#fantasme
#fétiche
#fétichisme
#pied
#pieds
#sexualité
10 August 2020

Pourquoi est-ce que je refuse d'assumer mon fétichisme des pieds?

Yo. Le faite d’aimer les pieds est un fetichisme répandu, pourtant peut de personnes refusent de l’assumer ? Pourquoi ? Moi même j’aime les pieds, et je refuse de l’assumer mais je sais pas pourquoi. C’est quelque chose de normal pourtant

Théo

Guillaume Perrier

Salut Théo!

Merci pour la confiance que tu portes envers AlterHéros. Si je comprends bien ta question, tu as un fétichisme des pieds et tu te demandes pourquoi il existe une une grande stigmatisation sur ce type de fétichisme qui semble nuire à ta pleine acceptation de cette attirance précise.

 

Laisse-moi citer une ancienne réponse composée à un jeune qui se questionnait également sur son fétichisme de pieds : «Dans un premier temps, je tiens à te féliciter pour ton aisance à discuter de ton fétichisme de pieds. Les moeurs et valeurs entourant la sexualité sont parfois rigides et ne laissent pas toujours la latitude à l’expression d’intérêts qui sortent, d’une certaine façon, de la norme.» Pour citer une autre réponse : «N’importe quelle pratique sexuelle pratiquée dans le consentement et le plaisir de chaque partenaire est extrêmement saine! Malheureusement, nous vivons encore dans une société qui a hérité d’un lourd héritage moral concernant la sexualité. Il y a donc un discours social prédominant définissant quel type de sexualité est morale et quelles pratiques sexuelles sont immorales. Or, il s’agit uniquement d’une construction sociale. Nous pouvons donc définir par nous-mêmes quels types de pratiques sexuelles sont bonnes pour nous et nos partenaires. Nous sommes autonomes de nos propres corps après tout. Alors mettons quelque chose au clair : il n’y a rien de fou à avoir une vie sexuelle épanouie et diversifiée tant et aussi longtemps que le consentement entre les partenaires est notre ligne directrice.»

 

Ceci étant dit, il n’y a rien d’anormal par le fait de ressentir une excitation sexuelle à la vue, au toucher, à l’odeur ou au goût d’un pied. Après tout, on sait à quel point les parties cachées du corps ont parfois la capacité d’être plus désirables ou excitantes qu’un corps entièrement dénudé. Le fétichisme des pieds est donc très commun, et ce, peu importe le genre et peu importe l’orientation sexuelle. Je comprends toutefois que le traitement social négatif que notre société fait de ce type d’attirance peut rendre complexe l’exploration de cet intérêt et la communication de cette attirance précise au moment de rencontrer de nouveaux ou nouvelles partenaires intimes. En ce sens, je t’invite à lire ces réponses de mes collègues qui abordent la communication entre partenaires intimes au sujet du fétichisme de pieds :

 

L’important de retenir de ces deux questions préalablement mises en référence est que le fétichisme en soi n’est pas un problème, puisque que nous avons probablement tou.te.s parfois tendance à érotiser un objet ou une partie du corps à divers degrés. Cependant, ce qui peut être problématique, c’est lorsque cette attirance précise devient obligatoire à la relation sexuelle. Il est donc important d’écouter notre partenaire afin de respecter ses limites : notre partenaire n’a peut-être pas envie à chaque relation sexuelle de se faire érotiser/regarder/lécher/toucher/sentir les pieds et c’est primordial de respecter cela.

 

Le fétichisme des pieds est parmi les fétichismes les plus fréquents. Néanmoins, il existe une différence clinique entre une préférence et un fétichisme au sens clinique (et non au sens culturel, j’y reviendrai plus loin). Un fétichisme, selon la définition clinique, renvoie à ce besoin ou cette obligation du fétichisme afin d’être excité.e ou d’avoir une relation sexuelle. Si on compare avec de l’alcool par exemple, ce serait la différence entre apprécier une bière froide à la fin d’une journée chaude d’été plutôt que d’avoir besoin d’une bière pour décompresser à la fin de chaque journée. Dans ton cas, est-ce que tu as la capacité de ressentir une excitation par d’autres éléments que les pieds lorsque tu rencontres une nouvelle personne? Est-ce que ton attirance pour les pieds est un complément très agréable à un rapport sexuel ou bien est-elle obligatoire à des fins sexuelles? Est-ce que ton attirance pour une personne se limite à ses pieds ou as-tu la capacité d’apprécier des caractéristiques de sa personnalité ou d’autres caractéristiques corporelles?

 

Or, le fétichisme peut aussi avoir une définition culturelle qui s’inscrit à l’extérieur de la définition clinique précédemment nommée. En effet, un fétichisme dans le langage populaire peut être défini comme tout ce qui est excitant dans l’imaginaire d’une personne ou dans l’imaginaire collectif d’une communauté ou d’une société. Les fétichismes présents dans l’imaginaire collectif sont parfois issus de tendances, à travers les divers courants de modes dans la pornographie, des modes vestimentaires ou celles lancées par des vedettes, etc. À titre d’exemple, le terme fétiche est apparu pour la première fois pour décrire l’excitation de certaines personnes à la vue de bonnet de nuit… Je crois qu’il peut être difficile aujourd’hui de trouver de la pornographie mettant l’accent sur des bonnets de nuit. 😉 Un autre exemple, depuis le début de la crise sanitaire liée à la COVID-19, un tout nouveau mouvement dans la pornographie est devenu viral, mettant en scène des acteurs et actrices masqué.e.s ou dans des habits médicaux (Voici un chouette article à ce sujet!). Ainsi, les fétichismes sont étroitement liés à notre histoire collective, à notre culture et nos expériences personnelles. En d’autres mots, ça émerge et ça disparaît. Il est possible que dans le futur l’idée que des pieds puissent être érotisés ou érogènes soit entièrement normalisée, ou même oubliée, qui sait!? Ceci étant dit, il est possible d’utiliser la définition culturelle de l’expression fétichisme et de vivre, d’explorer et de s’épanouir sexuellement de façon saine avec certains fétichismes.

 

Si ce sujet t’intéresse, je te laisse ces deux sources pour complémenter tes recherches sur le fétichisme des pieds :

Ce reportage de Sexplora sur les fétichismes.

Cette entrevue radio avec une sexologue qui démystifie les fétichismes des pieds.

 

N’hésite surtout pas à nous écrire à nouveau au besoin. Et n’oublie pas : si jamais ton ou ta partenaire n’est pas intéressé.e à jouer, sexuellement, avec des pieds, il est important de l’écouter. C’est une question de consentement, tout simplement ! Par ailleurs, si tu crois que ce fétichisme de pieds prend trop de place dans ton quotidien ou dans ta sexualité, il demeure possible de demander du soutien d’un.e professionnel.le de la santé, comme un.e sexologue qui saura te guider avec ouverture et bienveillance.
Cordialement,

Guillaume, pour AlterHéros

Similaire