Je souhaite savoir si mon mari est bi ou homo !


Bonjour Ntsoa,

Tout d'abord, j'aimerais vous remercier d'avoir communiqué votre question à AlterHéros. Si je comprends bien votre situation, vous soupçonnée une orientation sexuelle homosexuelle ou bisexuelle chez votre mari, et ce, depuis 2006. Vous aimeriez enfin savoir comment il se voit, car cela pourrait vous permettre de connaître l'issue de votre mariage. Dans le cas où vous auriez eu de bonnes sources et où il vous avouerait vraiment sa bisexualité, vous affirmez que vous ne seriez pas choquée et que vous le respecteriez dans sa différence. Vous indiquez aussi ne pas supporter qu'il vous cache son orientation sexuelle, mais êtes-vous ouverts à ce genre de discussion?

En fait, je me demande quel type de relation votre couple entretient avec la sexualité? Vous me faites part uniquement de la baisse de la fréquence de vos relations sexuelles. Peut-être que votre mari ne se sent pas à l'aise de vous annoncer cette nouvelle. Il est évident que des nouvelles de ce genre peuvent provoquer beaucoup d'inquiétudes en ce qui à trait à la réaction du partenaire… Mais je conçois aussi que le doute vous amène beaucoup de préoccupations! Je vous conseille donc de créer un climat propice à une bonne communication. Cela pourrait vous permettre à tous les deux de vous exprimer ouvertement. Souvent, on observe que de s'ouvrir d'abord favorise la communication du partenaire, c'est-à-dire que si vous exprimez quelques besoins en premier, par exemple le désir d'augmenter la fréquence des relations sexuelles ou d‘augmenter votre intimité commune, votre mari pourrait se sentir plus à l'aise d'aborder sa sexualité. En même temps, vous seriez gagnante à améliorer la communication générale de votre mariage. Les seules règles sont de parler au «je» et de ne pas accuser l'autre!

Continuons sur le principe de la communication. Lui avez-vous déjà demandé directement s‘il avait une attirance pour les hommes? Peut-être qu'il serait possible de tout simplement le confronter et de le questionner pour avoir une idée claire. Bien sûr, cela dépend du caractère de votre mari et de l'ouverture que vous avez envers la sexualité.

Par ailleurs, j'ai cru percevoir une insatisfaction sexuelle dans votre message… Vous prétendez que «le feu s'est diminué depuis 2006» et vous nommez des causes qui proviennent de lui comme le fait qu'il n'aime pas les préliminaires. Croyez-vous qu'il serait possible de réanimer votre vie sexuelle? S'il est probable que votre mari soit bisexuel, mais qu'il vous aime toujours, pourquoi accepter une diminution des relations sexuelles aussi grande? Cette alternative ne signifie pas qu'il désire mettre un terme à votre histoire. Il serait intéressant que vous tentiez d'augmenter votre intimité et peut-être même de provoquer les relations sexuelles. Recréer l'atmosphère des périodes fortes de votre sexualité que vous écrivez avoir vécu. D'ailleurs, qu'entendez-vous par les «multiples raisons liées à votre vie commune» qui font en sorte que vous n'êtes pas choquée par la découverte? Est-ce cette diminution du désir sexuel? Peut-être qu'il ne fait que se questionner. Ce qui est sûr, c'est que pour en savoir davantage, vous devez l'amener à se dévoiler! Je crois qu'en augmentant votre complicité, il pourrait être possible de créer un climat où il sera à même d‘en discuter. Vous pourriez par exemple préparer une activité familiale où les enfants seraient présents et où le plaisir serait l'unique objectif. Comme dans les premiers temps de votre relation, il y a un peu plus de 15 ans!

Ntsoa, si votre mari vous aime autant qu'il le prétend, il devrait être possible, avec quelques moments provoqués tels que l'augmentation de votre communication, de votre intimité ainsi que des activités que vous partagez ensemble, de lui permettre d'exprimer ses besoins. Il suffit peut-être d'oublier votre doute sur son orientation pour que votre relation s'améliore et qu'il se sente prêt à vous en parler! J'espère que vous serez heureuse dans l'issu de cette histoire et je vous souhaite bonne chance! N'hésitez pas à écrire de nouveau à AlterHéros s'il y a du nouveau ou pour une autre question!

Sandra


About Sandra

Sandra est présentement finissante au premier cycle en sexologie à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et débutera sous peu la maîtrise en sexologie profil clinique. Elle travaille en tant qu'éducatrice auprès de jeunes enfants et adolescents au Centre jeunesse de Montréal - Institut universitaire où elle approfondie chaque jour diverses problématiques. Sandra actualise régulièrement ses connaissances en participant à une multitude de formations. Elle a entre autres participé au programme de formation en prévention des ITSS chez les jeunes en difficulté ; à une formation sur la prévention de l’exploitation sexuelle chez les adolescentes ; aux formations «Pour une nouvelle vision de l’homosexualité», «L‘éducation à la sexualité en milieu scolaire» et celle concernant «L'approche sexocorporelle intégrée». En ce qui concerne son expérience passée, elle a travaillé en tant qu'intervenante au service régional de crise, intervenante pour une ligne d'écoute téléphonique et intervenante à l'activité «Un esprit sain dans un corps sain» organisée par l’Université McGill. «En tant que sexologue en formation, je considère qu'une de mes fonctions est d'être une agente d'information et d'éducation et mon implication au sein de l'organisme AlterHéros me permet d'avoir l'opportunité d'intervenir avec différentes personnes et de traiter différents sujets, ce qui me comble amplement!

Leave a comment