Ma relation avec ma mère est impossible depuis que j’ai un copain, je suis désespéré…


Bonjour Anthony

D’abord, je voudrais te remercier de t’avoir adressé à nous pour t’aider avec ton questionnement. La situation que tu vis présentement est difficile et je te comprends de te sentir mal. Tu as fait un gros cheminement ces derniers temps pour t’accepter toi-même et accepter tes désirs bisexuels. Par contre, ta mère ne semble pas prête pour l’instant à faire le même cheminement et je comprends qu’il n’est vraiment pas facile pour toi de sentir que ta mère ne peut t’accepter tel tu es.

Malheureusement, il arrive souvent que les parents réagissent assez mal lorsque l’on fait notre « coming out », c’est-à-dire que l’on décide de parler ouvertement de notre bisexualité. Une réaction négative de la part de ses parents est généralement très blessante. D’abord, lorsque l’on décide d’annoncer ouvertement notre bisexualité on doit faire face à ses peurs (peur du rejet, peur de ne pas être compris etc.,) et on doit faire un gros travail pour s’accepter tel que nous sommes. Ce moment de remise en question peut parfois être très difficile et angoissant et on a besoin de support (surtout de la part de nos parents). Par contre, lorsque nos parents ne peuvent nous donner ce support, on vit une double épreuve : en plus de devoir faire le cheminement pour assumer notre bisexualité, on doit également faire face au rejet de nos parents.

Je ne peux te dire avec certitude pourquoi ta mère a réagi ainsi lorsque tu lui as annoncé que tu sortais avec Yann. Par contre, je peux te dire que cela prend généralement du temps (et même parfois beaucoup de temps) avant que les parents puissent comprendre et accepter la bisexualité de leur enfant. Tu te rappelle comme cela a été difficile pour toi d’accepter que tu étais attiré par les gars. Imagine que cela est aussi (et même plus) difficile pour ta mère d’accepter que tu as des désirs bisexuels. D’autant plus que ta mère semble avoir une opinion très négative de la bisexualité. On peut donc imaginer un peu ce que ta mère vit présentement : d’une part, pour elle, une personne bisexuelle est une personne déviante qui a des désirs contre nature et d’autre part, son fils (qu’elle aime et qu’elle respecte) lui annonce qu’il a des désirs bisexuels. Il faut donc en quelque sorte qu’elle accepte que son propre fils qu’elle aime fait partie de cette catégorie de gens « déviants » qui ont des « désirs contre nature ». Certains parents pensent même que c’est de leur faute si leur enfant est bisexuel (bien qu’en réalité, il n’y ait aucun lien entre le fait d’être bisexuel et la façon dont nos parents nous on élevé ou on agit avec nous).

Lorsque les parents apprennent que leur enfant est bisexuel, ils ressentent souvent des sentiments très négatifs (honte, colère, peur) et ne comprennent pas toujours pourquoi leur enfant « a choisi de vivre une telle vie ». Il faut généralement du temps aux parents pour comprendre que premièrement, leur enfant n’a pas choisi d’être bisexuel et que deuxièmement, ils ne doivent pas avoir honte des désirs de leur enfant. À ce que tu me dis, ta mère semble te respecter beaucoup puisqu’elle t’a déjà dit qu’elle t’aimerait peu importe étant donné que tu étais son fils. Se pourrait-il alors qu’elle ait seulement très mal réagi sur le moment lorsque tu lui as annoncé que tu avais un copain?

Je crois qu’il faut que tu laisses du temps à ta mère pour qu’elle puisse réfléchir à la situation. Laisse lui le temps d’apprivoiser l’idée et rappelle toi que c’est aussi long et difficile pour elle d’accepter que tu es bisexuel que cela a été long pour toi de l’accepter (à ce que tu me dis, cela t’a pris 6 ans avant d’être totalement en mesure d’apprivoiser l’idée). Je ne crois qu’il faille la provoquer. Si tu te sens capable, tu pourrais essayer de lui dire que tu comprends sa réaction et que tu es prêt à lui laisser du temps pour réfléchir à tout cela. Si elle te pose des questions, soit ouvert et répond lui franchement mais comme je le dis, ne crois pas qu’il faille la provoquer et lui en parler directement si elle n’est pas prête à t’entendre. Pour ce qui est de partir de chez vous, dans le fond c’est à toi de voir ce qui est le plus adéquat. Peut-être se ne serait pas une si mauvaise idée de laisser ta mère quelques jours seule pour réfléchir à tout cela (tu pourrais aller coucher chez un ami par exemple). Cela te permettrait également de réfléchir et de prendre du recul. Par contre, partir pour de bon en étant en conflit avec ta mère n’est peut-être pas selon moi la meilleure idée étant donné les responsabilités (financières entre autre) que cela exige de partir de chez soi.

Enfin, je crois qu’il est important que tu sois vigilant et que tu n’hésites pas à aller chercher de l’aide d’une personne en qui tu as confiance (un ami, un professeur, etc.,) si tu te sens dépressif et que tu as des idées suicidaires sérieuses qui te reprennent. La période que tu vis présentement est très éprouvante puisque tu as à faire face à beaucoup de situations très difficiles en même temps. Par contre, il y a des personnes qui sont là pour t’aider à passer à travers ce moment et dis toi surtout que tu n’es pas le seul à vivre de tels sentiments. Je te donne un site web si tu veux t’informer sur des regroupements en France qui aident les jeunes gais, lesbiennes et bisexuels et qui permettent de rencontrer et d’échanger.

http://www.mag-paris.fr/

En espérant avoir répondu à ton questionnement. Bonne chance et s’il y a quoi que se soit n’hésites surtout pas à nous réécrire

Marie-Joelle, pour AlterHéros

Leave a comment