Psychothérapie et vécu trans: le comportement de ma psychologue est-il normal?



 
Bonjour,
Âgée de 24ans, je suis une thérapie depuis janvier 2014 pour traiter un problème de crise d’anxiété, au cours de cette thérapie j’ai pu me débarrasser de ces problèmes d’anxiété en mettant des mots sur mes “maux”.
J’ai osé dire que je me sens femme depuis toujours et que je veux effectuer une transition.
Mais depuis 1an que j’ai parlé de cela à ma psy, on est toujours en “thérapie”, elle m’a beaucoup questionner et à insinuer plusieurs fois que “mon problème identitaire” pouvait venir de ma famille, on a donc travaillé sur mes parents, et même mes grands-parents et l’enfance qu’ils ont eu !
L’autre jour, je parlais d’expliquer à ma mère de mon “problème”, elle m’a encore dit de prendre le temps… On parle peu de ma transidentité. J’ai peur qu’elle me fasse traîner en longueur intentionnellement.
Alors, est-ce un comportement normal de la part d’un psy ?
Combien d’années doit-on attendre pour passer au stade supérieur ?
Que faire ? Je suis perdue !
Merci d’avance !
Ombeline
Bonjour Ombeline,
Tout d’abord, je te remercie de faire confiance à AlterHéros.
Tu es en thérapie avec une psychologue depuis un an et demi. Tu lui as, il y a de cela un an, confié que tu te sentais femme depuis toujours et que tu souhaitais effectuer une transition. Avant de poursuivre davantage, je tiens à te féliciter pour ton courage. Tu as déjà franchi un grand pas en faisant ton coming-out à quelqu’un. C’est également une très bonne nouvelle que tu aies réussi à vaincre ton problème d’anxiété. Ce n’est pas une chose facile. Bravo!
Tu te demandes s’il est normal que ta psy te demande de prendre ton temps avant de discuter de ta transsexualité avec ta mère. Est-ce que ta psy t’a expliqué les raisons qui l’amènent à te faire patienter de cette façon? Pourquoi elle te fait “traîner en longueur”? Peut-être devrais-tu la questionner un peu pour comprendre son raisonnement. Il est possible qu’elle connaisse mal les réalités trans.
Tu veux également savoir combien d’années il est nécessaire d’attendre avant d’avancer dans le processus de transition. Il n’y a pas de chiffre magique, de réponse précise. Tu es la seule personne à savoir à quel moment tu te sens prête à “passer au stade supérieur”. Si tu sens que c’est le bon moment pour toi, je t’encourage à t’affirmer en ce sens et à en faire part à ta psy. Si cette dernière n’est pas prête à t’appuyer dans ton cheminement, alors peut-être que ce n’est pas la bonne thérapeute pour toi. Ta thérapeute est là pour te conseiller, te donner des pistes de réflexion, mais elle ne peut rien t’imposer. Si vos rencontres ne te conviennent plus, tu peux les arrêter.
Pour débuter ta transition au niveau médical, il peut être utile d’obtenir une lettre de référence ou une “attestation” de la part d’un psychologue ou d’un psychiatre. Cette attestation facilitera la suite des choses, si tu veux entamer une hormonothérapie avec un endocrinologue. Si la psychologue que tu consultes présentement n’est pas prête à te fournir cette référence, je te proposerais d’en contacter une autre. Vérifie si ce psychologue ou ce psychiatre respecte les Standards de Soins du WPATH, le guide des professionnels oeuvrant dans le milieu trans.
Certains médecins, aussi, pratiquent selon la philosophie du consentement éclairé. Ces médecins sont prêts à prescrire des hormones sans qu’il n’y aie une évaluation psychologique au préalable; ils se fient à ton jugement. Peut-être que tu peux trouver un tel médecin en France si tu fais une recherche en ce sens.
Quoi qu’il en soit, garde toujours en tête que ce n’est pas un problème que tu as. Si c’est ce que ta psychologue insinue dans vos rencontres, ne la laisse pas faire. Tu es une personne trans, tu n’es pas la seule, et ce n’est pas une maladie! Écoute ton corps et ton coeur. Toi seule sait qui tu es vraiment et ce que tu dois faire pour te sentir bien. Si tu es prête à effectuer une transition, fonce! Ne laisse personne décider à ta place.
J’espère avoir pu t’aider un peu avec ma réponse. Si ce n’est pas déjà fait, tu peux consulter le dossier Transition d’Alterhéros. N’hésite pas à nous ré-écrire si tu as d’autres questions, ou tout simplement pour nous tenir au courant des développements. Il nous fera plaisir de te lire.
Garde la tête haute! Bon cheminement à toi.
Jessi, bachelière en psychologie pour l’équipe AlterHéros


About Jessica

Jessica est présentement étudiante au doctorat en psychologie à l’Université de Sherbrooke. Elle détient un DEC en sciences humaines, profil action sociale et médias (2011) et un baccalauréat en psychologie de l'UQÀM (2014). Elle a travaillé dans le domaine de l'intervention à temps plein pendant un an et demi avant d’intégrer le doctorat. Son grand intérêt pour la communauté LGBTQ+ l'a amenée à s'impliquer en tant qu'intervenante bénévole au sein de l'équipe Parles-en aux Experts en mai 2015. Lorsqu'elle n'est pas en train d'étudier ou de travailler, elle aime bien aller nager ou marcher, faire du camping, jouer de la musique et flatter ses deux adorables chats. :-)

Leave a comment