Mon urologue me dit que des écoulements de liquide séminal peut arriver en forçant à la selle. Est-ce vrai?


Bonsoir ,
j’ai vu que des hommes ont demandé des infos auparavant sur les perte (gélatineuses , blanchâtre) qui sortait de leurs pénis lors de “la concentration” au toilette !
se que je comprend par là est plutôt la poussé lors des selles ! et que cela n’arrive pas à chaque fois ou ils partent au toilette .
j ai 24 ans j’ai eu le même problème qu’eux et j’ai consulté un urologue dernièrement suite a une varicocèle et c’est là que je lui est bien expliqué et décrit se que j’ai vu sortir de mon pénis au même moment qu’eux . il a nié tout signe d’infection ou maladie sexuellement transmissible ( sachant que je n’ai pas eu de rapport ni anal ni oral ni vaginal depuis des mois “+que 6” ) mais par contre il m a donné une autre réponse que je ne gobbe pas toujours ! et pour ca j’ai voulu avoir votre avis !
d’après mon urologue cela est du liquide séminale qui sort lors des poussé , il dit aussi que sa peut arriver a tout les homme quand la pression augmente au niveau du rectum la matière fécal presse la prostate qui fait coulé ce liquide . parfois un peut dur car le liquide séminal peut coaguler . d’après lui aussi tant que ce n’est pas du pus , jaune , vert , marron . et que y a pas de brulure ni au moment d’uriner ni au moment d’éjaculé , pas de fièvre ou de douleur testiculaire y a pas à s’inquiéter .
mes question sont les suivantes :
est ce raisonnable ?
est-il temps de changé d’urologue ?
j’attend impatiemment votre réponse !
Merci 🙂

Toupou

Salut Toupou!

Si tu savais à quel point J’ADORE répondre à des questions de pénis qui ont des écoulements! Et en ce sens, un grand merci pour ta confiance envers les services d’AlterHéros. 🙂 Ce n’est pas toujours évidant de poser des questions concernant notre sexualité ou notre santé sexuelle, alors c’est tout à ton honneur de prendre le temps de nous écrire aujourd’hui.

Si je comprends bien ta situation, tu notes des écoulements blanchâtres qui sortent de ton pénis lorsque tu forces pour faire caca (disons les vraies choses!).

L’urologue que tu as consulté à ce sujet a nié toute possibilité d’infection transmissibles sexuellement ou par le sang (ITSS) qui constituent, effectivement, la majorité des causes expliquant une urétrite et, conséquemment, expliquant des écoulements d’un liquide blanchâtre au niveau du pénis. L’urologue en question soupçonne plutôt que ces pertes blanchâtres soient en fait du liquide séminal qui, au moment de forcer, crée une pression au niveau du rectum (et donc de la prostate), faisant ainsi en sorte de faire sortir un peu de liquide séminal de la prostate.

Tu te demandes donc si c’est raisonnable comme hypothèse!

Pour faire court : oui, c’est entièrement logique comme hypothèse! 

En effet, si tu notes aucune douleur au moment de la miction et que tu ne notes aucun écoulements à l’extérieur de la selle, alors les possibilités que ce soit liés à une infection transmissible sexuellement ou par le sang, dont la chlamydia ou la gonorrhée, sont alors plutôt minces! En effet, la coloration des sécrétions avec une infection peut fluctuer, mais le fait que les écoulements soient systématiquement liés au fait de faire caca est un bon argument dans la cours de ton urologue! Somme toute, je t’encourage à passer un test de dépistage de santé sexuelle (un test par année, c’est une bonne habitude à avoir!) afin d’en avoir le coeur net!

Mais pour revenir sur la situation que tu nous partages, il peut arriver que la pression des selles puisse faire de la pression sur la prostate et ainsi entraîner l’émission de liquide pré-éjaculatoire. Cet article en fait notamment allusion, tout comme maon collègue Maxim‧e dans cette réponse (Est-ce normal que du sperme sorte de mon pénis lorsque je force pour faire caca?).

Si c’est quelque chose qui te préoccupe, tu peux essayer de t’hydrater davantage afin de ramollir tes selles afin d’éviter la constipation. De ce fait, il y aura moins de pression sur ta prostate et moins de chances de noter ces écoulements (advenant le cas où cette hypothèse est confirmée!). Je te suggère la lecture de ce guide sur la constipation du Centre hospitalier universitaire de Montréal (CHUM) qui aborde les différentes causes et différentes astuces pour combattre la constipation. Voici d’autres astuces concernant la constipation :

  • Faire des exercices physiques pour stimuler le passage des déchets le long des intestins;
  • Boire de 6 à 8 verres d’eau par jour (sauf indication contraire de son/sa médecin)
  • Augmenter le rapport quotidien en fibres (grains entiers, surtout les graines de lin, le psyllium, fruits et les légumes (qui accroissent le volume des selles et facilitent leur excrétion);
  • Réduire la consommation d’aliments transformés;
  • Consommer du jus de prunes, de la compote de pruneaux, ou des figues pour amollir les matières fécales;

Enfin, je ne t’invite pas à changer d’urologue! 😉 Je crois que tu peux lui faire confiance. Il est très rare que nous parlons à AlterHéros des écoulements de liquide séminal lié au fait d’aller à la selle, puisque dans la majorité des cas ces écoulements sont liés à une infection, mais la situation que tu nous décris est certes fortement possible!

N’hésite pas à nous faire signe si jamais tu as de futures questions, il nous fera plaisir de s’y attarder. 🙂

Au plaisir!

Guillaume (il/he), pour AlterHéros


About Guillaume Perrier

Parcours universitaire en Développement social à l'Université du Québec à Rimouski (UQAR), Guillaume (il/lui) est passionné par la représentation de la diversité sexuelle et de la pluralité de genre en contexte de ruralité. Militant de défense de droits des travailleurs et travailleuses du sexe et de prévention VIH, il adore également déposer ses orteils dans l'eau salée du fleuve et passer des heures sous ses couvertures à chaque matin.

Leave a comment