Je n’en peux plus, j’ai l’impression que je suis gay…


J’ai l’impression que je suis gay car j’ai jamais eu de l’attirance vers les filles. J’ai déjà sorti une fois avec une fille puis je n’ai pas aimé ça j’ai rien senti comme attirance.Mais ça m’arrive d’être attirer vers les gars mais je ne veux pas devenir gay je ne vois pas comme ça.En l’intérieur de moi, je suis féminin j’aime me travestir et non me faire opérer ça sert à rien je ne serai pas plus heureux de devenir une femme.j’avais penser de devenir une femme mais ce n’est pas le cas c’est trop cher aussi.Donc, je ne sais plus quoi faire je préfère mourrir dans le sens car je suis suicidaire.J’aime avoir des amies femmes je suis plus à l’aise avec elles on se permet d’échanger facilement.J’ai des goûts un peu plus féminin que masculin.Si j’aurais des amis gars je serai mal à l’aise je peux avoir des problèmes car eux peuvent me jeter.Qui veut dire je suis pervers j’ai toujours aimé le sexe je dessinais des pénis quand j’étais enfant.J’en peux plus maintenant…

Bonjour Steven,

Merci de partager ceci avec nous. Je constate dans ton message que tu as beaucoup de questions et que tu vis une grande confusion face à toi-même. Tu me dis avoir l’impression d’être gay à cause de ton attirance envers certains garçons alors que tu ne ressens rien envers les filles, mais que cela te met mal à l’aise car tu ne te vois pas comme un homosexuel.

Tu me dis également que tu aimes parfois porter des vêtements féminins et te travestir car ton côté féminin est très présent mais que tu ne veux pas te faire opérer car cela est dispendieux. Tout ceci provoque beaucoup de questionnement et de malaise, ce qui empire tes idées suicidaires.

L’homosexualité n’est pas une maladie, ni un stéréotype, c’est une orientation sexuelle. être homosexuel ne signifie pas s’habiller en femme ou être efféminé. Cela signifie seulement que l’on vit une attirance sexuelle et amoureuse envers les gens de notre sexe. Ce n’est ni un signe de faiblesse, ni un signe de perversion. Tout comme le fait d’aimer avoir des rapports sexuels ou de dessiner des organes génitaux n’est pas un signe de perversion. La sexualité est une chose qui, positivement vécu, apporte beaucoup à l’individu. C’est unique à chacun de nous. Il importe de te poser des questions à toi-même, car tu es seul détenteur de la réponse à ton incertitude. Penses-tu pouvoir aimer une femme? Penses-tu pouvoir aimer un homme? Qu’est-ce qui t’attire chez les hommes? Chez les femmes? Penses-tu que tu sois attiré exclusivement par les hommes? Qu’est-ce qui te semble le plus naturel à vivre, pour toi?

Tu me souligne également avoir déjà songé à changer de sexe, car tu aimes les choses féminines et t’habiller en femme. Est-ce que cela suscite une excitation sexuelle ou un bien -être d’être toi-même? Est-ce un style vestimentaire que tu souhaite adopter? Une curiosité personnelle? Un besoin sexuel? Les stéréotypes sont bien ancrés dans notre société, et il est parfois compliqué de passer outre les tabous. Je comprends bien que cela puisse être difficile à vivre. Avoir un côté féminin plus développé, avoir beaucoup d’amies filles et préférer l’amitié de filles ne fait pas de toi une personne transexuelle, ni un pervers.

Je n’aime pas le terme “perversion”, car il est très péjoratif. Il donne une impression de maladie, de trouble, alors que généralement, se connaître soi-même est positif. Je conçois que tout ceci puisse être très dur à vivre, aussi je me permet de te suggérer de rencontrer un spécialiste qui saura te guider et te soutenir dans ta démarche de compréhension de toi-même. Un sexologue, un psychologue ou un travailleur social saura t’aider et te soutenir si tu en as besoin. Et si tu sens que tu perds le contrôle sur tes idées suicidaires, surtout, n’hésites pas à composer le 1-866-APPELLE et à parler avec un intervenant.

Bon courage, n’hésite pas à nous écrire de nouveau si tu en ressens le besoin.

Inge Rollin


About Inge Rollin

Inge détient un baccalauréat en sexologie de l'Université du Québec à Montréal (UQAM). Elle est aussi travailleuse autonome pour Venez tels quels en éducation sexuelle et en traduction. Inge a aussi été bénévole pour Suicide Action Montréal pendant plus d'un an. À AlterHéros, Inge s'implique depuis plus de 5 ans.

Je m'implique à AlterHéros car j'aime aider les gens, tout simplement. Partager mon savoir est un plaisir à chaque jour.

Leave a comment