Les effets secondaires des hormones m’inquiètent


J’ai pris de l’oestrogel et du finasteride pen dans 3 ans. En les arrêtant maintenant, combien de temps dure les effets , erection molle et même manquante , peu de sperme ou est-ce permanent?
Je sais que mes seins vont rester et j’en suis très heureux.
Merci et continuez votre bon travail.
George
Bonjour George,
Merci d’avoir pris le temps d’écrire à AlterHéros. Si je comprends bien votre message, vous avez certaines questions concernant les hormones que vous avez prises et les effets secondaires que vous avez présentement. Je vais donc tenter le mieux possible de vous guider à travers ces questions et vous soutenir dans cette démarche.
Je comprends que vous êtes incommodé par les effets secondaires que vous vivez présentement suite à la prise de cette médication. En fonction de divers facteurs et de votre santé actuelle, il existe différentes possibilités. La première étape consiste à vous renseigner auprès d’un médecin ou d’un professionnel de la santé. Ces personnes pourront vous renseigner sur les démarches à entreprendre et les tests nécessaires afin d’assurer votre santé. Pour une grande majorité, les effets secondaires vont finir par disparaître. Cela peut prendre un certain temps en fonction de votre métabolisme. Sachant que cela vous préoccupe présentement, je crois qu’il est important pour vous d’en parler avec un professionnel de la santé. N’oubliez pas que durant cette démarche, votre propre bien-être est très important. Afin d’obtenir plus de soutien et de ressources, vous pourriez communiquer avec l’organisme trans de votre région. L’organisme pourrait vous mettre en contact avec des personnes de votre âge afin de discuter et d’échanger sur votre questionnement.
Si vous aimeriez échanger sur le sujet avec d’autres personnes trans, vous pouvez échanger avec le groupe Trans power. Merci encore pour votre confiance, et n’hésitez pas à nous réécrire au besoin!
Elizabeth, pour AlterHéros


About Elizabeth Parenteau

Elizabeth Parenteau est une étudiante à la maîtrise en sexologie à l’Université du Québec à Montréal qui s’intéresse aux enjeux vécus par les personnes trans dans leur quotidien. Dans le cadre de son baccalauréat en sexologie, elle a effectué un stage à IRIS Estrie auprès de la communauté trans. Elle a aussi participé au Camp Sexo, organisé par l’Université de Sherbrooke, afin de sensibiliser les étudiants en médecine sur divers sujets en lien avec la sexualité humaine. Elizabeth s’intéresse particulièrement à la santé sexuelle et à la communauté trans et est passionnée de vélo.

Leave a comment