Pourquoi ne peut-on pas aider à mourir quelqu’un qui n’aime plus la vie ?


Je suis seule et la solitude me tue doucement, au point que je pense vivre à cet instant mes dernières heures…je n’ai qu’une question : pourquoi ne peut-on pas aider quelqu’un qui n’aime plus la vie à mourir ?
Céline

Bonjour Céline,

Merci de nous avoir écrit. Premièrement, je tiens à te donner les coordonnées d’une ligne téléphonique française : SOS-Amitié et le numéro de téléphone, provenant de leur site web, est le 01 40 09 15 22. N’hésite pas à les contacter. Dans des moments difficiles, ces lignes peuvent être d’une grande aide. Il y a habituellement un(e) professionnel(le) jour et nuit, pour être à l’écoute des gens qui vivent des difficultés.

Donc, si tu sens que tu veux mourir, n’hésite pas à chercher de l’aide. Que ce soit auprès de gens que tu connais, ou auprès de professionnel(le)s spécialisé(e)s. Ces gens sont là pour t’écouter, et pour t’orienter vers d’autres ressources appropriées.

À plus long terme, il faudra veiller à ce que tu ne revives plus de tels sentiments de solitude. À ce moment-là, il sera important de voir quelles sont les pistes de solution à explorer : des activités, des loisirs, un travail permettant de rencontrer plus de gens, une thérapie, etc… Explorer quelles sont les causes de ta solitude, et comment faire pour que tu te sentes mieux.

Pour répondre directement à ta question, il y a plusieurs raisons qui font qu’il est impossible, dans plusieurs parties du monde, d’aider quelqu’un qui n’aime plus la vie à mourir. Premièrement, selon moi ne plus aimer la vie est un état temporaire (contrairement, par exemple, à une maladie dégénérative qui mène à coup sûr à la mort). Il est toujours possible que la personne en question se mette à aimer la vie, quelques temps plus tard. Ce n’est pas un était irrémédiable. Il y a aussi la loi, qui dit qu’aider quelqu’un à mourir est un crime dans la très grande majorité des cas. Plusieurs personnes ne veulent pas non plus perdre une personne aimée, et ne veulent donc pas l’aider à mourir.

Quoi qu’il en soit, n’hésite pas à faire appel à de l’aide à ce moment-ci. Il est important de faire en sorte que ta vie t’apparaisse comme étant digne d’être vécue.

François, pour AlterHéros.


About François Paquette

Impliqué au sein d’AlterHéros depuis 2004, François fait partie du conseil d’administration depuis 2005, à titre de vice-président puis de directeur de l’intervention. Il occupe ce poste de mai 2005 à mai 2007, puis de novembre 2007 à maintenant. Diplômé de l’UQAM en sexologie et de l’Université McGill en travail social, il a été employé dans de nombreuses organisations communautaires allosexuelles montréalaises, telles que la CJMLH et le REJAQ, en plus de travailler dans différents endroits du réseau de la santé.

Leave a comment