trans, non-binaires et en questionnement, et discuter de trucs liés de près ou de loin à la transitude. Si tu es trop gêné.e pour participer, tu peux simplement commencer par écouter les discussions sans y prendre part et tu es toujours libre d’arriver et de quitter quand tu veux. De plus, si tu préfères et que tu as un compte Facebook, tu peux d’abord rejoindre le groupe virtuel ici. Si tu as des questions à propos du groupe ou des autres services du GATUS, tu peux aussi leur écrire au gatus@usherbrooke.ca.
J’espère que ça t’aide dans tes questionnements. N’hésite surtout pas à nous réécrire si tu as d’autres questions.
Bonne chance dans ton exploration,
 
Séré, intervenant pour AlterHéros
 


About Séré

Séré est un activiste trans non-binaire de la région de l'Estrie qui adore expliquer la pluralité des genres avec des métaphores de crème glacée. Iel défend les droits des jeunes trans et non-binaires en contexte régional, tout en essayant de se laisser du temps pour coller son chien et son chat.

Leave a comment