Mon copain aime beaucoup le sexe anal, mais pas moi, que devrais-je faire ?


Bonjour Juliette,

Merci beaucoup de nous avoir écrit. Dans ton courriel, tu que ton chum aime énormément le sexe anal, mais que toi, pour reprendre ton expression « ce n’est pas ton fort » et tu demandes quoi faire. J’ai plusieurs choses à te répondre et j’espère qu’elles pourront t’aider.

D’abord, je vois que dans ton courriel tu sembles beaucoup culpabiliser sur le fait que tu aimes moins le sexe anal que ton chum. Or, tu n’as aucune raison de le faire. D’après ce que tu écris, tu sembles être effectivement une fille très ouverte et tu fais de très grands efforts pour satisfaire ton chum. Le sexe anal n’est pas pour tout le monde. Pour qu’il soit agréable, il faut que le partenaire actif (celui qui pénètre) soit TRÈS à l’écoute de l’autre. S’il pénètre sa partenaire trop rapidement ou trop profondément (et ça n’en prend pas beaucoup pour que ce soit trop!) ou s’il n’utilise pas suffisamment de lubrifiant, ça peut carrément être désagréable ou même douloureux. Le rectum n’a pas été conçu biologiquement pour la pénétration et il est tapissé de vaisseaux sanguins très fragiles qui peuvent facilement se rompre lors de la pénétration. Si ton partenaire est très à l’écoute, ça ne veut pas dire pour autant que la pénétration anale sera plaisante. Après tout, l’absence de douleur ne veut pas dire « plaisir ». Dans les films pornos, les femmes adorent la pénétration anale et « semblent » obtenir de multiples orgasmes grâce à celle-ci. Mais ce sont des comédiennes! Elles sont payées pour donner l’impression qu’elles aiment ça plus que tout parce que c’est ce que le public masculin hétérosexuel désire voir. Dans les films pornos hétéros produits par des femmes pour des femmes (c’est rare, mais ça existe!), la sodomie est rare…

Ensuite, j’ai lu dans ton courriel que, selon toi, ton chum aime la sodomie parce qu’il trouve ton rectum plus étroit que ton vagin. Est-ce lui qui te l’a dit ou est-ce une hypothèse? Il est effectivement possible que ce soit la raison pour laquelle il aime la pénétration anale, mais il se peut aussi que ce soit pour autre chose par exemple parce qu’il aime le côté « inhabituel » et transgressif de cette pratique, parce qu’il aime être en contrôle, parce qu’il aime les positions qui y sont associées, parce qu’il aime voir ton dos et tes fesses, etc. Là-dessus, je crois que vous auriez intérêt à discuter. Si tu pouvais savoir exactement pourquoi il aime autant ça, il te serait plus facile de trouver autre chose qui pourrait servir d’équivalent. (En passant, il est normal que ça soit moins désagréable avec de l’alcool, car l’alcool détend les muscles et endort la douleur. Ce n’est par contre pas une solution, car, en étant saoule, ton conjoint pourrait accidentellement te blesser sans que tu t’en rendes compte immédiatement et, là, bonsoir les problèmes!)

Si c’est vraiment l’étroitesse qui lui plaît, il y a d’autres possibilités, comme l’utilisation à l’occasion pendant vos ébats d’une « bouche suceuse ». C’est un jouet sexuel que tu peux te procurer dans les sex-shops. Il en existe de différents types et certaines sont très étroites. Ça serait un compromis peut-être : ton chum aurait le type de stimulation qu’il semble beaucoup apprécier sans que tu aies à être pénétrée par derrière. Tu peux aussi, lors de la pénétration vaginale, contracter tes muscles autour de son sexe. Au début, il est difficile de le faire plus de quelques secondes à la fois, mais, avec de l’entraînement, il est possible de le faire de plus en plus longtemps. Il aura ainsi l’impression d’être enserré par ton sexe et, de ton côté, tu auras aussi des sensations plus vives (contracter ses muscles vaginaux accentue généralement le plaisir chez la femme). Pour t’entraîner, tu peux pratiquer ce qu’on appelle les exercices de Kegel. En voici une description :

Lorsque tu vas uriner, repère quel muscle tu utilises pour arrêter ton jet d’urine. C’est ce muscle-là que tu vas travailler. Les exercices consistent en des contractions : plusieurs fois par jour, contracte ce muscle pendant une seconde ou deux une dizaine de fois de suite. Par la suite, allonge progressivement le temps de contraction : d’une seconde, passe à deux puis à cinq, à dix… Comme pour n’importe quel muscle, il va progressivement se renforcer. (Évite par contre de le faire travailler pendant tu urines parce que, à la longue, ça peut amener des problèmes de vessie). Les exercices de Kegel ne sont pas miraculeux, mais ça peut beaucoup aider, surtout pour toi qui es enceinte. Si ton accouchement ne se fait pas par césarienne, ton médecin te conseillera probablement ces exercices pour t’aider à remettre ton corps en forme.

Faire l’amour implique deux choses : faire plaisir à l’autre et que l’autre nous fasse aussi plaisir. Quand il manque un des deux, c’est qu’il y a quelque chose qui ne va pas. Personne ne devrait jamais avoir à faire quelque chose qui lui déplaît. Vous auriez donc intérêt à en discuter entre vous afin de trouver des solutions qui vous soient adaptées. Le fait que ton partenaire « insiste » lorsque vous êtes au lit et que tu lui aies dit non, de manière directe ou indirecte, semble indiquer un problème de communication… ou de respect… Ton chum a-t-il déjà été lui-même sodomisé par toi? S’il ne comprend pas ton point de vue, ça pourrait être une idée lui faire essayer.

En espérant avoir pu t’aider,

Pascale


About Pascale

Pascale détient un baccalauréat en éducation du français et de la morale au secondaire. Elle a aussi une maitrise ès arts en littérature avec un mémoire sur la nouvelle érotique féminine au Québec (2007).

J'aime l'idée que, grâce à Internet, il m'est possible d'aider des gens qu'il me serait difficile, parfois même impossible, de rencontrer en personne. J'ai beaucoup, beaucoup, beaucoup lu sur la sexualité et les relations amoureuses dans le cadre de mes études - mais aussi par intérêt personnel - et je suis heureuse quand je peux aider en partageant ces connaissances.

Leave a comment